Poster un message

En réponse à :

Colmar : « En neutralisant un essai de vigne OGM, les faucheurs volontaires ont commis un acte salutaire »Lire la suite de «Colmar : « En neutralisant un essai de vigne OGM, les faucheurs volontaires ont commis un acte salutaire »»

, par Christian Vélot

1) Le fait est que le risque existe. Il a été démontré (voir références ci-dessous). La seule justification à une telle prise de risques serait une utilité ou urgence sociale à développer ce type de plantes. Or de nombreux viticulteurs affirment que le court-noué n’est pas un problème majeur, et des (...)

Forum

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

En bref