ça bouge ! Rencontres

Résistances, un festival de cinéma pour sortir du prêt-à-penser

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Le festival international de cinéma engagé Résistances aura lieu du 8 au 16 juillet à Foix, en Ariège. Au pied des Pyrénées, ce festival fait connaître d’autres regards et d’autres cinéastes. Éducation joyeuse, médias libres, voyager autrement, lutte contre les préjugés... Découvrez le programme.

Dans une société génératrice d’inégalités et créatrice de frontières, le Festival Résistances s’affirme comme un espace d’expression et de rencontres autour du 7e art. Une centaine de films et documentaires rares, émouvants, percutants et saisissants seront projetés durant neuf jours, ponctués de rencontres avec des réalisateurs et de débats autour de quatre thématiques :

- « Une éducation joyeuse » : « Ce qui intéresse les gouvernements, ce n’est pas le bonheur des masses mais la production d’une machine à bon rendement. » écrivait le philosophe indien Jiddu Krishnamurti à propos de l’école obligatoire. L’éducation façonne les adultes de demain dessinant le visage futur de notre société. Si éduquer était alors l’acte le plus politique qui soit ? Dès lors que nos pratiques s’orientent vers la recherche de l’épanouissement et du vivre-ensemble, il est possible d’envisager une éducation plus juste et plus joyeuse. Voir la sélection des films de la thématique

- « Etrangers à domicile » : Être étranger c’est venir d’ailleurs, ne pas parler la même langue, ne pas avoir les mêmes codes. Partout, des hommes et des femmes présents depuis des générations sur un territoire, une ville, un quartier restent considérés par la population dominante comme étrangers à domicile. Ce rejet est une violence sournoise et insidieuse qui fait le lit de la douleur et de la révolte de tous ceux et celles, en France et ailleurs, qui se sentent étrangers de l’intérieur. Des réfugiés enfermés dans des prisons à ciel ouvert aux peuples autochtones, des populations colonisées et stigmatisées par leur culture et leur mode de vie aux citoyens de seconde zone humiliés, une programmation pour comprendre et combattre les préjugés et les processus d’exclusion. Voir la sélection des films de la thématique

- « Voyage entre désirs et désastres » : Le voyage est à la fois fruit et graine de la curiosité. Pourtant, les masses qui engorgent les côtes et les cimes optent trop souvent pour des forfaits tout-inclus sans saveur, traversent les continents en quelque jours. Elles ont déjà à leur actif de terribles répercussions politiques, écologiques et humaines sur ces territoires. Des corps vendus aux sites historiques maladroitement préservés, des cinéastes vont chercher ces images d’un tourisme qui dévore tout. La nature même du voyage tend à disparaître : on ne prend plus le temps de la rencontre, on dévisage les paysages et les hommes. D’autres films nous proposent alors des formes singulières de déplacements, une sincère (re)connaissance de l’altérité. Ils nous réapprennent à penser l’Histoire d’un territoire, et tentent à quelques rares occasions de laisser une trace respectueuse et inventive de leur passage. Voir la sélection des films de la thématique

- « Parole sous presse » : Alors que la concentration des médias aux mains de quelques grands groupes se poursuit, apparaît de plus en plus au grand jour la façon dont ces grands patrons du CAC 40 interviennent directement dans les contenus. Cette pression économique est doublée d’une pression judiciaire : les procès contre les rares journalistes d’investigation se multiplient. Cela aboutit à des médias aseptisés et racoleurs dont le meilleur argument de vente reste de jouer sur la peur. Mais la liberté d’expression n’est pas l’apanage des médias traditionnels : elle passe également aujourd’hui par le net, la création artistique. Ces modes d’expression directs permettent à chacun de dire sans filtre son point de vue. Objectif également des médias citoyens ou de proximité qui depuis les années 80 et dans le sillage des radios libres tentent de se faire entendre. Voir la sélection des films de la thématique

Un Zoom géographique sera par ailleurs consacré à la Grèce (toutes les infos ici).

Ces vingt ans du festival seront aussi marqués par deux moments :
- un bal populaire le 9 juillet à partir de 20h30 ;
- une Nuit du cinéma, « la lutte en chantant » le jeudi 14 juillet.
Résistances, c’est aussi des événements satellites et des invité(e)s. Depuis sa création, le festival accueille des personnalités de la culture, et divers analystes, venus échanger avec le public leur point de vue sur les sujets abordés.

Découvrez la programmation en détail sur festival-resistances.fr

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos