BASTA !

https://www.bastamag.net/Bure-un-paysan-poursuivi-en-justice-pour-avoir-prete-son-tracteur-aux-opposants

Déchets nucléaires

Bure : un paysan poursuivi en justice pour avoir prêté son tracteur aux opposants

par Collectif -

Jean-Pierre Simon, agriculteur à Cirfontaines (Meuse), est convoqué le 12 septembre au tribunal de Bar-le-Duc. Son délit ? Avoir mis son matériel agricole à disposition des personnes qui, en juin et juillet 2016, ont occupé le Bois Lejuc, près de Bure. En ligne de mire : Cigeo, un projet d’enfouissement de déchets radiotoxiques, porté par l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs. Basta ! relaie l’appel à la mobilisation lancé par la Confédération paysanne.

« Le 12 septembre à Bar-le-Duc, Jean-Pierre Simon sera jugé pour avoir aidé les opposants au projet d’enfouissement des déchets radioactifs à Bure.

Son crime ? Il aurait mis à disposition des opposants son tracteur et sa remorque, ce qui aurait favorisé l’occupation du Bois Lejuc, illégalement accaparé et défriché par l’Andra (Agence nationale de gestion des déchets nucléaires).

Jean-Pierre avait déjà été durement touché par le projet de Bure, qui avait grandement mis en péril sa ferme. Il a malgré les difficultés sorti la tête de l’eau et continué la lutte ! En séquestrant son tracteur depuis plus d’un an comme « pièce à conviction », la justice veut museler la lutte et empêche Jean-Pierre de travailler.

Les conséquences de la logique court-termiste de la politique énergétique et la production de déchets nucléaires ne doivent pas retomber systématiquement sur les paysans et les territoires ruraux. Jean-Pierre Simon et tous les paysans meusiens et haut-marnais doivent pouvoir faire leur métier !

La Conf’ s’oppose, avec tous ceux qui luttent contre les expropriations et la destruction de foncier agricole, aux grands projets inutiles et à l’accaparement foncier qui bafouent les droits des paysans !

Mobilisons-nous pour le soutenir et défendre les droits des paysans !

Rendez-vous le 12 septembre 2017 à 9h devant le tribunal (3 place Saint-Pierre à Bar-le-Duc). »

Photo de une : source / @ZIRAdies

- Voir l’appel à mobilisation de la Confédération paysanne
- Lire l’entretien réalisé avec Jean-Pierre Simon par les opposants au projet d’enfouissement à Bure. Il précise notamment : « Les peines maximales en terme d’amende c’est entre 5 000 € et 10 000 €, et il y a même de l’emprisonnement. »
- L’enquête de Basta ! : A Bure, habitants et paysans refusent que leur territoire devienne une « grande poubelle nucléaire »