« Scientifiques avant d’être flics », les policiers de l’environnement confrontés aux entraves des préfets - commentaires « Scientifiques avant d'être flics », les policiers de l'environnement confrontés aux entraves des préfets 2019-09-08T15:20:15Z https://www.bastamag.net/Policiers-de-l-environnement-pollutions-secheresses-rivieres-ecologie-biodiversite-prefets-lobby-irrigation-arrosage#comment8998 2019-09-08T15:20:15Z <p>On voit que l'intérêt particulier - celui des lobbies- prévaut systématiquement sur l'intérêt général.</p> <p>Pour qui a lu un peu Marx, le préfet, représentant de l'Etat, remplit donc plutôt correctement sa mission.</p> <p>Dans ces conditions, l'analyse de ces inspecteurs paraît assez surprenante : <br class="autobr" /> 1 S'ils ont certes le pouvoir de verbaliser, pourquoi se considèrer comme des flics et ne pas s'attacher à davantage sensibiliser l'opinion à partir de leurs rapports par exemple ?<br class="autobr" /> 2 Pourquoi encore s'étonner que dans notre système, la santé des populations ou l'environnement ne constitue pas une préoccupation première ?<br class="autobr" /> 3 Est ce réellement le spectre du chômage des plus défavorisés qui affole les préfets ? N'est-ce pas plutôt la disparition d'un possédant ?<br class="autobr" /> 4 Pourquoi continuer à verbaliser des particuliers lorsqu'on sait qu'il est impossible de sanctionner les gros pollueurs ?</p>