Témoignages Webdocumentaire

Les paysans ont de l’avenir... mais loin des fermes géantes

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Sous le feu des projecteurs avec l’implantation de l’usine des 1000 vaches, l’agriculture en Picardie se réduit-elle à des fermes géantes ? Non, bien évidemment. Avec le web-documentaire « Les paysans ont de l’avenir », deux réalisateurs montrent un autre visage de la région. Des femmes et des hommes parlent de leur métier et de leurs vies : les liens humains, l’agriculture paysanne et leurs engagements. A voir, entre autres, sur Basta !.

« Je suis né en Picardie, c’est une région que j’aime beaucoup. Je me suis formé dans d’autres régions à l’agriculture biologique, et puis je me suis dit que cette région avait besoin de gens comme moi pour faire avancer l’agriculture. » Edwin a réussi à s’installer sur un terrain et produit aujourd’hui du blé pour faire le pain. Il cultive d’autres céréales et légumineuses car il mise sur les rotations des terres et la diversité. A quelques encablures de sa ferme, il y a Mélanie, installée depuis quelques mois en polyculture élevage avec son compagnon. « Nous sommes fiers d’être présents, explique t-elle. Nous cultivons nos céréales pour nos vaches, nous produisons de la qualité, nous vendons en local nos yaourts et fromages dans le but de valoriser le territoire ».

Ces propos revigorants sont issus d’un remarquable web-documentaire de la Confédération paysanne [1]. Les réalisateurs Arthur Rifflet et Mathieu Eisinger ont réuni des témoignages sur la vitalité de l’agriculture paysanne en région picarde. « Les promoteurs des 1000 vaches veulent nous faire croire que ces fermes géantes sont l’avenir d’une agriculture "moderne et compétitive", souligne la Confédération paysanne. Pourtant, nous, acteurs de terrain, savons bien que, en Picardie comme ailleurs, il existe une agriculture qui répond aux attentes des citoyens et fait vivre des paysans fiers de leur métier ». Les réalisateurs ont choisi de procéder par l’exemple en faisant témoigner de nouveaux installés, des éleveurs, des maraichers, des animateurs d’Amap (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne)...

_

Ces témoignages démontrent une volonté de préserver des paysans nombreux sur les territoires, et qui produisent une alimentation de qualité tout en préservant l’environnement. « Je voudrais montrer qu’en maraichage ont peut avoir une faible empreinte en eau », souligne notamment Emmanuel, installé dans la zone périurbaine d’Amiens. L’enjeu pour ces paysans, c’est aussi de créer de l’emploi et de rendre les campagnes plus solidaires. « Grâce à l’Amap, illustre Jean-Louis, nous avons pu embaucher quatre salariés ainsi que des saisonniers pendant l’été. Il y a plein de jeunes prêts à s’installer, avec l’envie de faire quelque chose de différent. »

Nombre d’entre eux apportent aussi la preuve que l’on peut bien vivre sans industrialiser à tout va. C’est le cas notamment de Serge, éleveur de 25 vaches laitières sur 54 hectares. « Nous avons un faible coût de production. Sans forcément augmenter les volumes de façon importante, nous arrivons à tirer des revenus corrects. » « L’enjeu c’est de capter la plus-value qui va avec le commerce de nos produits, et qui nous a échappé pendant 50 ans pour aller vers les coopératives et les négociants », ajoute Vincent. Solange et son jardin en libre cueillette, Émilie avec son magasin bio à la ferme, tous contribuent à leur manière à tisser du lien. Ce webdocumentaire est un beau plaidoyer en faveur de l’agriculture paysanne.

- Retrouvez ce webdocumentaire sur lespaysansontdelavenir.fr

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos