Malgré l'urgence écologique, l'Etat donne son feu vert à une nouvelle carrière de calcaire - commentaires Malgré l'urgence écologique, l'Etat donne son feu vert à une nouvelle carrière de calcaire 2019-07-02T05:19:31Z https://www.bastamag.net/carriere-calcaire-ciment-Vexin-urgence-ecologique-parc-naturel#comment8823 2019-07-02T05:19:31Z <p>Tous ces gens "responsables" des affaires publiques sont aussi, hors de leur fonction professionelle, des humains ordinaires, sensibles aux pressions (le baton) et a l'appat du gain (la carotte). Car bon nombre d,'entre eux, et meme tous, sont assez riches pour posseder des actîons de l'entreprise, et donc etre juges et partis. Y'a qu'a leur demander, ils repondront certainement en toute bonne foi, ce sont des gens honnetes, voyons ! Non ?</p> Malgré l'urgence écologique, l'Etat donne son feu vert à une nouvelle carrière de calcaire 2019-06-21T10:58:21Z https://www.bastamag.net/carriere-calcaire-ciment-Vexin-urgence-ecologique-parc-naturel#comment8791 2019-06-21T10:58:21Z <p>avec ce projet de carrière tout est reuni pour démontrer la collusion entre industriel et l'état. l'industriel pollue bien qu'ayant été épinglé par la DRIEE des yvelines en 2015 mais l'état autorise un fonctionnement de la cimenterie " en infraction" depuis cette date et un delai repoussé a 2022 apres une mise en conformité normalement exigible des 2017. la population riveraine ( l'usine est en milieu urbain ) subit une grave atteinte qui se traduit par une surconsommation de medicaments contre les maladies respiratoires ( le secteur est classé zone sensible )concernant les nappes phréatiques , plusieurs atteintes ont été constatées par les observateurs ( citoyens ) alors que le prefet en conivence avec l'industriel fait disparaitre les "piscines tropicales" comme sur la photo des qu'elles sont signalées .etat complice .le prefet visé par une plainte pour mise en danger de la vie d'autrui et carence fautive depuis 21 fevrier 2018 est " protégé " par le procureur qui n'a pas rejeté notre plainte ( 280 citoyens dont un député )mais ne l'instruit pas confirmant de fait que l'etat "verouille" le dossier .</p>