Occupations, blocages, désobéissance civile, grève : que peut réellement Nuit Debout ? - commentaires Occupations, blocages, désobéissance civile, grève : que peut réellement Nuit Debout ? 2016-04-24T08:33:29Z https://www.bastamag.net/Occupations-blocages-desobeissance-civile-greve-que-peut-reellement-changer#comment5195 2016-04-24T08:33:29Z <p>D'une part il faut bien faire attention quand on désigne l'ennemi parler de 1% est d'une naïveté qui induit en erreur, oui il y a 1% à peu près d'oligarchie dans le monde qui gouverne le monde et ce depuis la nuit des temps mais oui aussi ces gens là possèdent de nombreux et multiples serviteurs près à tout pour aider leur maître à le dominer ce monde.</p> <p> Le plus explicite des exemples, mais parmi des centaines d'autres, et celui des trolls qui nuisent sur les réseaux sociaux et autres forums, pensez-vous sincèrement que l'oligarchie va directement intervenir alors qu'ils savent pertinemment qu'ils sont complètement coupés des réalités et du coup à côté de la plaque concernant chacune de leur pensée ?</p> <p> Bien sûr que non ce sont de pauvres types qui ont besoin de se soumettre à d'autres pour penser qu'ils valent quelque chose, pour se donner une importance qu'ils n'auront jamais, pour espérer une vie qu'ils n'ont jamais connu. Du coup cela ne fait pas 1% d'ennemi car sans ses serviteurs l'oligarchie ne serait rien du tout nous pouvons élargir à un minimum de 15% de la population complètement demeurée et donc soumise directement ou indirectement au dogme fasciste ou néolibérale. C'est là que se trouve le principal problème au changement.</p> <p> "Tu veux te décupler ? Tu veux te centupler ? Cherche des zéros." Nietzsche.</p> <p> Ce sont ces putains zéros qui font le plus de mal à la démocratie à la liberté, à l'égalité, à la fraternité et à l'intelligence dans son plus large sens. Alors oui ils ont des excuses, bien souvent des rescapés de la vie dont l'expérience a été désastreuse mais au final une armée de zombies complètement décérébrés, voués au culte du chef car étant eux-mêmes totalement incapables de penser plus loin que le bout de leur nez et encore, s'ils pensaient vraiment même rien qu'à eux ils ne se soumettraient pas de façon aussi humiliante à des gens ou des idées.</p> <p> D'une partie de la population la société en a fait moins que des animaux.</p> Occupations, blocages, désobéissance civile, grève : que peut réellement Nuit Debout ? 2016-04-23T05:41:12Z https://www.bastamag.net/Occupations-blocages-desobeissance-civile-greve-que-peut-reellement-changer#comment5189 2016-04-23T05:41:12Z <p>Pour que Nuit debout déborde et grandisse il faut cesser d'avoir peur de la violence potentielle des actions contre l'oligarchie. Et il faut que l'oligarchie le comprenne.</p> <p>N'allons pas croire d'ailleurs qu'un blocus des centres logistiques n'est pas une violence extrême. C'est pour cela qui probablement cela ne s'est pas généralisé. En Belgique, récemment cela a été fait brièvement : en 2 jours, le carburant manquait et la police a débarqué dans un raid héliporté...Le système fonctionne à flux tendu. Un tel blocage est destructeur mais provoque aussi la famine s'il dure plus. Au bout de 3 jours de blocage, l'hypermarché est vide. Au bout d'une semaine, les frigos commenceront à être vide et la faim rôdera.</p> <p>Et on fait quoi ? <br class="autobr" /> Si l'on veut que Nuit Debout change quelque chose il faut effectivement qu'elle acquiert une puissance constituante. Il faut donc deux choses : <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> qu'elle n'ai pas besoin du système en place pour se nourrir (production de nourriture, distribution d'eau et d'énergie) <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> qu'elle soit prête à défendre sa constitution y compris avec violence (y compris avec des fusils).</p> <p>Sans ces deux éléments, tout est du blabla qui doit bien les faire rire.</p> <p>Cette délégitimation de la violence populaire est un outil du pouvoir. La violence peut être légitime. C'est d'ailleurs la base du concept de "légitime défense". Et le système est bien en train de nous tuer. Au sens propre du terme. Le capitalisme est le plus meurtrier de tous les systèmes politiques, bien devant le nazisme ou le collectivisme (L'URSS était collectiviste, pas communiste). L'objet est de nous paralyser, de nous tétaniser et de nous empêcher de prendre confiance de notre puissance réelle. Si la foule se lève avec la volonté de tuer les riches, ils sont juste... déjà mort ou en fuite, loin. Ils ne sont puissant que parce que nous rampons à leurs pieds pour quémander un salaire pour nous nourrir.</p> Occupations, blocages, désobéissance civile, grève : que peut réellement Nuit Debout ? 2016-04-23T03:33:57Z https://www.bastamag.net/Occupations-blocages-desobeissance-civile-greve-que-peut-reellement-changer#comment5188 2016-04-23T03:33:57Z <p>Vous parlez de "français" et pas de peuple déjà, ça veut tout dire. Qui est-ce qui exclue là ? C'est qui le vieux démago ?</p> Occupations, blocages, désobéissance civile, grève : que peut réellement Nuit Debout ? 2016-04-23T03:32:46Z https://www.bastamag.net/Occupations-blocages-desobeissance-civile-greve-que-peut-reellement-changer#comment5187 2016-04-23T03:32:46Z <p>Les supers démocrates qui veulent accueillir les fafs qui excluent ceux qui ne leur ressemblent pas. Joli paradoxe.</p> Occupations, blocages, désobéissance civile, grève : que peut réellement Nuit Debout ? 2016-04-23T03:30:48Z https://www.bastamag.net/Occupations-blocages-desobeissance-civile-greve-que-peut-reellement-changer#comment5186 2016-04-23T03:30:48Z <p>Super article sur Paris Luttes à ce sujet !<br class="autobr" /> <a href="https://paris-luttes.info/de-la-nuit-debout-a-la-nuit-des-5455" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://paris-luttes.info/de-la-nuit-debout-a-la-nuit-des-5455</a></p> Occupations, blocages, désobéissance civile, grève : que peut réellement Nuit Debout ? 2016-04-22T18:27:05Z https://www.bastamag.net/Occupations-blocages-desobeissance-civile-greve-que-peut-reellement-changer#comment5185 2016-04-22T18:27:05Z <p>Il ne faut surtout pas suivre l'exemple de Frédéric Lordon qui diabolise la majorité des Français et prouve ainsi qu'il n'est pas un démocrate : <a href="https://www.youtube.com/watch?v=zvS5MRcoCFE" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.youtube.com/watch?v=zvS5MRcoCFE</a></p> <p>Opinion d'un autre internaute :</p> <p>"Lordon ne fait plus partie des intellectuels que j'aime, que je soutiens et que j'ai envie d'écouter ou de lire. Ce type s'est révélé n'être qu'un énième trotskiste, voir un néo-stalinien. Il dévoie le mouvement ND en réalisant une alliance objective et assumée avec la secte des (faux) antifascistes (les vrais flics politiques au service de l'oligarchie) et il a les chevilles qui enflant diantrement fort, il aime de plus en plus s'écouter causer, ça se voit !</p> <p>Le pouvoir et la notoriété rend con, même les meilleurs : il en est la preuve vivante. Le voilà leader intellectuel (et bourgeois) de la énième secte gauchiste bien pensante - et surtout bien clivante : il y a ceux qui pensent comme eux, ils ont choisi le bon camps et ils seront bien accueillis par la commission orwellienne "Accueil & Sérénité" (sic), et puis ceux qui - même à la marge - ne pensent pas comme eux et sont la lie de l'humanité, et ils seront exclu de la place. Finalement, Anne Hidalgo avait sans doute dit vrai lorsqu'elle a parlé de "privatisation d'une place publique" par le mouvement ND... C'est Pathétique !</p> <p>« Le véritable esprit de 1789 consiste à penser, non pas qu'une chose est juste parce que le peuple la veut, mais qu'à certaines conditions le vouloir du peuple a plus de chances qu'aucun autre vouloir d'être conforme à la justice. Il est tout à fait évident que le raisonnement de Rousseau tombe dès qu'il y a passion collective. Rousseau le savait bien. La passion collective est une impulsion de crime et de mensonge infiniment plus puissante qu'aucune passion individuelle. » écrivit la philosophe anarchiste Simone Weil dans sa Note sur la suppression générale des partis politiques.</p> <p>De la passion collective, c'est exactement ce que Lordon fabrique dans ses diatribes verbeuses qui chaque jour tendent de plus en plus à la démagogie. Une démagogie de lettré, d'universitaire, d'érudit, mais une démagogie quand même. Une démagogie qui engendre l'avatar négatif de la démocratie : l'ochlocratie, le "gouvernement" de la foule, manipulée par les passions.</p> <p>Finalement, Nuit Debout se révélera peut-être bientôt n'être qu'une énième révolution de couleur, et sa couleur sera celle de la merde..."</p>