Des salariés d’une centrale à charbon mènent l’une des premières grèves pour la transition écologique et sociale - commentaires Des salariés d'une centrale à charbon mènent l'une des premières grèves pour la transition écologique et sociale 2019-01-03T16:58:15Z https://www.bastamag.net/centrale-charbon-greve-salaries-transition-ecologique-social-energetique-climat#comment8310 2019-01-03T16:58:15Z <p>La nécessité de travailler pour avoir de quoi vivre (ou survivre) pousse les gens à produire de la pollution. Ici on produit de l'énergie pour maintenir cette pollution par de l'agitation, et on va ainsi contre l'écologie.<br class="autobr" /> <a href="https://wordpress.com/post/lejustenecessaire.wordpress.com/115" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>https://wordpress.com/post/lejusten...</a><br class="autobr" /> Il faut revenir à un juste nécessaire et permettre aux gens de vivre grâce à un revenu inconditionnel au-dessus du seuil de pauvreté, car tant qu'il faudra gagner sa vie, on maintiendra et on créera encore du travail, qui grignote les ressources de la planète.</p> Des salariés d'une centrale à charbon mènent l'une des premières grèves pour la transition écologique et sociale 2018-12-23T08:26:51Z https://www.bastamag.net/centrale-charbon-greve-salaries-transition-ecologique-social-energetique-climat#comment8290 2018-12-23T08:26:51Z <p>Précisions : <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> La centrale compte 378 salariés EDF et 250 prestataires (dossier de presse EDF 2017). Et ni EDF ni la CGT n'ont indiqué de chiffres sur le nombre d'emplois maintenus... avec une division du temps de fonctionnement de la centrale par 6, comment croire que des centaines d'emplois ne seront pas supprimés ? <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le CESER parle de 120€/MWh et non 110 ici évoqué. <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> L'étude de gisement a été financé pour moitié - plus de 30 000€ - par la Région Pays de la Loire (et non Bretagne), et pourtant cette étude est toujours classée confidentielle. Dommage ! <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> EDF n'a jamais énoncé clairement que le bois forêt n'était pas envisagé. Le mix envisagé comprend majoritairement du bois B, mais pourrait intégrer du bois brut... et potentiellement de forêt. <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le périmètre d'appro sur 200km semble particulièrement trompeur quand les cartes de la contribution du CESER (issues de l'étude d'appro) montrent des gisements envisagés sur une zone allant de Brest à Bordeaux et même jusqu'à Paris (Bordeaux et Paris = 400km de Cordemais...) <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le sujet de la pointe électrique est malheureusement trop rarement traité en parlant du nécessaire travail de rénovation des passoires thermiques chauffées à l'électricité. EDF ou RTE devraient fournir des chiffres sur cette pointe et sur l'influence du chauffage électrique.</p> Des salariés d'une centrale à charbon mènent l'une des premières grèves pour la transition écologique et sociale 2018-12-21T14:40:01Z https://www.bastamag.net/centrale-charbon-greve-salaries-transition-ecologique-social-energetique-climat#comment8288 2018-12-21T14:40:01Z <p>La transitIon écologique, cela n'existe pas. L'économie a besoin de croissance exponentielle, donc d'autant plus d'énergie. C'est cela le capitalisme.</p> <p>Ce qui est proposé est un pis aller. Nous aurons l'accumulation de toutes les énergies et non le remplacement d'énergies fossiles par des énergies soit-disant vertes.</p> <p>Le capitalisme ne peut se passer des énergies fossiles.</p> <p>Le projet est peut-être louable, mais cela ne changera rien. Les salariés seront toujours exploités et aliénés.</p> <p>L'emploi et le pouvoir d'achat ne sont pas des revendications radicales, mais ce qui a fait la lutte des classes.</p> <p>La lutte des classes, c'est le statu quo capitaliste.</p>