« Si on emmenait certains PDG visiter leurs usines d’approvisionnement, ils seraient eux-mêmes horrifiés » - commentaires « Si on emmenait certains PDG visiter leurs usines d'approvisionnement, ils seraient eux-mêmes horrifiés » 2016-04-07T07:14:55Z https://www.bastamag.net/Si-on-emmenait-certains-PDG-visiter-leurs-usines-d-approvisionnement-ils#comment5087 2016-04-07T07:14:55Z <p>Si c'est pour appréhender une vie simple qui permet de sortir de cette vision matérialiste destructrice et assassine de l'innocence des enfants et de Là, Nature... Hautant "pouvoir" se mettre en condition pour Se, regarder consciemment. <a href="https://laguenon.wordpress.com/2016/04/06/pire-quun-marine-dans-une-mosquee-1-poule-haut-hormones-revenant-sous-le-nez/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://laguenon.wordpress.com/2016/04/06/pire-quun-marine-dans-une-mosquee-1-poule-haut-hormones-revenant-sous-le-nez/</a></p> « Si on emmenait certains PDG visiter leurs usines d'approvisionnement, ils seraient eux-mêmes horrifiés » 2016-04-06T19:01:25Z https://www.bastamag.net/Si-on-emmenait-certains-PDG-visiter-leurs-usines-d-approvisionnement-ils#comment5084 2016-04-06T19:01:25Z <p>on peut voir dans cet article que les syndicats sont vraiment trop timorés et que ce n'est pas avec eux que l'on pourra renverser le capitalisme. Il ne faut pas qu'ils s'étonnent de ne représenter que si peu de salariés car ce sont vraiment des couilles molles. Je ne vois pas en quoi l'accord de Paris de la COP 21 peut être considéré comme une chose positive. Ce n'est qu'une vaste opération de greenwashing légitimant encore un peu plus les exactions de la dictature économique libérales. Arrêtez de collaborer avec le capital, c'est vraiment honteux. L'heure est plutôt à la grève générale afin d'exterminer cette économie qui n'est profitable qu'au capital.Il faut de plus sortir du productivisme qui nous emmène droit au chaos et arrêter de croire aux arguments technoscientistes qui voudrait nous faire gober que la technologie et la science peuvent nous sortir de la merde dans laquelle ils nous ont plongés. Alors orientons nous vers la sobriété, la solidarité, retissons du lien dans cette société atomisée, relocalisons et surtout arrêtons de donner notre argent a ceux qui veulent notre mort, les capitalistes.</p> « Si on emmenait certains PDG visiter leurs usines d'approvisionnement, ils seraient eux-mêmes horrifiés » 2016-04-06T18:18:00Z https://www.bastamag.net/Si-on-emmenait-certains-PDG-visiter-leurs-usines-d-approvisionnement-ils#comment5083 2016-04-06T18:18:00Z <p>"Si les partis progressistes veulent avoir un avenir, ils doivent être capables de parler aux travailleurs."</p> <p>Les partis politiques doivent être interdits, car ces repaires d'oligarques en privant les "citoyens" (en réalité, ce sont des individus hétéronomes) de leur inaliénable souveraineté permettent au capitalisme de détruire la planète.</p> « Si on emmenait certains PDG visiter leurs usines d'approvisionnement, ils seraient eux-mêmes horrifiés » 2016-04-06T17:36:05Z https://www.bastamag.net/Si-on-emmenait-certains-PDG-visiter-leurs-usines-d-approvisionnement-ils#comment5082 2016-04-06T17:36:05Z <p>"Au Bangladesh, les meurtriers du prêt-à-porter" <a href="https://www.monde-diplomatique.fr/2013/06/CYRAN/49152" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.monde-diplomatique.fr/2013/06/CYRAN/49152</a></p> <p> Le capitalisme ne se contente plus de faire semblant de se préoccuper de notre bien être, par la consommation donc et par le travail menant à la production de celle-ci, le travail libère pouvait on lire à l'entrée des camps de concentration et d'extermination nazis, néolibéralisme et nazisme ont décidément de nombreux points communs, dorénavant il nous affirme que si les riches ont droit de vie et de mort sur les pauvres c'est que c'est normal c'est parce que les riches eux savent ce qui est bien pour les pauvres, se saigner pour les engraisser.</p> <p> Cette mutation sémantique fut orchestrée grâce à l'entière soumission médiatique envers le dogme néolibéral lui même initié par les oligarchies et les ploutocraties mondiales, dorénavant ce sont les programmes des gens les plus riches de ce monde qui ont envahi les télévisions et radios de la planète, en france c'est 95% des médias qui appartiennent à 7 milliardaires mais c'est une tendance mondiale et sachant que ce domaine perd continuellement du fric, et oui la désinformation et l'abrutissement généralisé ça coûte cher, et que ces gens là détestent perdre du fric, il est bien évident que c'est pour eux d'abord et avant tout un outil indispensable à leur propagande économique consumériste, politique réactionnaire et conservatrice.</p> <p> Nous pouvons être persuadés que si l'humanité éteignait son poste de télé et de radio pendant un mois elle ferait enfin un grand pas en avant pour son bien être tellement les gens payés par les médias, grassement payés même, 10 fois plus, minimum, que de simples journalistes faisant correctement leur métier, là non plus ce n'est pas un hasard, on achète la conscience des professionnels qui de part leur bêtise flagrante à se laisser acheter aussi facilement sont forcément bien médiocres et profitent de cette aubaine pour faire payer à prix d'or leur bêtise et leur incompétence, sciemment et inconsciemment nous inondent de bobards sous toutes les stratégies possibles et inimaginables pour lesquelles il faudrait écrire un bouquin entier afin de toutes les définir. Mais à partir du moment où on laisse ces gens complètement subjectifs rentrer chez nous on est contaminé.</p> <p> D'ailleurs ce n'est pas un hasard bien entendu non plus si ces mêmes individus mal intentionnés n'hésitent pas à nous accuser de bêtise ou de méchanceté "naturelles", en disant que ce sont les gens qui veulent ces merdes et que eux sont là pour les vendre car culpabiliser le citoyen d'une façon ou d'une autre fait également largement partie d'une stratégie récurrente affinée depuis des siècles pour nous conditionner à accepter leurs volontés.</p> <p> Le tout premier journal d'information fut sorti par une multinationale de l'assurance, la Lloyd, qui informait les bateaux de frets des différentes marées afin de perdre le moins de marchandise possible à ses bateaux. Jamais ce ne fut pour informer le citoyen, c'était dès le début une question d'intérêt financier.</p> <p> "Encore un siècle de journalisme et tous les mots pueront." Nietzsche. Ben ça y est plus de 100 ans sont passés depuis cette vérité annoncée et en effet, dorénavant, tous les mots puent car privatisés par la World Company et ses amis pour leurs seuls et uniques profits.</p>