Vie privée

Ecoute des utilisateurs par Apple : un ancien prestataire alerte les autorités européennes

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Des centaines de personnes sont chargées d’écouter les conversations d’utilisateurs de Siri, l’assistant vocal d’Apple. C’est ce qu’ont révélé en juillet dernier des médias britanniques et espagnols [1]. « En principe, leur déclenchement [de l’enregistrement et de l’écoute] devait respecter l’une des deux conditions suivantes : soit quelqu’un donnait une commande à Siri, soit la personne dictait un message. Nous entendions pourtant une quantité invraisemblable d’enregistrements qui sortaient de ce périmètre », témoigne sous son vrai nom, en mars 2020, un jeune Français, ancien employé d’un sous-traitant d’Apple en Irlande, Thomas Le Bonniec, auprès du MédiaTV. Thomas Le Bonniec a écouté des dizaines de milliers d’enregistrement de Siri.

Fin août 2019, après les révélations, Apple promet d’améliorer la protection des la vie privée des utilisateurs de Siri [2]. « Rien n’a été fait pour vérifier si Apple a effectivement arrêté le programme » d’écoutes, déplore cependant le lanceur d’alerte Thomas Le Bonniec dans une lettre ouverte adressée ce 20 mai aux autorités européennes de protection des données personnelles (voir la lettre ci-dessous, en anglais). « Je rédige cette déclaration pour vous informer d’une violation massive de la vie privée de millions de citoyens dont j’ai été témoin dans le cadre de mon travail pour Apple, écrit-il. Entre le 13 mai 2019 et le 16 juillet 2019, j’ai été engagé par Globe Technical Services, l’un des sous-traitants d’Apple, à Cork, en Irlande. Dans ce contexte, j’ai été affecté au projet de transcription Siri (appelé "Bulk Data"). Le but de ce projet était d’écouter les enregistrements reçus des appareils Apple en France et de corriger les transcriptions de l’assistant vocal d’Apple. J’ai écouté des centaines d’enregistrements chaque jour, à partir de différents appareils Apple. Ces enregistrements ont souvent été réalisés en dehors de toute activation du Siri. »

Je lis, j’aime, je vous soutiens

Pour rester en accès libre, Basta ! a besoin de vous, lecteurs !

Soutenez l’indépendance de Basta! en faisant un don.

« D’énormes quantités de données personnelles ont été collectées, stockées et analysées par Apple de manière opaque »

En plus, rappelle le lanceur d’alerte, d’autres travailleurs du sous-traitant devaient marquer des mots dans les enregistrements « pour être liés aux données des utilisateurs ». Cela signifie que « d’énormes quantités de données personnelles ont été collectées, stockées et analysées par Apple de manière opaque. »

« Je suis extrêmement préoccupé par le fait que les grandes entreprises technologiques mettent sur écoute des populations entières », alerte encore une fois le jeune homme. Il demande aux autorités de protection des données des différents pays d’Europe, ainsi qu’au Comité européen et au Contrôleur européen de protection des données, de prendre des mesures envers Apple et les autres entreprises ayant les mêmes pratiques d’écoute des utilisateurs d’assistants vocaux. « J’espère que vous comprenez que la vie privée de millions de personnes est en jeu et que votre action est cruciale pour la protéger », conclut-il dans sa lettre ouverte.

Photo : CC Mike Lau

Lire aussi : Censure et surveillance sur Internet : « Il faut réinvestir la critique de la technologie »
Je lis, j’aime, je m’abonne

Pour avoir accès à une information qui a du sens, restez connectés avec Basta !

Abonnez-vous à notre newsletter

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos