À la une

Irresponsabilité sociale

Crédit agricole, la « banque verte » qui soutient les énergies sales et la destruction de montagnes

Olivier Petitjean

Très loin de ses racines mutualistes et agricoles, le Crédit agricole figure, aux côtés de BNP Paribas et de la Société générale, parmi les principaux financeurs mondiaux du secteur du charbon, une source d’énergie particulièrement polluante, et la principale responsable du changement climatique. Selon des chiffres révélés par les Amis de la terre et Banktrack, le soutien financier des banques françaises au charbon ont même augmenté de 218% depuis 2005 ! La « banque verte » est aussi critiquée pour son soutien à l’une des formes les plus destructrices d’extraction de charbon, la pratique du « mountaintop removal » – suppression des montagnes – aux États-Unis.

[Lire la suite de Crédit agricole, la « banque verte » qui soutient les énergies sales et la destruction de montagnes]

Décrypter

Résister

Inventer

Chroniques

En dessin

« Gauche passéiste » contre projets ineptes

Rodho

De l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes au barrage du Sivens (Tarn), en passant par la décharge de Nonant-les-Pins (Orne), une carrière de calcaire au cœur du Parc naturel du Vexin (île-de-France) ou (...)

Dans nos archives

Dossiers

Tous les dossiers

Débattre

Témoignages

ça bouge !

ça bouge !

En bref

Vidéos

  • épicerie itinérante Marchands ambulants de produits bio, le nouveau visage de l’économie sociale dans les campagnes

    Voir la vidéo
  • Greenwashing Avec Air France, compenser les émissions carbone des riches peut nuire gravement à la santé des pauvres

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos