L’Allemagne renonce enfin au charbon et sauve une forêt millénaire menacée par une multinationale - commentaires L'Allemagne renonce enfin au charbon et sauve une forêt millénaire menacée par une multinationale 2019-02-26T17:32:39Z https://www.bastamag.net/L-Allemagne-renonce-enfin-au-charbon-et-sauve-une-foret-millenaire-menacee-par#comment8433 2019-02-26T17:32:39Z <p>Le scénario Negawatt défend judicieusement la sobriété énergétique, mais pour le reste… : l'éolien n'a pas forcément un bon bilan écologique (du fait des matériaux – métaux, néodyme, bétonnage…, mais aussi de la maintenance – particulièrement en mer, là où les éoliennes sont aussi peut-être les plus efficaces), idem pour le photovoltaïque. Quant à l'utilisation de la biomasse et des biogaz, ça reste de l'énergie carbone, avec les défauts inhérents à la filière. Le rapport négawatt ne parle pas, sauf erreur de ma part, de fusion nucléaire par exemple (certes ITER semble dans l'impasse, mais il y a d'autres approches plus prometteuses) ni de moteur à hydrogène (quoique la vapeur d'eau ait un pouvoir à effet de serre très supérieur au CO2).</p> <p>Il me semble que l'urgence climatique prend une tournure médiatique et politique curieuse, qui demande à être considérée prudemment. Nous serions passés, pour la concentration de CO2 dans la haute atmosphère, de 200 PPM (parts par million) estimé au 18ème siècle à 400 PPM aujourd'hui, ce qui est sans doute significatif de l'activité humaine, mais ne justifie peut-être pas le niveau d'alerte actuel alors même que le pic du pétrole est de toute manière probablement dépassé (et donc, il faudra bien en sortir). Des voix prudentes, voire climato-sceptiques, se sont faites entendre, même au sein du GIEC, sur la grande variabilité des modèles de prévision et leur fiabilité incertaine. Mon sentiment est qu'on nous « vend » de l'urgence climatique pour poser les jalons d'un après-carbone intégralement soluble dans le capitalisme. Je ne dis pas qu'il faudrait plus de charbon et de pétrole, mais peut-être explorer parallèlement des solutions de sobriété, voire low-tech, et de l'autre côté mettre le paquet sur de puissantes solutions de long-terme (comme la fusion).</p> <p>Dans tous les cas, je serais curieux de voir comment l'Allemagne s'y prendra pour atteindre 65% d'énergies renouvelables. En faisant fabriquer dans des pays pauvres tout ce qui serait trop polluant ? Car le bilan carbone des importations doit être pris en compte dans la pollution produite par l'importateur, et sur ce point, il n'y a rien à dire : aucun de nos pays riches n'est actuellement en phase de transition, mais simplement en « addition » énergétique.</p> L'Allemagne renonce enfin au charbon et sauve une forêt millénaire menacée par une multinationale 2019-02-26T07:48:23Z https://www.bastamag.net/L-Allemagne-renonce-enfin-au-charbon-et-sauve-une-foret-millenaire-menacee-par#comment8431 2019-02-26T07:48:23Z <p>Vous prenez le problème à l'envers. Réduire très fortement et rapidement les émissions de co2 est absolument nécessaire à notre survie. Cela doit être fait quelles que soient les conséquences sur la production d'électricité, qui va devoir dans tous les cas baisser fortement. <br class="autobr" /> D'autre part il existe des scénarios 100% renouvelables qui fonctionneraient très bien (comme le scénario NégaWatt par exemple).</p> L'Allemagne renonce enfin au charbon et sauve une forêt millénaire menacée par une multinationale 2019-02-25T17:01:31Z https://www.bastamag.net/L-Allemagne-renonce-enfin-au-charbon-et-sauve-une-foret-millenaire-menacee-par#comment8428 2019-02-25T17:01:31Z <p>Intéressant mais je suis curieux de savoir comment ils vont surmonter l'intermittence de ces ENR et avec quelle énergie pilotable s'ils renoncent au charbon ?</p>