Surconsommation

Obsolescence programmée : les Français sont fans de high-tech jetable

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

9,5 millions de produits high-tech auraient été vendus pour Noël, en France, dont 2,2 millions de smartphones [1]. Dans un nouveau rapport, l’association Les Amis de la terre dénonce cette surconsommation, liée à l’innovation et aux stratégies publicitaires, qui contribue à créer une véritable obsolescence programmée : un ordinateur portable est renouvelé tous les 3 à 4 ans, et un téléphone tous les 18 mois ! En France, la consommation énergétique des produits high-tech est évaluée à 13,5 % du total de la consommation électrique, soit 5 % des émissions de gaz à effet de serre.

Obsolescence logicielle

Comment les fabricants réduisent-ils la durée de vie des produits ? Durée d’usage conditionnée à des offres commerciales, prix élevé des prestations proposées par les services après-vente, batterie intégrée au produit limitant la vie d’un Ipod à 18 mois... Les Amis de la terre pointent également « l’obsolescence logicielle ». Autrement dit, le bridage des systèmes d’exploitation, qui ne sont compatibles qu’avec les dernières générations de produits. Exemple : impossible d’installer le système d’exploitation développé en 2012 sur l’iPad 1 vendu en... 2010 !

Comment agir contre cette surconsommation imposée ? Le nouveau site lancé par les Amis de la terre www.dessousdelahightech.org donne des pistes pour entretenir son matériel, prolonger la durée de vie de ses batteries, et des contacts pour pouvoir faire réparer près de chez soi. Comme les Ateliers du bocage, qui donnent une seconde vie aux téléphones portables, quelle que soit leur génération. Les plus vieux seront recyclés, les matières issues des téléphones serviront à nouveau et limiteront le prélèvement de nouvelles ressources. Les plus récents sont vérifiés, vidés de leurs données et si besoin réparés. Au niveau national, le sujet de l’obsolescence programmée devrait être débattu en 2013 dans le cadre du projet de loi « Consommation ». Une proposition de loi pour lutter contre l’obsolescence programmée des biens est en cours d’élaboration.

Vidéos

  • Plus qu’une résistance Notre-Dame-des-Landes : bienvenue en zone libre

    Voir la vidéo
  • Mondialisation Crime environnemental : sur la piste de l’huile de palme

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos