Ils passent en procès pour avoir repeint des bidons de Roundup en rouge - commentaires Ils passent en procès pour avoir repeint des bidons de Roundup en rouge 2017-10-18T15:46:52Z https://www.bastamag.net/Ils-passent-en-proces-pour-avoir-repeint-des-bidons-de-Roundup-en-rouge#comment7221 2017-10-18T15:46:52Z <p>Pour étendre le sujet à la question politique qui est une condition du problème :</p> <p>On peu remarquer que quant il arrive enfin que des institutions servent systématiquement l'intérêt général quant il est en opposition avec l'intérêt capitaliste il est rare qu'elles ne soit empêchées par des forces prédatrices.<br class="autobr" /> Comme Syriza paralysé par la troika, les rouges en Espagne avant le coup d'état franquiste. En France la révolution française récupérée par la bourgeoisie, la commune de Paris exterminée, le gouvernement René Viviani et son ministre Jaurès avant la 1ere guerre mondiale, le front populaire avant la 2eme guerre. En Russie les soviets originels récupérés par les apparatchiks léninistes et leur capitalisme d'état, et j'en passe...</p> <p>Finalement les seules formes d'organisation de société qui anticipent les dérives capitalistes et autoritaires en se structurant sous formes de démocratie directe à échelle humaine fédérés ou autres formes d'inspiration anarchiste et marxistes, sont celles que seul la violence peut soumettre aux capitalistes.<br class="autobr" /> Pour les autres sociétés qui opposent l'intérêt général aux capitalistes mais avec des états centralisés (communistes et socialistes), la violence des capitalistes-fascistes n'est nécessaire que s'ils n'arrivent pas à les récupérer par leurs structures.<br class="autobr" /> On peu en passant se questionner sur le fait que les socialistes comme les communistes, dès qu'ils arrivent au pouvoir, se retournent contre leurs allies anarchistes.</p> <p>Les capitalistes ne sont pas toujours fascistes ou dictateurs mais l'inverse est vrais. Ceci dit les capitalistes ont su utiliser voir piloter les dictatures de tout poils dans leurs intérêts. Comme par exemple les gouvernements américains avec les nazis avec qui ils ont fait des contrats juteux pendant la guerre. Avant d'arriver en libérateurs et colonisateurs économiques avec leur plan Marshall. La France avec ses dictateurs d'ex colonies qu'elle aide à maintenir au pouvoir contre les Sankara and co. afin qu'ils disent amen au pillage des matières premières par les multinationales, moyennant des pots de vin.</p> <p>Winston Churchill a dit : “La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes”. <br class="autobr" /> Il faut croire qu'il considérait nos démocraties représentatives d'opérette comme de vraies démocraties et qu'il n'avais jamais entendu parler de mieux, des sociétés d'inspirations anarchistes.</p> <p>De ce qu'il nomme démocratie, j'y vois plutôt une monstruosité qui, une foi ses pulsions prédatrice assouvie et à cette seule condition, se targue de prendre une forme de démocratie d'opérette.</p> <p>C'est peut être un mince progrès après tout. Un dictateur n'a pas forcement besoin de tout dicter, du moment que ses intérêts ne sont pas remis en question.</p> <p>Ça permet des choses comme le mariage homosexuel, très bien, mais après...</p> <p>Aujourd'hui il y-a cependant de vrais démocraties en devenir le Chiapas, les ZAD, la région kurde du Rojava et quelques autres formes disparates à travers le monde.<br class="autobr" /> Demain ?</p> Ils passent en procès pour avoir repeint des bidons de Roundup en rouge 2017-10-18T15:45:11Z https://www.bastamag.net/Ils-passent-en-proces-pour-avoir-repeint-des-bidons-de-Roundup-en-rouge#comment7220 2017-10-18T15:45:11Z <p>Encore une foi, les multinationales comme les états sont prit en flagrant délit.<br class="autobr" /> Il est clairement légitime, non au regard des lois qui sont faites par ces états mis en question, mais au regard du bon sens universel, de s'opposer à ces états et à ces multinationales pour arrêter leurs crimes.</p> <p>Interdire le glyphosate ce serait déjà ça, mais derrière on ne peu pas faire comme si les institutions et les multinationales pouvaient continuer sans êtres remises en question dans leur structures qui organisent des conflits d'intérêts systématiques. Bien entendu il faudrait aussi qu'elles soient forcées à réparer ou à dédommager les conséquences de leurs fautes.<br class="autobr" /> Je soutiens les faucheurs volontaires et les barioleurs de round-up qui sont jugés pour leurs actes d'intérêt général.</p> <p>Encore une foi, c'est la société civile qui fait bouger les choses avec ses propres moyens et à ses risques au lieu des états. Qui eux continuent de privilégier les intérêts des ploutocrates, en toute légalité la plupart du temps.<br class="autobr" /> Sous pression de leur légitimité, les états finiront bien par interdire le glyphosate après avoir poussé le bouchon au plus loin, en se parant d'un manteau blanc pour l'occasion.</p> <p>Des écocides et des homicides (au cas où on fasse encore la distinction, des 10aines de milliers de morts, sans compter les handicapés, les ruinés et les scuicidés) fait de façon prémédité. Car Monsanto cachait le fait qu'il connaissait les conséquences néfaste de son produit. Les institutions de santé responsable du processus d'autorisation de mise sur le marché (comme en Allemagne) ont produit de fausses études scientifiques anonymes, similaires à celles de Monsanto, pour faire mine d'autoriser le glyphosphate en respectant la loi.</p> <p>Ironie de l'histoire, Monsanto menace de porter plainte pour manque à gagner en cas d'interdiction du glyphosate. Là c'est du capitalisme bureaucrate dans toute sa splendeur.</p> <p>Les élections continuent de porter au pouvoir des partis politiques capitalistes (officiellement fascistes ou pas) contre les intérêts de la plupart des votants, qui votent en conséquence de décennies de culture dominante et officielle capitaliste. L'idéologie capitaliste est devenue une seconde nature à notre société.</p>