BASTA !

https://www.bastamag.net/Violente-agression-contre-un-militant-accueillant-des-demandeurs-d-asile

Racisme

Violente agression contre un militant accueillant des demandeurs d’asile

par Nolwenn Weiler -

Le parquet de Nice a ouvert une enquête pour violences volontaires suite à l’agression d’un militant de l’association Roya Citoyenne commise à son domicile de Contes (Alpes-Maritimes) par une quinzaine de personnes, équipées d’armes blanches pour certaines, dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 avril. Touché par un projectile lancé à travers la fenêtre, Hugo, 58 ans, « a dû être hospitalisé en urgence avec perte de connaissance, traumatisme crânien et de nombreuses contusions avec points de suture causés par les projectiles, précise la Roya citoyenne dans un communiqué. Les demandeurs d’asile qu’il accueillait et lui-même sont gravement traumatisés psychologiquement. »

Une première agression 15 jours plus tôt

« Ils ont entièrement détruit son véhicule, brisé toutes les vitres de son appartement, saccagé par des objets lancés depuis l’extérieur », ajoute l’association qui aide les réfugiés franchissant la frontière franco-italienne. « Devant l’immeuble, la voiture bleue aux vitres explosées, rétroviseurs arrachés et tôles enfoncées témoigne, une semaine après, de la folie furieuse dont ont été pris les assaillants », rapporte un article de L’Humanité publié ce 23 avril. « À la vue de la porte d’entrée du logement, poignée tordue et serrures enfoncées, mais bel et bien fermée, on pousse un soupir de soulagement en imaginant le pire si, ce soir-là, elle n’avait pas résisté aux coups répétés des nervis », poursuit le quotidien.

Un porte-parole de la Roya citoyenne a indiqué à l’agence France Presse (AFP) que leur militant s’était déjà vu reprocher « à plusieurs reprises le fait d’aider et d’héberger des migrants en permanence chez lui », notamment par des personne de son voisinage. « Quinze jours plus tôt, trois individus ont tenté de s’en prendre à Hugo et à ses hôtes dans des circonstances similaires, précise l’article de L’Humanité. L’homme avait porté plainte, reconnaissant, cette première fois comme la suivante, un jeune voisin de son hameau. » Tristes, en colère, et très inquiets pour l’avenir, les militants de la Roya citoyenne attendent du procureur « le même acharnement à trouver et poursuivre ces agresseurs barbares que celui qu’il met dans la poursuite des citoyens engagés dans la solidarité envers les personnes migrantes dans les Alpes-Maritimes ! »