Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 32824 € sur 100000 € !

32.82%

Discriminations

Campagne parodique : « Marre des violences policières ? Arrêtez d’être arabe ! »

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

« Vous en avez marre d’être contrôlés au faciès ? Arrêtez d’être noir ! (Mettez du blanco) Le changement, c’est maintenant ! ». Voilà le contenu de l’une des affiches lancées par une quarantaine d’associations [1] de luttes contre les discriminations. L’idée, initiée par le collectif « Stop contrôle au faciès », est d’user d’ironie pour dénoncer l’inertie de la gauche. « Tous les engagements du candidat (François Hollande, ndlr) sur la lutte contre les discriminations se sont avérés être une succession de leurres », explique Sihame Assbague, porte-parole du collectif. La nomination de Manuel Valls comme premier ministre a été « la goutte d’eau ». Ce dernier « ne propose en définitive que d’arrêter d’être ce qu’on est » estime Sihame. En retour, les membres de ce large collectif ont réalisé une dizaine d’affiches, frappées du slogan « Arrêtez d’être », qui ont été dévoilées entre le 29 avril et le 4 mai, journée internationale du rire.

Mimant une campagne officielle affirmant que « le gouvernement apporte des solutions », les visuels déclinent toutes les thématiques liées aux discriminations des « minorités visibles » : handicap, sexisme, islamophobie, droit de vote des étrangers, sans-papiers, Roms... Le collectif d’associations, qui a noté les difficultés du gouvernement en matière de communication (sic), a ainsi décidé de lui « livrer gracieusement » une campagne. Une fête a été organisée le 4 mai, dernier jour de la campagne, dans un squat du nord de la capitale, mis à disposition par l’association pour le Droit au Logement (DAL) et Jeudi-Noir. De nouvelles affiches ont été rendues publiques sur un site spécialement dédié à découvrir ici.

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos