Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 20513 € sur 100000 € !

20.51%

ça bouge ! Climat

Désobéissance, chaîne humaine, lignes rouges : les mobilisations prévues à Paris le 12 décembre

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Le 12 décembre, les négociations climatiques, dans le cadre de la COP21, sont censées se clôturer sur un accord. « Mais nous savons que l’avenir de la planète, et de celles et ceux qui y vivent, ne sera pas pour autant assuré », plaident plusieurs organisations de la Coalition Climat 21. « Le 12 décembre, le dernier mot ne sera pas dans la salle des négociations mais dans la rue ! ». Voici les moments forts de mobilisation de la journée du 12 décembre qui vise à ouvrir un nouveau chapitre du mouvement pour la justice climatique, en 2016 et au-delà.

Au moment où l’ONU annoncera les résultats de ses négociations marathon, des mouvements de citoyens passeront à l’acte dans les rues de Paris et du Bourget pour porter plusieurs exigences : la réduction immédiate et drastique des émissions des gaz à effet de serre, l’abandon des fausses solutions pour se concentrer sur des solutions efficaces et renouvelables, le soutien à la transition écologique notamment dans les pays pauvres et vulnérables.

L’état d’urgence mis en place depuis les attentats du 13 novembre à Paris s’est traduit par l’interdiction des manifestations pour le climat. Quatre actions ont cependant été décidées par la Coalition climat 21, qui rassemble plus de 130 organisations de la société civile. À noter qu’une partie des grandes ONG n’appellent pas à certaines de ces actions, craignant leur caractère illégal. La première débutera dès 9h30 à l’initiative de l’association des Amis de la Terre, du CCFD-Terre solidaire et de Peuples Solidaires. Ces derniers invitent à participer à l’action « Climate Justice for Peace ». Voici une vidéo qui résume les grands principes de cette action [1] :

Lignes rouges « infranchissables » dans Paris à midi

L’ONG 350.org appelle aux côtés de plusieurs organisations [2], à ce que des milliers de personnes convergent et forment des lignes rouges dans Paris le 12 décembre à midi. « Les négociateurs sont arrivés à Paris avec des propositions d’engagements qui franchissent les lignes rouges garantissant la sécurité climatique et tout semble indiquer que l’accord final sera encore plus insuffisant pour répondre aux exigences de la situation, explique l’ONG. Nous devons continuer d’exiger des mesures réelles, même après la fin des négociations. Nous tracerons les lignes rouges infranchissables pour garantir la sécurité climatique et nous nous engagerons collectivement à agir pour les défendre. »

L’heure du rassemblement est fixée à 11h45 sur le trottoir le long de l’Avenue de la Grande Armée entre l’Arc de Triomphe et Porte Maillot. A midi, au signal de la corne de brume, les militants convergeront vers l’Avenue de la Grande Armée vers l’Ouest, en direction de la Porte Maillot et de La Défense. « Suivez les parapluies rouges et les flèches pour vous repérer », indique l’ONG. Deux immenses bannières devraient être déroulées autour de laquelle sera formée une longue ligne rouge. Deux minutes de silence seront observées au deuxième son de la corne de brume, et des fleurs seront déposées le long de l’Avenue en mémoire des victimes du changement climatique. 350.org invite chaque participant à apporter quelque chose de personnel de couleur rouge. Il peut s’agir d’un parapluie, d’une écharpe, d’une bannière ou de tout autre objet que vous jugerez approprié. Pour en savoir plus, inscrivez-vous à l’action ici.

Rassemblement à 14h sur le Champ-de-Mars

Alternatiba et plusieurs organisations [3] appellent « à un rassemblement massif, pacifique et déterminé déclarant l’état d’urgence climatique » le samedi 12 décembre à 14h à Paris, sur le Champ-de-Mars, devant la Tour Eiffel. Ce rassemblement est autorisé par la préfecture [4]. « Nous sommes hautement préoccupé-e-s par le déroulement actuel de la COP21, soulignent les organisations. Alors que ce sommet international avait pour mission d’aboutir à un accord permettant de stabiliser le climat, tout indique qu’il n’en sera rien. » Les engagements actés de réduction d’émissions de gaz à effet de serre mènent pour l’heure vers un dérèglement de plus de 3°C, faisant franchir les seuils irréversibles et incontrôlables d’emballement du climat.

Les organisations pointent également « l’insuffisance criante de financements propres permettant aux pays et populations les plus vulnérables de se protéger contre les conséquences catastrophiques du dérèglement climatique en cours et à venir ». Elles demandent à signer et relayer la pétition appelant à ce rassemblement et à se mobiliser [5]. Ce rassemblement se traduira sous formes de chaines humaines qui « porteront le message de la justice climatique à travers le Champ-de-Mars, symbole de la guerre. Et elles convergeront vers le mur de la Paix, situé en bout du Champ-de-Mars, pour montrer que la justice climatique permettra de construire une paix durable et un monde soutenable ». Avec la volonté d’interpeller sans relâche au cours des années à venir « les dirigeants politiques et économiques en vue de changer le cours des choses pendant qu’il est encore temps ».

Le rassemblement initialement prévu au Stade Charléty samedi après-midi a finalement été annulé par la Coalition climat 21.

- Plus d’informations sur le site de la Coalition climat 21

Photo de Une : © Jean de Pena / Collectif à-vif(s)

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos