Soutenez Basta Soutenez une information indépendante

À la une

Santé

Des centaines de « pisseurs volontaires » partent en campagne contre l’empoisonnement au glyphosate

Stéphane Ortega

Une soixantaine d’habitants de l’Hérault ont fait analyser leurs urines, pour y détecter la présence de glyphosate, ce pesticide à la dangerosité reconnue. Résultat : toutes et tous en sont positifs, à des taux variables. Ils ont décidé de porter plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui, tromperie et atteintes à l’environnement », visant industriels et autorités. En France, 500 personnes ont déjà porté plainte, et pourraient être rejointes par d’autres. De quoi faire avancer le débat public, et enfin interdire la substance ? Reportage.

[Lire la suite de Des centaines de « pisseurs volontaires » partent en campagne contre l’empoisonnement au glyphosate]

Décrypter

Résister

Inventer

Chroniques

Dans nos archives

Dossiers

Tous les dossiers

Débattre

Témoignages

ça bouge !

ça bouge !

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos