Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 26582 € sur 100000 € !

26.58%

ça bouge ! Bilan

Un an d’état d’urgence : la France à l’ère de l’antiterrorisme

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

L’association Survie organise le 26 novembre prochain à Paris une journée de tables rondes pour tirer le bilan de l’état d’urgence et de l’instrumentalisation de la guerre contre le terrorisme. Des associations, collectifs, syndicats, journalistes ou chercheurs interviendront pour faire le lien entre cette guerre intérieure et la politique étrangère française. Voici le programme de l’événement.

Face aux discours et méthodes de guerre employées actuellement par l’État français, que ce soit en France ou dans sa politique étrangère, Survie souhaitait réunir de nombreuses voies critiques pour décrypter et se défendre.

Il sera question d’un bilan de l’état d’urgence, de son origine coloniale et de sa dimension raciste mais aussi de ce qu’il dit de l’appareil répressif de l’État.

Cette journée permettra aussi de faire le lien entre cette guerre intérieure et la politique étrangère actuelle de la France. Des intervenants aborderont les coopérations sécuritaires françaises, les alliances françafricaines auprès de régimes dictatoriaux au nom de l’antiterrorisme, mais aussi les interventions militaires en cours ou récentes.

Voici la liste (non exhaustive) des intervenants prévus au programme :

- Mathieu Rigouste, chercheur indépendant, auteur de La domination policière

- Fofana Vazoumana, membre de la CISPM (coordination internationale des sans papiers et des migrants)

- Marielle Debos, chercheuse, spécialiste du Tchad

- Thomas Deltombe, éditeur à la Découverte, auteur notamment de l’Islam imaginaire

- Ludivine Blandigny, historienne et animatrice du collectif Ni guerre ni état de guerre

- Yasser Louati, militant contre l’islamophobie

- Adil (Sud-PTT 92) et Frédéric Bodin (secrétaire national Solidaires)

- Juliette Poirson, membre de Survie et coordinatrice de l’ouvrage La France en guerre au Mali. Enjeux et zones d’ombre

- un intervenant du CSPCL (comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte) sur la coopération militaire France/Mexique

- Vanessa Codaccioni, chercheuse et auteure de Justice d’exception. L’État face aux crimes politiques et terroristes

- Dominique Curis, membre d’Amnesty International et auteure du rapport sur l’Etat d’urgence

- Virginie, présidente de l’association Baytouna

- Julien Salingue, chercheur, spécialiste de la Palestine et membre d’Acrimed

- Yanis Thomas, porte parole de Survie sur l’Armée et auteur du dernier dossier noir Centrafrique - un destin volé

- Marie France Cohen Solal (campagne BDS France)

- Pierre Puchot, auteur, journaliste, spécialiste du Moyen Orient

Retrouvez-nous, de 9 à 17h, dans la grande salle de la bourse du travail de Paris, à République. Entrée libre et gratuite bien sûr !

Vous pouvez retrouver ici et les deux derniers rapports de Survie sur ces sujets.

Télécharger le programme

Plus d’informations sur survie.org et la page facebook de l’événement.

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos