Un bien commun sauvé du béton et créateur d'emplois : les marais salants de Guérande - commentaires Un bien commun sauvé du béton et créateur d'emplois : les marais salants de Guérande 2017-01-23T10:15:37Z https://www.bastamag.net/Un-bien-commun-sauve-du-beton-et-createur-d-emplois-les-marais-salants-de#comment6170 2017-01-23T10:15:37Z <p>Bonjour,</p> <p>Je ne sais pas dans quelles conditions "Pépita" a mené son enquête ; ni quelles sont ses sources. Mais vous trouverez-ci dessous "l'histoire" de mes tentatives d'interview des responsables de la coopérative "Le Guérandais".<br class="autobr" /> Quand des journalistes cherchent à joindre des responsables d'entreprise (que ce soit le Guérandais ou toute autre entreprise ; c'est vrai aussi pour les fonctionnaires), ils sont systématiquement dirigés vers le service en charge de la communication. Ce service "communication" peut être intégré à l'entreprise, ou bien confié à une entreprise spécialisée, "une agence de com" comme dit "Pépita". Celle avec laquelle j'ai été en contact pour tâcher d'obtenir une interview des responsables de la coop de Guérande n'a pas été appelée au hasard comme le laisse sous entendre le message de "Pépita". Il s'agit d'une entreprise choisie par le Guérandais pour gérer, entre autres, ses relations avec les journalistes ; et vers laquelle nous avons été renvoyés.<br class="autobr" /> J'ai eu un premier échange téléphonique avec cette agence le 16 septembre. La personne en charge de la com de la coop de Guérande m'assure alors qu'il n'y a pas de soucis pour obtenir une interview de M. Pitard, le président de la coop. Elle me demande une liste de questions pour qu'il puisse préparer l'entretien. Je l'envoie dans la journée par mail. Mon interlocutrice me promet de fixer une date d'interview d'ici le 19 septembre. Sans réponse le 20, je rappelle, sans succès. Idem le 23. J'envoie alors à nouveau un mail mentionnant que je ne patienterai pas au-delà du lundi midi (le 26), étant donné que je dois boucler mon article. On me répond alors que ma demande a bien été transférée à M. Pitard, et l'on me prie d'avoir "la gentillesse de patienter un peu". J'envoie alors à nouveau un mail qui précise que je dois terminer mon article pour la fin de journée... Je laisse une possibilité à M. Pitard de m'envoyer ses réponses le jour suivant. Depuis, je n'ai pas eu d'autres nouvelles.<br class="autobr" /> Bref, quand nous écrivons que "les responsables n'ont pas souhaité répondre aux questions de Basta", nous avons de bonnes raisons de le faire. Il est vrai, néanmoins, que la formule manque peut-être de précision. Nous aurions dû ajouter "malgré diverses relances."<br class="autobr" /> Bien cordialement</p> Un bien commun sauvé du béton et créateur d'emplois : les marais salants de Guérande 2017-01-19T07:45:42Z https://www.bastamag.net/Un-bien-commun-sauve-du-beton-et-createur-d-emplois-les-marais-salants-de#comment6155 2017-01-19T07:45:42Z <p>" les responsables n'ont pas souhaité répondre aux questions de Basta !"<br class="autobr" /> Faux ! Après enquête, Mme Nolwen Weiler n'a jamais contacté les administrateurs ou les responsables de cette Coop. Elle a juste contacté une agence de comm basée à Paris. C'est un peu léger, non ?</p> Un bien commun sauvé du béton et créateur d'emplois : les marais salants de Guérande 2017-01-17T07:01:47Z https://www.bastamag.net/Un-bien-commun-sauve-du-beton-et-createur-d-emplois-les-marais-salants-de#comment6149 2017-01-17T07:01:47Z <p>bonjour<br class="autobr" /> oui, le sel de Guérande est plus cher que les sels industriels ! <br class="autobr" /> Viens donc bosser dans les marais pour comprendre pourquoi !</p> Un bien commun sauvé du béton et créateur d'emplois : les marais salants de Guérande 2016-10-13T17:09:24Z https://www.bastamag.net/Un-bien-commun-sauve-du-beton-et-createur-d-emplois-les-marais-salants-de#comment5763 2016-10-13T17:09:24Z <p>Tout le monde comprend ce que signifie "perdre son âme", il n'est pas besoin d'être catho.</p> Un bien commun sauvé du béton et créateur d'emplois : les marais salants de Guérande 2016-10-13T16:25:30Z https://www.bastamag.net/Un-bien-commun-sauve-du-beton-et-createur-d-emplois-les-marais-salants-de#comment5760 2016-10-13T16:25:30Z <p>J'ai comme l'impression que vous vous moquez des revenus des paludiers ! Ou seriez-vous un obsédé anti-kapitaliste.</p> <p>J'avais oublié de dire que j'ai trouvé cet article très intéressant : milieu marin, relations entre les personnes, respect de la nature, sobriété des paladiers... coopérative qui, je l'espère, en restera une !</p> Un bien commun sauvé du béton et créateur d'emplois : les marais salants de Guérande 2016-10-13T16:20:30Z https://www.bastamag.net/Un-bien-commun-sauve-du-beton-et-createur-d-emplois-les-marais-salants-de#comment5759 2016-10-13T16:20:30Z <p>La coopérative de Guérande peut-elle perdre son "âme" ? Pour un laïque employer le mot "âme" me paraît pour le moins surprenant ? D'autres mots existent : caractère, cachet, particularité, originalité... Basta aurait-il un vieux fond catho...?</p> <p>Cordialement.</p> Un bien commun sauvé du béton et créateur d'emplois : les marais salants de Guérande 2016-10-11T22:53:59Z https://www.bastamag.net/Un-bien-commun-sauve-du-beton-et-createur-d-emplois-les-marais-salants-de#comment5739 2016-10-11T22:53:59Z <p>Magnifique exemple d'entreprise collective gérée democratiquement . Le modèle économique semble permettre à chacun des paludiers de vivre décemment avec des emplois pérennes, le tout en produisant un produit de qualité qui respecte la nature... tout ce dont notre économie à besoin en somme. Un bel exemple à dupliquer.</p> Un bien commun sauvé du béton et créateur d'emplois : les marais salants de Guérande 2016-10-11T19:15:30Z https://www.bastamag.net/Un-bien-commun-sauve-du-beton-et-createur-d-emplois-les-marais-salants-de#comment5735 2016-10-11T19:15:30Z <p>Et ce sel est surtout TRES bien vendu : une fortune.<br class="autobr" /> La victoire du capitalisme dans toute sa splendeur.</p>