Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 29534 € sur 100000 € !

29.53%

ça bouge ! Spéculation

Un million de signatures pour le « Robin des bois » de la finance

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Réduire la spéculation financière et redistribuer les richesses. Tels sont les objectifs de la taxe Robin des Bois. Cette mesure vise à dégager des dizaines de milliards d’euros chaque année pour lutter contre la pauvreté et le changement climatique, en taxant les transactions financières. Une idée soutenue par un collectif d’associations, dont Attac, Aides et Oxfam, qui ont lancé une grande pétition pour défendre son application. Le but : recueillir un million de signatures d’ici au 30 avril. Nous relayons leur appel.

Angela Merkel et François Hollande l’ont dit : trouver un accord sur la taxe Tobin d’ici les élections européennes serait un signal très important pour les hommes et les femmes d’Europe. Un projet crédible de taxation des transactions financières (TTF) est sur la table, celui de la Commission européenne. Il ne reste plus aux 11 pays volontaires qu’à l’adopter lors du Conseil européen des ministres des finances (ECOFIN) les 5 et 6 mai prochains.

Pourtant, comme l’a montré l’échec du sommet franco-allemand du 19 février dernier sur ce thème, le gouvernement français persévère dans son opposition à ce projet. Alors que la Commission et l’Allemagne souhaitent inclure les produits dérivés (qui représentent 85 % des transactions financières) dans l’assiette de la TTF, M. Moscovici a d’abord proposé de les exonérer, puis de les taxer une fois par an. Cela annulerait tout effet dissuasif contre la spéculation et réduirait les recettes à peau de chagrin.

Seules les banques et les spéculateurs ont intérêt à cet enterrement du projet de taxe européenne.

Le gouvernement français doit résister à la pression des lobbies !

Le projet de la Commission rapporterait 36 milliards d’euros par an avec les 11 pays participants. Il ouvrirait la voie à l’adoption d’une telle taxe au plan international. Une nécessité absolue pour contribuer au financement de la lutte contre le chômage, la pauvreté, les pandémies et le changement climatique.

Déjà plus de 600 000 citoyen-ne-s de France et d’Europe ont signé la pétition Robin des Bois. C’est 1 million de signatures que nous voulons transmettre au Conseil des ministres le 30 avril !

Signez la pétition lancée par un collectif d’associations, dont Attac, Aides et Oxfam.

Pour en savoir plus sur le sujet : Une « Taxe Robin des Bois » contre la spéculation financière

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos