Nuit Debout : quelles perspectives ? - commentaires Nuit Debout : quelles perspectives ? 2016-04-28T10:43:31Z https://www.bastamag.net/Nuit-Debout-quelles-perspectives#comment5224 2016-04-28T10:43:31Z <p>Pour donner de la substance à ces débats, ne serait-il pas astucieux de remettre les valeurs humaines au centre ? L'économie entière est fondée sur le moteur de l'avarice, du spectacle, du divertissement, de l'egotisme. D'où la crise que nous vivons aujourd'hui. Pire, des technocrates bruxellois veulent placer la sphère économique avant la sphère politique. Cela équivaudrait à la mise à mort de la démocratie.</p> <p>Le marché libre ne peut être prioritaire à la volonté d'auto-gestion citoyenne. Or existe-t-il une organisation ou un système qui permettrait de protéger les valeurs humaines les plus essentielles ? (Je pense en particulier aux valeurs des libertés, des droits de l'homme, mais aussi à la solidarité, à la dignité, la liberté de choix, la liberté d'être adulte c'est à dire de ne pas être traité comme une personne imcapable de choisir ce qui est bon pour elle-même et les siens. La bonté, la liberté d'aider, de donner, la liberté de soigner, la liberté de se passer du système, de court-circuiter cette machine malade de l'argent, de l'égoisme, etc. bref la liberté d'agir, de réinventer ...) <br class="autobr" /> Si nous systématisions ces valeurs, nous risquerions de tomber à nouveau dans un système rigide, un système qui peut être détourné. La liberté ne consiste-t-elle pas à reconnaître la réalité telle qu'elle est avant même d'opérer un choix ? Mais comment faire lorsque cette réalité est devenue si brouillée qu'elle nous échappe ?</p> <p>La situation exige de la souplesse, les choses ne devraient pas être forcément systématisées par des règles mais être le fruit de l'attitude, de l'éducation, de l'éthique de chacun, du savoir-être de chacun, phénomène qui a déjà été amorçé dans la société européenne et qui consiste à se déconditionner, à changer diamétralement d'habitude, à éduquer, à cultiver ces valeurs d'abord dans notre propre vie, ce qui à mon avis est la meilleure manière de court-circuiter un système qui semblait nous offrir le luxe sur un plateau mais qui voyait déjà esclaves.</p> Nuit Debout : quelles perspectives ? 2016-04-24T08:56:16Z https://www.bastamag.net/Nuit-Debout-quelles-perspectives#comment5198 2016-04-24T08:56:16Z <p>Il ne faut surtout rien attendre d'un mouvement comme cela, ne lui fixer aucun objectif, seulement l'accompagner et le laisser grandir et laisser parler ceux qui ne savent que parler.</p> <p> Ne pas oublier que les professions les plus détestées en france sont les politiciens et juste après les journalistes, ces réalités se suffisent à elles-mêmes.</p> <p> Tous les moyens de production appartiennent à l'ennemi qui s'est même permis le luxe, tout comme les nazis dans les années trente, de s'approprier le langage, du coup l'oligarchie ne nous laisse que peu d'option pour nous sortir de cette impasse dans laquelle ils nous ont placé, il ne faut pas qu'ils puissent anticiper le moindre de nos mouvements et pour ceci il faut que nous soyons instinctifs, presque télépathiques.</p> Nuit Debout : quelles perspectives ? 2016-04-24T08:46:37Z https://www.bastamag.net/Nuit-Debout-quelles-perspectives#comment5197 2016-04-24T08:46:37Z <p>Ben oui tout ces gens qui refusent le racisme c'est vraiment nul... hein démocracrate ?</p> Nuit Debout : quelles perspectives ? 2016-04-21T20:57:50Z https://www.bastamag.net/Nuit-Debout-quelles-perspectives#comment5179 2016-04-21T20:57:50Z <p>Bon article, précis, objectif, lucide. La question d'une confluence organisée pour le RETRAIT de la loi travail est capitale. Olivier Tood a raison tout comme Ruffin de Falir sur ce point. Les enjeux sont trop graves.</p> Nuit Debout : quelles perspectives ? 2016-04-21T18:53:25Z https://www.bastamag.net/Nuit-Debout-quelles-perspectives#comment5178 2016-04-21T18:53:25Z <p>Il y a beaucoup de gens clivants parmi les participants du mouvement Nuit Debout. Ils devraient tous exiger la convocation d'une Assemblée constituante au moyen du tirage au sort, car ainsi ils s'attaqueraient à la racine du mal. Tous les maux qu'ils dénoncent sont en effet des conséquences de l'absence de démocratie en France.</p>