Grève scolaire pour le climat : « Personne n’a envie d’étudier ou de travailler pour un futur qui n'existera pas » - commentaires Grève scolaire pour le climat : « Personne n'a envie d'étudier ou de travailler pour un futur qui n'existera pas » 2019-02-28T15:31:39Z https://www.bastamag.net/Greve-scolaire-pour-le-climat-Personne-n-a-envie-d-etudier-ou-de-travailler#comment8435 2019-02-28T15:31:39Z <p>Cette force de mobilisation et d'organisation est réjouissante, comme à chaque fois que la démocratie parvient à s'arracher des urnes stériles. Pourtant, cette montée en force d'actions populaires pour la défense du climat m'inquiète aussi car elles me paraissent s'en tenir à un discours très inférieur aux conclusions nécessaires à la cohérence de leur lutte (responsabiliser davantage l'État et/ou les citoyens ne change rien au mode de production, ni au carcan du crédit et de l'endettement, ni aux légendes sur les vertus prétendues ou les capacités d'amendement de l'Union Européenne, ni aux défaites du langage qui font de l'économie publique un coût, une dépense, et jamais une production. La responsabilisation à elle-seule ne changera rien à nos vies, tout comme trier ses déchets ne change rien au fait que nous en produisons toujours davantage).</p> <p>Qu'y a t-il derrière le fait que Greta Thunberg soit devenue à ce point une icône ? Pourquoi les rapports du GIEC deviennent-ils, depuis quelques années, une nouvelle vulgate des vœux pieux ? J'ai le sentiment de voir le monde digérer sa critique et la réemployer à son usage, pour contingenter nos colères : ceinturer celles qu'on ne peut pas vaincre, et arracher aux autres toute légitimité.</p> <p>La guerre fait rage sur les parois du vase, mais l'eau est calme à l'intérieur...</p>