À la une

Santé publique

À Fos-sur-Mer, les habitants sont toujours confrontés à une grande opacité face aux pollutions industrielles

Nicolas Bérard (L’âge de faire)

À Fos-sur-Mer comme ailleurs, l’État rechigne à faire la lumière sur les conséquences réelles de la pollution générée par ces zones industrielles. Pourtant, salariés et habitants la subissent de plein fouet. « Les affections respiratoires concernent près d’un adulte sur deux, et un enfant sur quatre », indiquait une étude scientifique participative. Un an plus tard, les agences de santé publique n’ont toujours pas livré de nouveaux éléments, ni mis en place un registre des cancers, comme cela existe dans d’autres départements. Via des associations et un institut éco-citoyen, des habitants cherchent à en savoir plus. Un reportage de L’Âge de faire.

[Lire la suite de À Fos-sur-Mer, les habitants sont toujours confrontés à une grande opacité face aux pollutions industrielles]

Décrypter

Résister

Inventer

Chroniques

Dans nos archives

Dossiers

Tous les dossiers

Débattre

Témoignages

ça bouge !

ça bouge !

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos

Puisque vous êtes la, il faut qu’on parle...

Basta ! est un média en accès libre, sans publicité et sans actionnaires. Pour continuer à enquêter et produire de l’information en toute indépendance, nous avons besoin de vous !

Entendu je fais un don maintenant