« Nous devons discuter de ce que l’on produit et pour quels besoins : ceux des populations ou ceux des actionnaires ? » - commentaires « Nous devons discuter de ce que l'on produit et pour quels besoins : ceux des populations ou ceux des actionnaires ? » 2017-04-20T07:14:15Z https://www.bastamag.net/Gerald-inspecteur-du-travail-Nous-devons-discuter-de-ce-que-l-on-produit-et#comment6598 2017-04-20T07:14:15Z <p>Si vous n'intégrez pas dans la lutte des salariés la dimension écologique, vous vous privez d'un levier puissant de mobilisation.L'absence de cette dimension, encore importante dans le monde du travail, provient de la racine commune du néolibéralisme et du marxisme sur le productivisme. L'abondance de biens résoudrait tous les problèmes sociaux et rendrait l'homme plus humain.L'échec actuel du néo-libéralisme et l'échec plus ancien du communisme stalinien doit nous indiquer la voie à ne pas suivre. La production des biens nécessaires à la vie humaine est possible sans épuiser les ressources de la planète et en respectant l'environnement,condition pour que la vie des générations futures ne soit pas compromise. Un système mixte, privé public, semble une solution avec une économie sociale et solidaire bien plus développée.</p>