Livre noir des banques

Entrez dans le monde des banques françaises, là où la finance a un visage

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Voici un livre enquête qui vous fera découvrir la face obscure des grandes banques françaises. Pour la première fois des journalistes et des économistes évaluent le coût exorbitant, mais passé sous silence, de leurs activités. De l’évasion fiscale à la spéculation sur les matières premières, de la « finance de l’ombre » aux produits dérivés opaques, des projets polluants aux emprunts « toxiques », ce livre co-écrit par Basta ! et Attac, dresse un panorama complet des effets néfastes de la finance toute puissante. Il est sorti en librairie le 11 février. Vous pouvez aussi le commander en ligne, ce qui vous permet de soutenir financièrement Basta ! (voir « Où acheter le Livre noir des banques ? »).

En 2008, la folie spéculative des banques a provoqué une crise qui ne cesse, depuis, de s’aggraver. Les banques n’ont dû leur salut qu’aux centaines de milliards d’euros injectés par les États et les banques centrales. Que s’est-il passé depuis ? Que sont devenues les grandes promesses de régulation du secteur bancaire ? Pourquoi les responsables politiques ont-ils accepté, sans exception, de maintenir un système qui privatise les profits et socialise les pertes ? Quelles réformes sont nécessaires ? Ce livre retrace l’histoire de conflits d’intérêts, de collusions et d’aveuglements incroyables. Entrons dans le monde des banques françaises. Là où la finance a un visage. Celui d’une oligarchie bancaire grassement rémunérée, complice d’un hold-up planétaire.


- Pourquoi ce livre
- Où acheter le Livre noir des banques ?
- Ils en parlent : Le Livre noir des banques dans les médias
- En savoir plus sur les banques françaises
- Où assister à un débat public ?
- Qui sont les partenaires ?

Pourquoi ce livre ?

Ce livre enquête (372 pages, 19 chapitres), écrit par des économistes et journalistes, déconstruit radicalement le discours officiel selon lequel, depuis 2008, des réformes salutaires auraient été menées à bien par les pouvoirs publics et par les banques, celles-ci contribuant désormais à la sortie de crise et au bien-être de la société…
Nous avons voulu évaluer le prix exorbitant, mais passé sous silence, des activités des banques françaises. Nous avons cherché à comprendre comment la finance organise une gigantesque captation de richesse, en toute impunité. Et pourquoi depuis sept ans, rien – ou presque – n’a changé.
Les banques sont toujours de véritables et dangereuses bombes à retardement. Nous avons voulu tracer des pistes pour une reprise en main. Pour chacun des chantiers dont il est question dans cet ouvrage, des mesures simples et efficaces sont à la portée des gouvernements, de nos élus. A notre portée. Pour reprendre le contrôle, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement du système bancaire, d’en percevoir la structure, de saisir la logique de ses acteurs. Pour que la démocratie ne s’arrête pas à la porte des salles de marché. Et pour éviter un prochain cataclysme financier, aux impacts sociaux, économiques et environnementaux désastreux.

Revenir en haut de la page

Où acheter le Livre noir des banques ?

Le Livre noir des banques est sorti dans toutes les bonnes librairies le 11 février. Vous pouvez aussi en commander un exemplaire à partir du formulaire suivant. Si vous achetez directement votre livre en ligne via ce formulaire, le bénéfice intégral de cette vente sera reversé à Basta !. Chaque exemplaire commandé en ligne vous coûtera 22 € (21,50 € + 0,50 € de frais de port).

 

Revenir en haut de la page

Ils en parlent : le Livre noir des banques dans les médias

- Quand la finance dicte la politique : un livre-enquête tire la sonnette d’alarme, AFP, 10 février 2015

- Le Livre Noir des "banques de l’ombre", France Info, 15 février

- Les bonnes feuilles publiées par le Nouvel Obs, 5 février 2015.
« Sept ans après la crise des "subprimes", les grandes promesses de régulation ont-elles été tenues ? L’association Attac et le site Basta ! dressent un bilan inquiétant.(...) "L’Obs" publie en exclusivité quelques morceaux choisis. »

- 5 preuves que la finance est devenue folle, Paris Match, 11 février
« Entre les révélations du scandale Swissleaks et les sorties des films « Le Prix à payer » et « L’Enquête », les temps sont rudes pour les banques. Un « Livre noir des banques », publié par l’association Attac et le site d’information « Basta ! », vient enfoncer le clou. Avec deux des auteurs de cette implacable démonstration, Paris Match dresse un inventaire des pires tendances de la finance moderne. »

- On ne va pas se mentir, émission d’Audrey Pulvar, iTélé, 10 février 2015

.

- 64’, TV5 Monde, Les liaisons coupables entre la politique et la finance, 13 février 2015.
« Un livre-enquête promu par Attac et Basta décrit par le menu la trahison des politiques, les compromissions, manipulations de comptes, vols institutionnels
organisés... »

.

- "Revolving doors", évasion fiscale… Ce que propose "Le Livre noir des banques", Challenges, 11 février 2015

- « La régulation financière doit dépasser les frontières », L’Humanité, 11 février

- Réforme bancaire : un impératif démocratique, La Grande table, France Culture, 17 février

- Bourdin Direct, RMC, 11 février

- Où va l’économie ?, Un jour dans le monde, France Inter, 11 février

- Là-bas si j’y suis, Jeudi on mange du banquier, émission consacrée au Livre noir des banques, 11 février 2015

- LCI, 9 février 2015.
« L’affaire Swiss Leaks n’est qu’une petite goutte d’eau parmi un immense océan. Il y aurait "entre 15 000 et 25 000 milliards d’euros dissimulés dans le monde. »

.

- Swissleaks : “Les banques françaises sont des leaders incontestés dans l’industrie de l’évasion fiscale”, Les Inrocks, 10 février 2015

- SwissLeaks : l’évasion fiscale pour les nuls, Le Figaro, 10 février 2015.

« Comme nous le montrons dans notre livre, il existe une sorte d’industrie mondiale de l’évasion fiscale. Il y a un certain nombre d’acteurs comme HSBC, mais aussi de grandes banques françaises, de riches particuliers et des firmes transnationales, qui sont les champions de l’évasion et de l’optimisation fiscale et ne s’en cachent pas. Pour la France, la Cour des comptes a estimé que le montant moyen de l’évasion fiscale se chiffre chaque année entre 60 et 80 milliards d’euros. »

- "Le livre noir des banques", plongée dans le lobby bancaire, Boursorama, 10 février 2015
« Sept ans après la crise et les promesses de régulation, "Le livre noir des banques" dresse un sombre panorama du secteur financier. Et la France n’est pas épargnée. »

- « Le lobby bancaire a bloqué toutes les réformes dans le secteur depuis 7 ans, selon le “livre noir des banques” », Agence Ecofin, 11 février

- Le livre qui dérange les banques françaises, le Journal du dimanche, 8 février 2015.
« C’est une charge anti-banques sans concession qui arrive en librairies mercredi. Elle est portée par les économistes de l’association Attac et les journalistes du site d’information Basta ! Dans cet opus, intitulé Le Livre noir des banque$, on découvre comment les banques continuent de spéculer, paient toujours moins d’impôts, facilitent l’évasion fiscale, rédigent les lois censées les réguler et entretiennent des liaisons dangereuses avec le monde politique. »

- Le hold-up toujours impuni des banques sur la société, Reporterre, 17 février 2015

« Les pièces du dossier sont là, étalées sur la table, consultables par tous. Pas une ne manque : la responsabilité des établissements bancaires dans la crise actuelle, le coût astronomique de leur sauvetage par les Etats, les arnaques montées par elles, les délits dont elles se sont rendues coupables, leur incapacité à se remettre en cause, leur lobbying pour conserver leurs privilèges, la rapacité de leurs dirigeants… »

- Politis, dossier du n° 1342 du 26 février 2015

- RCF Radio, interview, 11 février
« Les banques n’ont, semble-t-il, pas tiré les leçons de la crise. C’est ce que révèle un livre choc qui paraît aujourd’hui. »

- Radio Nova, L’invité de 2H15 avant la fin du monde, le 6 mars 2015.

- France inter, émission Service public du jeudi 12 mars 2015, Comment mal choisir sa banque ?

- Regards, entretien le 10 mars 2015, « Faire reculer le mur de l’argent »

Revenir en haut de la page

En savoir plus sur les banques françaises

Une sélection de nos articles sur les banques :
- Évasion fiscale, fraudes et manipulations : découvrez le casier judiciaire de votre banque (lien)
- Réforme bancaire : comment le gouvernement s’est écrasé devant le monde de la finance (lien)
- « Face à la dimension criminelle de la crise, les élites sont aveugles, incompétentes ou complices » (lien)
- Emprunts toxiques : l’État préfère défendre les banques plutôt que les collectivités flouées(lien)
- Délits et crimes financiers : pourquoi les banquiers ne vont jamais en prison (lien)
- Pascal Canfin : pourquoi il ne faut jamais croire les banques (lien)
- Quand les banques françaises financent allègrement les gaz de schiste (lien)
- « Le système financier est comme une centrale nucléaire mal contrôlée » (lien)
- Crédit agricole, la « banque verte » qui soutient les énergies sales et la destruction de montagnes (lien)
- Bonus, mensonges et lobbying : comment les banques européennes résistent à toute régulation (lien)
- Prix des aliments et des matières premières : les banques inventent l’hyper-spéculation (lien)

Revenir en haut de la page

Où assister à un débat public ?

[Plus d’informations à venir]
- Le 11 février, Paris, conférence de presse [à 19h, au Lieu-dit, 6 rue Sorbier]
- Le 15 février, à Paris 20e [à 16h, au Lieu-dit, 6 rue Sorbier]
- Le 17 février, à Paris 15e [à 20h, Foyer de Grenelle, 17 rue de l’Avre]
- Le 19 février, à Marseille [18h30 au 29, boulevard Longchamp]
- Le 3 mars à Chatelleraut
- Le 6 mars à Gif sur Yvette
- Le 7 mars à Tarare (Monts du Lyonnais)
- Le 10 mars à Montreuil [18h30, Librairie Folie d’encre, 9 avenue de la résistance]
- Le 11 mars à Nîmes
- Le 11 mars à Velleron (Vaucluse)
- Le 12 mars, Paris 12ème
- Le 16 mars à Juvisy
- Le 18 mars à Alès
- Le 21 mars (14-15h), rencontre/signature au Salon du livre de Paris, stand Les liens qui libèrent (avec Actes Sud)
- Le 22 mars (14-15h), rencontre/signature au Salon du livre de Paris, stand Les liens qui libèrent (avec Actes Sud)
- Le 23 mars à Montbéliard
- Le 24 mars à Digne (04) [18h30, Centre Culturel René Char]
- Le 25 mars à Montpellier [18h30, auditorium du musée Fabre]
- Le 26 mars à Sète [18h, Librairie Nouvelle, rue Alsace-Lorraine]
- Le 27 mars à Agde [21h, cinéma Le Travelling, avec le film Le prix à payer]
- Le 31 mars à Montauban [20h30, Maison du peuple]
- Le 1er avril, comité Attac Paris Nord-Ouest
- Le 2 avril à Forcalquier (04) [18h30, librairie La Carline]
- Le 6 avril à Château-Arnoux (04) [18-20h, restaurant Le Stendhal, Centre culturel Simone Signoret]
- Le 7 avril à Saint-Malo
- Le 9 avril à Nîmes [19h30, centre Pablo Neruda, 1 place Hubert Rouger]]
- Le 10 avril à Lure (Haute Saône)
- Le 14 avril à Macon
- Le 15 avril à Antony [20h30, Espace Vasarely]
- Le 17 avril à Manosque [Librairie Poivre d’âne]
- Le 20 avril à Courbevoie
- Le 28 avril à St Gaudens (31)
- Le 29 avril à Villefranche-sur-Saône (Rhône)
- Le 1er mai à Arras [Salon d’expression populaire et de critique sociale]
- Le 7 mai à Aix-en-Provence
- Le 12 mai à La Seyne sur mer
- Le 29 mai à Bayonne
- Le 5 juin à Clermont-Ferrand
- Le 17 juin à Grenoble
- Le 16 septembre à Grenoble
- Le 22 septembre à Grenoble
- Le 2 octobre à Grenoble
- Le 15 octobre à Grenoble

Revenir en haut de la page

Qui sont les partenaires ?

Le Livre noir des banques a été écrit par des journalistes de Basta ! et des économistes de l’association Attac, qui milite pour la justice sociale et environnementale, et conteste radicalement le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature. Son site Internet.

Revenir en haut de la page

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos