« Au procès de France Télécom, nous avons affaire à des serials harceleurs » - commentaires « Au procès de France Télécom, nous avons affaire à des serials harceleurs » 2019-07-17T16:15:28Z https://www.bastamag.net/Au-proces-de-France-Telecom-nous-avons-a-faire-a-des-serials-harceleurs#comment8862 2019-07-17T16:15:28Z <p>Bonjour<br class="autobr" /> Avant mon suicide comme mes camarades qui furent dans la secte france telecom , Orange<br class="autobr" /> Je tien à préciser le procès est du pipo Ils ont pris des marionnettes ou lieu des coupables du dessus, pour accoucher d une souris le 20/12/2019 , passer , il y a rien à voir</p> <p>Je suis sans revenu après 25/27 métiers à mes frais qui ne sont pas en telecom chez france telecom , alors que c est la formation de mes concours ou je fus excellent avec objectifs dépassés. <br class="autobr" /> Depuis que je demande me notations et papier des postes en 1996 France telecom orange me fait passer pour fou des que je vais en justice en 2002 et me met 10 en en congé maladie car France telecom orange veux des esclaves travailleur sans statut, pour le papier de crabe qui a 4 niveaux d études de moins que moi et qui me met tout les 3 mois à 1 ans sur un nouveau métier sans formation préalable que a le personne collabo de faible i employabilité qui n a pas éte muté 2 fois 5 ans sur Paris et qui ont 1 à 4 maisons en province Les notations et papier des postes ne sont pas dans mon dossier administratif vide Puis après avoir gagné 29 procès en cour d appel ,administrative , de 2013 à 2016 le tribunal administratif en collusion avec l avocat d orange Berthelot en promu en 2017 magistrate me fait passer pour fou pour me torturer et me sanctionne à 3 fois 1500 euros pour que je ne puise avoir les documents des 27 métiers et notation ni accéder avec un huissier de justice au dossier administratif et médical pour me mettre en retraite d office comme fou Pour avoir des départs les vendus du comité médical font des faux dossiers pour faire passer comme une maladie mentale les RPS du a la torture par des mutations d office d' esclave par les maîtres incapables en encadrement , , des conges maladie d office depuis 2002, qui me privent de credit immobilier depuis 1986</p> « Au procès de France Télécom, nous avons affaire à des serials harceleurs » 2019-06-11T09:57:35Z https://www.bastamag.net/Au-proces-de-France-Telecom-nous-avons-a-faire-a-des-serials-harceleurs#comment8754 2019-06-11T09:57:35Z <p>On aurait du comptabiliser aussi les avc et autres attaques dans les cas.... Moi en fin 2008 j'ai été hospitalisé pour un avc et le neurologue du chu m'a affirmé que sur 8 lits des urgences neuros y en avait 6 d'occupés par mes collègues d'orange...ça fait peur quand même... Et au premier codir de janvier 2009 mon chef de département a annoncé qu'en ce qui me concernait il devrait faire moins 1 de plus sans se forcer... Triste réalité de la hiérarchie d'orange dans la tête des responsables de l'époque...</p> « Au procès de France Télécom, nous avons à faire à des serials harceleurs » 2019-06-07T16:02:52Z https://www.bastamag.net/Au-proces-de-France-Telecom-nous-avons-a-faire-a-des-serials-harceleurs#comment8743 2019-06-07T16:02:52Z <p>Bonjour</p> <p>J'ai intégré France Télécom en 1974.<br class="autobr" /> En 2003 j'ai été "redéployée" (encore un terme qui ne veut rien dire et pourtant...) sans motif. Le chef de département m' a asséné sans explication " Je n'ai pas de place pour vous" !!!<br class="autobr" /> S'en sont suivies plusieurs années de placardisation et de missions fantômes, qui à Aubervilliers ( banlieue qui craint) ou à l'autre bout de Paris ( histoire de me décourager à cause du trajet), j'ai même fait un "galop d'essai" sur une plateforme d'où je me suis littéralement enfuie au bout de trois jours.<br class="autobr" /> Tout ça avec le chef de département harceleur à mes basques et à qui je devais rendre des comptes suite à ces différentes missions...Je l'ai donc souvent affronté, le boule au ventre, certes, mais sans jamais me décourager ni me laisser déstabiliser. <br class="autobr" /> Ce fut difficile , fatigant, usant moralement mais je savais au fond de moi que l'on ne pouvait pas me virer comme ça, sans motif sérieux, puisque j'étais fonctionnaire.<br class="autobr" /> Je n'étais pas cadre et en 2008 je me suis rendue chez le médecin du travail à qui j'ai signalé la conduite inadmissible de mon manager. Cela a porté ses fruits puisque sa conduite à mon égard a changé radicalement !<br class="autobr" /> Je n'ai donc pas cédé et aujourd'hui je m'en félicite, j'ai résisté à cette clique de malfaisants, c'est pour moi une sacrée victoire et ils n'ont pas eu ma peau. <br class="autobr" /> Mais je sais que d'autres n'ont pas eu cette "chance" et cette force, hélas...</p> <p>Aujourd'hui, et depuis deux ans, je savoure ma retraite.</p> « Au procès de France Télécom, nous avons à faire à des serials harceleurs » 2019-06-07T12:47:44Z https://www.bastamag.net/Au-proces-de-France-Telecom-nous-avons-a-faire-a-des-serials-harceleurs#comment8741 2019-06-07T12:47:44Z <p>Pour le titre, avoir "affaire" à ce serait mieux ;)<br class="autobr" /> Avoir à faire c'est avoir à faire quelque chose, genre une lessive, du coup ça marche moins bien.</p> « Au procès de France Télécom, nous avons à faire à des serials harceleurs » 2019-06-07T09:07:56Z https://www.bastamag.net/Au-proces-de-France-Telecom-nous-avons-a-faire-a-des-serials-harceleurs#comment8739 2019-06-07T09:07:56Z <p>Merci de ne pas oublier dans ces émissions de dire que l'état, actionnaire alors à 27% (je crois) possède plus d'1/4 des voix au Conseil d'Administration (C'est énorme !!!)</p> <p>Où sont les représentants de l'état dans ce procès ?</p> « Au procès de France Télécom, nous avons à faire à des serials harceleurs » 2019-06-07T09:01:27Z https://www.bastamag.net/Au-proces-de-France-Telecom-nous-avons-a-faire-a-des-serials-harceleurs#comment8738 2019-06-07T09:01:27Z <p>Bonjour<br class="autobr" /> Ici un ancien cadre supérieur France Télécom, très marqué par cette période délétère, voire mortelle chez France Télécom.</p> <p>A l'époque je me suis réfugié dans un syndicat pour échapper à ce management désastreux.<br class="autobr" /> Au passage, les syndicats sont aussi constitués d'être humains et la presse ferait bien de s'intéresser aussi au petit monde des syndicats, vu de l'intérieur (j'ai beaucoup de choses à dire sur le sujet - sur son management, les conflits internes, etc etc)</p> <p>A la fin, je suis revenu dans l'entreprise qui me met direct au placard. (6 mois à la maison sans rien faire et rémunéré - La famille me soutient, heureusement, car je n'ai pas été loin de faire "LA" bêtise irréparable).</p> <p>23 candidatures sur tous les postes qui se présentent et ZERO réponses même négatives - Un patron que je connaissais bien m'a avoué ne pas répondre car il avait peur de se faire éjecter, alors il suit les consignes)...</p> <p>Voilà juste une présentation... TJR</p>