Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 27502 € sur 100000 € !

27.5%

ça bouge ! Négociations commerciales

La carte des mobilisations contre les traités de libre-échange

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Le projet de traité de libre échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA) doit être soumis à l’approbation du Conseil européen le 18 octobre. Négocié dans une grande opacité, ce traité, s’il est adopté, aura des conséquences sur nos vies quotidiennes : l’emploi, la santé, l’alimentation, les services publics... Le 15 octobre, des manifestations sont prévues dans toute la France. Voici l’appel des organisations à l’initiative de l’événement et la carte des mobilisations.

Depuis 2013, une large mobilisation s’est mise en place contre le TAFTA, ce projet d’accord qui vise à libéraliser les échanges commerciaux et les investissements entre les États-Unis et l’Union européenne. Les négociations vont plus lentement que prévu, mais contrairement aux annonces récentes du gouvernement, elles continuent !

Pendant ce temps, l’Union européenne s’apprête à signer un traité similaire avec le Canada : le CETA. Celui-ci doit être soumis à l’approbation des États membres le 18 octobre prochain. S’il est approuvé, il sera soumis à la ratification du Parlement européen dans les mois suivants.

Le TAFTA et le CETA auraient des conséquences graves, telles que l’abaissement des barrières tarifaires en matière agricole qui aggraverait la crise que vivent déjà des centaines de milliers de paysans et le nivellement par le bas des normes qui protègent la qualité de notre alimentation, la santé publique, la sécurité industrielle et l’environnement.

La « coopération réglementaire », conçue pour impliquer directement les multinationales dans l’écriture des lois et réglementations et « l’arbitrage d’investissement » mettraient en danger les droits sociaux, la lutte contre le réchauffement climatique et le principe démocratique même. Dès l’approbation du CETA, les multinationales américaines, qui possèdent de nombreuses filiales au Canada, pourraient utiliser ces mécanismes pour attaquer les réglementations qu’elles jugent défavorables.

- Voir aussi notre dossier, Traités de libre-échange : les multinationales contre la démocratie ?

Cliquez sur la carte ci-dessous pour avoir le détail des mobilisations prévues :

Alors le 15 octobre, toutes et tous mobilisés :
- Aix-en-Provence, lieu à préciser, à 15h
- Annecy, lieu à préciser, à 14h
- Bayonne, place Rolland Barthes, à 10h
- Boulogne-sur-Mer, rue de Thiers et Grande rue , à 11h (mobilisation centralisée pour le Pas-de-Calais)
- Carcassonne, place Carnot, à 10h (action centralisée pour l’Aude)
- La Roche-sur-Yon, lieu à préciser, à 10h
- Le Mans, place de la République, à 14h30 (manifestation)
- Les Vans, marché, à 10h (rassemblement autour du stand permanent)
- Lyon, lieu à préciser, heure à préciser
- Macon, marché de Macon, heure à préciser
- Montfort-en-Chalosse, lieu à préciser, heure à préciser
- Nancy, place Charles III, heure à préciser
- Nantes, lieu et horaire à préciser
- Quimper, place Terre aux Ducs, à 11h (rassemblement)
- Rennes, lieu à préciser, heure à préciser
- Saint-Etienne, lieu à préciser, à 10h (manifestation + picnic, ramenez de quoi faire du bruit)
- Valence, place Porte Neuve, 14h

Plus d’infos sur la page facebook de l’événement.

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos