Pour lutter contre l'extrême-droite, « les syndicats doivent développer un travail de terrain et de proximité » - commentaires Pour lutter contre l'extrême-droite, « les syndicats doivent développer un travail de terrain et de proximité » 2017-06-09T18:25:44Z https://www.bastamag.net/Pour-lutter-contre-l-extreme-droite-les-syndicats-doivent-developper-un-travail#comment6882 2017-06-09T18:25:44Z <p>Le FN (espérons qu'il s'appellera bientôt Les Patriotes) est un parti souverainiste et non un parti d'extrême droite. Cette dernière est représentée principalement par LREM, LR, le PS et le Modem. Le peuple doit faire barrage à l'extrême droite, à tous les candidats de la bourgeoisie européiste. C'est pourquoi je voterai au premier tour des élections législatives pour le candidat du FN et au second tour pour le candidat de la France insoumise (dans la petite couronne de l'Ile de France, aucun candidat du FN sera présent au second tour).</p> <p>Cet article, en suscitant la division au sein du peuple, fait le jeu de l'oligarchie européiste.</p> Pour lutter contre l'extrême-droite, « les syndicats doivent développer un travail de terrain et de proximité » 2017-06-08T07:57:01Z https://www.bastamag.net/Pour-lutter-contre-l-extreme-droite-les-syndicats-doivent-developper-un-travail#comment6872 2017-06-08T07:57:01Z <p>Le dernier point explique la grave crise que traverse le FN. Deux lignes s'opposent celle de Philippot et celle de Marion Maréchal-Le Pen. L'une a démissionné et l'autre mène une pseudo campagne à Forbach.La ligne de la nièce est celle du fascisme authentique du grand-père, l'autre, courante dans le monde ouvrier, celle qui oppose les ouvriers autochtones à ceux, immigrés ou issus de l'immigration. <br class="autobr" /> Il y a une différence de nature entre ces deux courants, l'un se situe réellement, dans l'héritage fasciste de l'entre deux-guerre et de l'après-guerre néocolonialiste(guerre d'Indochine et d'Algérie), très idéologique, tandis que l'autre majoritaire, à mon avis, surfe sur le terreau de l'immigration et du racisme anti-musulman. <br class="autobr" /> C'est sur ce deuxième courant qu'un travail idéologique doit être mené mais celui-ci ne peut avoir un impact que si des propositions politiques concrètes sont mises en avant afin de rendre non pertinente l'opposition français d'origine et français issus de l'immigration et immigrés.Cette opposition est la conséquence des politiques néolibérales menées depuis trente ans. A l'évidence Macron, le président jupitérien, aggravera cette situation et accentuera le vote xénophobe et raciste.</p>