Un Podemos « à la française » est-il possible ? - commentaires Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2016-06-26T18:14:12Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment5514 2016-06-26T18:14:12Z <p>Pourquoi copier un mouvement populaire forcément différent, de par sa culture, de nos aspirations.</p> <p>Il faut créer un podémos à la française, ou un 5 étoiles à la française, mais surtout, il faut une structure, une base solide, populaire, moderne. Cette base existe, et je vous invite vraiment à la consulter et à la partager. Elle a été décrite dans un livre intitulé (R)évolution. Ce livre est gratuit sous sa forme numérique. Le Programme, lui, est déjà exposé. Il est profondément démocratique et même s'il est très complet, il ne demande qu'à être amélioré et enrichi. <br class="autobr" /> Je vous invite tous à en prendre connaissance et à donner à cette initiative l'écho qu'elle mérite. <br class="autobr" /> <a href="http://www.chomeurs-solidaires.fr/programme" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.chomeurs-solidaires.fr/programme</a></p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2016-01-16T21:25:24Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4706 2016-01-16T21:25:24Z <p>Je serais intéressée par cette initiative. Je suis déjà à podemos Toulouse. Mais j'aimerais un cercle plus local. Tiens moi au courant</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2016-01-01T10:23:56Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4640 2016-01-01T10:23:56Z <p>(suite)</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Instauration d'un système d'habitat rétribué destiné à redonner vie aux territoires ruraux, à y garantir maintien des classes et des services publics, à y recréer des activités agricoles, d'élevage et d'artisanat ;</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> ce qui implique une réforme de fond du droit quasi sacro-saint en France de la propriété privée, et la casse de la spéculation immobilière par la fin de la liberté accordée aux propriétaires de fixer eux-mêmes le prix des loyers, la fixation d'une superficie minimum de 35 mètres carrés pour tout logement destiné à la location, avec fixation d'un loyer-plafond selon la superficie louée ;</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> formation continue accessible à tous, à tout âge et gratuite, par la création d'universités ouvertes ;</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> retour à la gratuité totale des soins, ouverture de dispensaires pluridisciplinaires en secteur rural, obligation pour les jeunes médecins et spécialistes formés sur le territoire, d'exercer pendant cinq années dans les régions en voie de désertification médicale ;</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> refonte de la fiscalité : taxation des capitaux, taxation sur l'actionnariat, retour de la vignette sur les véhicules de plus de cinq chevaux et sur les motos d'une cylindrée supérieure à 125cc, surtaxation dissuasive sur les camping-cars et les véhicules polluants tels que 4X4, grosses cylindrées, voitures de sport ; surtaxation des bénéfices tirés des manifestations sportives et des produits de luxe, l'impôt sur le revenu ne concernant que les revenus supérieurs à deux fois le SMIC ;</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> redécoupage du territoire en six provinces avec disparition des départements : une et une seule instance décisionnelle qui est le conseil provincial, plus de maire pour les communes de moins de 10.000 habitants, lesquelles sont regroupées en conurbations dont les instances décisionnelles comptent des membres représentatifs de chaque catégorie de la société (jeunes à partir de 16 ans, ouvriers, employés, agriculteurs, artisans, artistes, personnes handicapées, retraités...) ;</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> au sommet, un État profondément remanié composé d'une et d'une seule chambre décisionnelle (les représentants élus à cette fin des provinces précitées) placée sous l'autorité d'un collège d'experts élus, tous issus de la vie publique, pour un mandat unique et non renouvelable de cinq ans, les fonctions dites régaliennes étant assumées par des personnes qui en ont la compétence exclusive, avec pour projet politique de replacer l'État et l'administration au service des personnes et de l'intérêt public, lesquelles instances sont placées sous la surveillance d'un conseil composé de citoyens tirés au sort, représentatifs là encore de chaque catégorie de la société, chaque province étant à son niveau dotée d'un analogue conseil de surveillance...</p> <p>En vrac, mes idées. Certaines, je pense, ont quelque chance de voir le jour à l'issue de la crise majeure dont nous vivons les prémisses, et malheureusement je ne crois pas que nous puissions y échapper, du moins tant que ne se produira pas dans l'opinion le sursaut de lucidité nécessaire. <br class="autobr" /> Pour finir, je ne crois pas être "abdiquant". Je suis seulement lucide.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2016-01-01T10:23:22Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4639 2016-01-01T10:23:22Z <p>Quelles solutions je propose ? <br class="autobr" /> Comme je n'ai aucune chance d'accéder au pouvoir et que je n'ai pas cette prétention, je préfère te dire quelles idées j'ai, tout en n'étant pas dupe une seule seconde de leur éventualité de voir le jour.</p> <p>Bien sûr sortir de l'UE, c'est une évidence et une nécessité. On se démerdait très bien avant, on vivait même mieux et l'émergence de ce qui fut à ses origines un parti d'obédience néo-nazie, à savoir le FN, mené par un escroc d'envergure à la bio changeante au gré du vent, mais aux mains salies du sang de la torture, c'est à l'UE qu'on la doit. <br class="autobr" /> Et je maintiens que le FN n'a strictement rien à voir avec Syriza et Podemos, qui sont avant tout des émanations de cultures différentes de la nôtre. Syriza et Podemos sont des tentatives d'alternatives politiques comme ont pu l'être en leur temps les velléités altermondialistes sur notre territoire, ou plus récemment les noyaux Zadistes. Le FN est une construction politique qui est un peu à l'image d'un cancer, qui s'est construite sur des ressentiments colonialistes, des rancœurs collaborationnistes et sur des théories négationnistes structurées par une idéologie fasciste, dans un objectif premier de déstabilisation de l'Etat post-gaullien, avant d'avoir été instrumentalisé par la gauche socialiste dans le seul but de se maintenir au pouvoir aux fins de soumettre notre pays et notre nation aux diktats européens. Fin de la parenthèse.</p> <p>Les idées que j'ai ? Tu les jugeras des plus angéliques. Elles relèvent de la seule utopie, vu l'efficacité de la propagande, et du maintien par celle-ci de la majeure partie de nos concitoyens dans un climat de peur propice à la soumission.</p> <p>Réappropriation de la démocratie par le peuple :</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> instauration du mandat électif unique et non renouvelable et d'une élection à mi-mandat, je garde, je vire, à tous les échelons de l'exécutif. Ce qui implique l'ouverture des droits d'accès aux pouvoirs aux personnes appartenant à la vie publique, indépendantes donc des partis politiques ;</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> toute question fondamentale relevant de l'intérêt public est soumise à referendum ;</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> initiation par ailleurs de referenda d'initiative populaire ;</p> <p><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> fin du travail forcé par l'instauration d'un revenu de base équivalent au montant du SMIC servi à toute personne non-détentrice d'un patrimoine. Auquel revenu, insaisissable et non soumis à l'impôt, pourrait s'ajouter un salaire ou le produit d'une activité personnelle quelle qu'elle soit, revenus qui là, seraient imposables : le choix de travailler ou non est laissé à chacun, et il n'y a plus de discrimination telle qu'elle existe aujourd'hui, où les bénéficiaires de minima sociaux sont frappés d'une obligation d'isolement - soit une interdiction implicite de vie de couple et de famille ;<br class="autobr" /> (à suivre)</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-30T01:08:36Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4634 2015-12-30T01:08:36Z <p>Je suis navré, "libertaire", tu développes des analyses "enveloppantes" tu es abdiquant, simplement.<br class="autobr" /> Tu continus a espérer que Syriza ou Podémos vont changer les pratique de l'UE.<br class="autobr" /> Et tu dis qu'en France cela n'est pas pareil......<br class="autobr" /> Nous sommes ici en France "bloqué" par le FN qui joue ce même role que Syriza ou Podemos.<br class="autobr" /> Ce ne sont que des partis leurre.<br class="autobr" /> Et bien de brave gens se font avoir.<br class="autobr" /> Francis Cousin a des analyses plus actuelles.<br class="autobr" /> et ici une deuxième analyse à propos de Podémos :<br class="autobr" /> <a href="http://www.mondialisation.ca/pablo-iglesias-a-la-conquete-du-pouvoir-partie-2-lotan/5498086" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.mondialisation.ca/pablo-iglesias-a-la-conquete-du-pouvoir-partie-2-lotan/5498086</a><br class="autobr" /> que je trouve intéressante.<br class="autobr" /> Libertaire, qu'est-ce que tu donnes comme solution ?<br class="autobr" /> Tu connais mes opinions, je suis pour sortir avec l'article 50 de l'UE, de l'Euro, de l'OTAN. cela exprimé par l'UPR<br class="autobr" /> Quel solutions propose-tu ?</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-28T10:03:06Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4625 2015-12-28T10:03:06Z <p>Rien de comparable ! Le FN c'est un produit de conso bas-de-gamme dont l'emballage change selon le public qu'il vise. En plus, il suffit de se renseigner pour savoir comment s'est formé le FN (je ne le rappelle pas ici vu que partout où je me suis permis d'y faire allusion, je me suis fait censurer) et quelles sont ses ramifications, du "limite acceptable" au nauséabond.</p> <p>Un Podemos/Syriza à la française ce seraient Besancenot et Mélenchon qui sortiraient de leurs AG, réunions et autres grandes théories compassées dont personne n'a rien à foutre, pour aller à la rencontre du terrain et donner dans l'activisme aux côtés des publics que personne ne représente, que la Gauche a abandonnés, et qui glissent dangereusement vers les marges irrécupérables : RSAstes, mal-logés, sans-logis, chômedus sans qualif et/ou ayant passé la quarantaine, handicapés, retraités à 900 balles par mois, abonnés aux contrats jetables, etc. <br class="autobr" /> Seulement vois-tu Didier, leur vieux problème à ces chevaux de retour de la gauche de la Gauche, est qu'ils n'ont jamais pigé qu'on ne peut défendre les intérêts du lumpenproletariat ET lui vendre l'État, ses bienfaits et ses joies, l'État qui est son ennemi juré au lumpenproletariat, au travers de sa bureaucratie qu'il voit, le lumpenproletariat, comme ses kapos. Le flic, le guichetier, les formulaires intrusifs, les enveloppes fenêtrées frappées de tricolore, cette infamie typiquement française où l'État a un droit de regard sur ta vie privée, eh bien ça passe déjà mal quand tu es disons socialement intégré, mais ça ne passe plus du tout quand tu es enterré sous ces trappes sociales que sont les minima sociaux, et qui font que tu te trouves à la merci du bon vouloir du guichetier. <br class="autobr" /> On est très loin de l'UE, OK, et là mine de rien, je pointe un autre problème, qui est celui de la proximité. <br class="autobr" /> Podemos, Syriza font dans la proximité. Il y a dans les pays jeunes une culture de la proximité, surtout lorsque ayant vécu l'expérience de la dictature, leurs peuples ont dû développer des techniques de survie impliquant au travers d'échanges vécus dans la clandestinité, un lien social fort. <br class="autobr" /> Nous, en France, la proximité, en politique, on ne sait plus ce que c'est. On a une culture centralisée et la politique on l'a laissée aux mains de gangsters en costard qu'on adore détester mais que le petit populo va s'empresser d'aller voir passer dans la rue pour leur serrer la louche, quitte à devoir se lever à quatre heures du mat' pour ça. Le reste, c'est de l'idéologie, des grandes théories et des réunions, des discussions de coin de rade à l'heure de l'apéro, histoire de faire l'économie de l'action. <br class="autobr" /> Pas de lame de fond sans politique de terrain où des actes sont posés aux côtés de ceux qui ne les attendent plus. Sortir de l'Europe OK, l'UE est un échec, la peste libérale nous a mis sur les genoux, mais quand bien même on reviendrait au franc et à nos bonnes vieilles frontières, le problème de fond, qui est la négation de la lutte des classes et la remise à plat d'un système politique vérolé de bas en haut, la réappropriation de la démocratie et la mise à bas d'une bureaucratie qui n'a rien à envier aux Soviets, ne serait pas pour autant résolu. <br class="autobr" /> Certains se tournent vers le FN parce que dans le discours et seulement dans le discours, seul le FN met le doigt là où ça fait mal, sans pour autant faire bouger les lignes là où ses représentants sont élus. <br class="autobr" /> L'alternative reste à créer, mais les conditions sont loin d'être réunies en raison même de la structure de notre société française et de facteurs culturels qui n'évolueront pas à la seule force du baratin.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-28T02:34:28Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4624 2015-12-28T02:34:28Z <p>tu fais de l'enfumage.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-28T02:30:54Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4623 2015-12-28T02:30:54Z <p>J'espère bien qu'on ne va pas aller dans un Podémos ou dans un Syrisa à la française.<br class="autobr" /> Quand "Libertaire" dit que ce n'est pas possible en France !<br class="autobr" /> Le FN joue ce rôle bien avant les Grecs, et celà marche encore.<br class="autobr" /> Un nouvel article intéressant publié ici :<br class="autobr" /> <a href="http://www.mondialisation.ca/pablo-iglesias-a-la-conquete-du-pouvoir-partie-2-lotan/5498086" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.mondialisation.ca/pablo-iglesias-a-la-conquete-du-pouvoir-partie-2-lotan/5498086</a><br class="autobr" /> Basta, tant que nous n'utiliserons pas l'article 50, on enfumera tout les citoyens.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-27T20:45:11Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4622 2015-12-27T20:45:11Z <p>Justement ! je voulais écrire à ce mouvement qui en se séparant d'EELV et donc de l'alliance EELV-FDG ( en tout cas en PACA) a fait preuve d'une grande immaturité politique . Croire que l'on ira vers la construction d'un vaste rassemblement populaire en niant le travail extrêmement difficile de construction d'alliances déjà réalisées et inespérées, il y a encore quelques années en arrière, c'est suicidaire ! Et d'une grande inintelligence ! Je serais curieux d'avoir le sentiment des militants de Podemos !!!</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-27T17:04:46Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4621 2015-12-27T17:04:46Z <p>Article intéressant et documenté <br class="autobr" /> Mais un oubli important <br class="autobr" /> Quelles activités pour les elus PODEMOS au Parlement européen ? <br class="autobr" /> S agit il d un acte manqué pour faire l impasse sur l adhésion à GUE gzuche unitaire européenne qui rassemble quelques partis français dont le PCF</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-27T07:34:18Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4614 2015-12-27T07:34:18Z <p>(suite)<br class="autobr" /> Quatrième aspect : L'incapacité que nous avons à penser le collectif, résultante de ce qui précède. On cultive en France une "solidarité à la carte". Chacun a "ses pauvres" comme par ailleurs il a ses bêtes noires. Mais cette solidarité, elle reste ponctuelle parce qu'au fond, on s'en fout. Il y a une telle pression de toutes parts, bureaucratie, fisc, culture du flicage administratif, que chacun est partagé entre un mélange de crainte et de mépris du système, qui fait qu'il va préférer s'accrocher à ses maigres acquis qu'envisager des alternatives qui par ailleurs, du fait du cinquième et dernier aspect que je vais évoquer, n'ont pas la moindre chance d'aboutir...</p> <p>Cinquième aspect : La théorie, l'idéologie, le parler au détriment de l'action. Une vieille habitude. On va disserter des années sur des possibilités de se sortir de l'ornière sans remuer le petit doigt, on va attendre que le voisin fasse le premier pas. Et on va gentiment glisser son bulletin dans l'urne quand on nous le demande.</p> <p>Le problème de la France, son immobilisme, sa résignation face à ce qui la frappe depuis l'émergence dans les années 80 du fléau libéral (désindustrialisation, régression du niveau de vie, perte quasi totale de la qualité de la vie dans certains secteurs, faillite de sa jeunesse issue de l'immigration, phénomènes d'exclusion et de paupérisation comme on n'en a pas connu depuis les années 30), est lié à des facteurs culturels, de structure, de rigidité, et à une fracture générationnelle impossible à résoudre : jeunes, moins jeunes et vieux ne s'expriment même plus dans la même langue, leurs repères culturels sont devenus incompatibles : on est un pays d'étrangers-les-uns-aux-autres.</p> <p>L'émergence d'une alternative politique suppose une homogénéité au sein d'une nation et surtout une capacité à communiquer hors des canaux existants et des discours convenus. L'Histoire nous a prouvé que cette possibilité n'est pensable, en France, et c'est fort malheureux, qu'au sortir d'une crise gravissime, telle qu'une guerre. On a vu ce qui s'est passé en 68 où passé le temps des barricades et des discours pseudo-révolutionnaires, on s'est bien vite hâté de rentrer dans le rang...</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-27T07:32:34Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4612 2015-12-27T07:32:34Z <p>Il faut réfléchir sur l'Histoire contemporaine et voyager en France pour comprendre qu'un Podemos ou un Syriza à la française ne sont tout simplement pas envisageables, même au plan de l'utopie.</p> <p>D'abord l'existence de Podemos et Siryza s'expliquent par le fait que l'Espagne comme la Grèce ont fait l'expérience de la dictature dans leur histoire récente. Leur retour à la démocratie n'est jamais vieux que d'une quarantaine d'années. Il y a dans les esprits une vigilance et un instinct de lutte qui suffisent à conférer un semblant d'homogénéité entre les générations, dans ces deux nations qui par ailleurs, sont relativement jeunes de par leur démographie.</p> <p>Notre cas de figure va à l'opposé, et ce pour plusieurs raisons. Déjà, et de longue date, on est un pays éclaté culturellement (on n'est pas français de la même façon à Paris, à Marseille, à Lyon, à Nancy, à Lille, en Lozère, dans le Var et sur le plateau de Langres...) et générationnellement (on n'a jamais connu une telle cassure entre jeunes, moins jeunes et vieux, la rupture générationnelle ne concernant pas que les ados et les vieillards, elle est aussi palpable entre, quadras, quinquas et troisième âge... ).</p> <p>Second aspect : on a en France des territoires entiers qui sont exclus de la modernité, où persistent un mode de vie, une vision du monde en retard d'un demi-siècle, où seuls demeurent les ressortissants de générations nées avant et après la Seconde guerre mondiale, régions que les jeunes diplômés ont fuies pour les grandes villes ou l'étranger. Cet exode dont on parle peu, il est particulièrement tangible dès qu'on s'aventure loin des grandes villes, à l'intérieur des terres, dans certains département paumés.</p> <p>Troisième aspect : notre culture bureaucratique, qui fait de notre État jacobin une entité à la fois écrasante et protectrice - même si c'est devenu un leurre. On a l'habitude de s'en remettre à l'État comme jadis on s'en remettait au Roi : la France n'a jamais fait le deuil de l'Ancien régime. On déteste le Roi et sa Cour mais on les réélit alléguant qu'on sait à qui on a affaire et on se déculpabilise au regard de sa propre souffrance et de celle des autres en se disant qu'une fois encore, on va confier le pouvoir "aux moins pires". Le Français n'est pas capable d'autodétermination autrement que "dans les clous". Il y a bien ici et là des tentations subversives, mais c'est la crainte de l'autorité qui l'emporte, et la nomenklatura politicienne maîtrise parfaitement cette ambiguïté au travers de l'instrumentalisation du FN, outil qui depuis une quarantaine d'années, a fait la preuve de son efficacité. <br class="autobr" /> (à suivre)</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-25T16:10:10Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4611 2015-12-25T16:10:10Z <p>Dans Le Monde diplomatique de juillet 2015, Pablo Iglesias signait un article faisant le point sur la situation de la gauche en Europe et sur les forces et faiblesses du mouvement Podemos en Espagne. Revenant brièvement sur les négociations qui opposaient la Grèce et l'Allemagne depuis le mois de janvier, Pablo Iglesias jugeait que la fermeté allemande vis-à-vis de la Grèce devait s'interpréter comme un avertissement..........<br class="autobr" /> extrait d'un article visible ici :<br class="autobr" /> <a href="http://www.mondialisation.ca/pablo-iglesias-chef-du-mouvement-podemos-a-la-conquete-du-pouvoir-en-espagne-partie-1-leurope/5497437" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.mondialisation.ca/pablo-iglesias-chef-du-mouvement-podemos-a-la-conquete-du-pouvoir-en-espagne-partie-1-leurope/5497437</a></p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-24T18:11:11Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4603 2015-12-24T18:11:11Z <p>Pour l'emploi, le programme de Podemos a raison d'insister sur la rénovation écologique des bâtiments et les énergies renouvelables, deux activités de la transition écologique fortement créatrices d'emplois. On pourrait y ajouter les transports écologiques, collectifs (bus, trams, trains) et individuels (vélos), qui créent aussi des emplois, en améliorant la qualité de vie en ville. Au lieu d'aller polluer le centre des grandes villes avec sa bagnole et y provoquer des encombrements, le fait de se faire transporter ou de se transporter soi-même en vélo développe des emplois utiles dans les sociétés de transport et dans la construction et la réparation de vélos.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-24T13:09:42Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4598 2015-12-24T13:09:42Z <p>"La gauche française peut cependant s'en inspirer."</p> <p>Podemos, un siriza en devenir. Je ne trouve pas ca très inspirant. Et si ca se fait en france, c'est pas eux qui auront mon vote ! Il faut se donner les moyens de ses ambitions...</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-24T08:36:20Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4596 2015-12-24T08:36:20Z <p>Oui, un podemos français est possible. Un mouvement politique existe pour cela, il s'appelle l'Alliance Écologiste Indépendante.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-22T23:11:38Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4587 2015-12-22T23:11:38Z <p>Sur qui faut'il compter ???<br class="autobr" /> Sur les citoyens isolés s'assemblant ?<br class="autobr" /> Sincèrement c'est un rève.<br class="autobr" /> L'UPR, dont je suis adhérent propose simplement de retrouver l'esprit du CNR. Évidemment que cela n'est pas simple.<br class="autobr" /> Depuis que la terre est en révolution....bon, tout de même on le sait.<br class="autobr" /> Après, comme avant il y a plein de "leurre" toutes les promesses d'une autre Europe, et puis quoi encore se dire que les citoyens vont d'un seul coup avoir une espèce de révélation !!!<br class="autobr" /> Ce qui est terrible, et cela je l'ai vu a travers mon métier d'artisan, c'est que les "gens" s'en foutent globalement d'ailleurs pourvu qu'ils aillent bien, que cela aille bien dans leur immédiate proximité, et cela quitte à se démerder, s'accomoder d'un système pervers. Le Jeu du système est de mettre ces "Gens" dans une forme obligatoire d'enfreindre les règles, de jouer au jeu du Gendarme et du Voleur, et là, le système a gagné.<br class="autobr" /> Et ces gens défilleronts avec des pancartes "On en a marre, On en a marre" Tout nos système sociaux sont en cours de démolition. Ces systèmes n'étaient pas fait originairement pour enrichir tel ou tel labo de Bigpharma mais c'est arrivé ainsi, bien sur qu'il faut tout remettre à plat. Le CNR avait été créé par une idée regroupant oui différents partis mais rapidement attaqué par toute sorte de troll. Je n'ai pas de partis, je suis à l'UPR<br class="autobr" /> Salutation.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-22T19:35:47Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4586 2015-12-22T19:35:47Z <p>Didier, vous avez raison au sujet de l'article 50 de la constitution européenne. La France doit l'utiliser pour sortir de l'UE. Par contre l'UPR est un parti politique qui est attaché au multipartisme comme tous les autres partis politiques. Il ne faut donc pas compter sur lui pour que la France devienne une démocratie. Il est d'ailleurs hostile à la convocation d'une Assemblée constituante au moyen du tirage au sort, estimant que la constitution de la Cinquième République est une constitution... démocratique !? L'article le plus important de la nouvelle constitution sera celui qui stipulera l'interdiction des partis politiques.</p> <p>Pour Thierry Borne, vous avez parfaitement raison. J'ai dialogué avec lui via Facebook et il ne veut pas reconnaître son erreur. Je vais lui transmettre votre message.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-22T15:32:57Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4585 2015-12-22T15:32:57Z <p>SI SE PUEDE !!!</p> <p>On va le faire !</p> <p>C'est rien 500 signatures !</p> <p><a href="https://twitter.com/julienbrg" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://twitter.com/julienbrg</a></p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-21T22:35:45Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4582 2015-12-21T22:35:45Z <p>Oh, bastamag,<br class="autobr" /> je vous lis, je vous entend et voilà.<br class="autobr" /> J'ai envoyé celà à un autre site......mais en attente de validation.<br class="autobr" /> Je n'ai pas a attendre une validation.<br class="autobr" /> Mais suis près à répondre a interrogation.<br class="autobr" /> Je ne suis que citoyen ordinaire Artisan depuis plus de 37 année.<br class="autobr" /> Didier 21 décembre 2015, à 22:19<br class="autobr" /> Votre commentaire est en attente de modération</p> <p>Thierry Borne joue le jeu de la mondialisation, il ressemble à un nouveau Gérard Nicoud, CID-UNATI.<br class="autobr" /> Si le CNR a mis en place différentes formes de solidarités, ce n'était pas pour rien.<br class="autobr" /> Et immédiatement suite à cela, nos amis Américains n'ont pas cessé d'essayé de déconstruire cette forme de solidarité.<br class="autobr" /> Tierry Borne au lieu de dénoncer cet état de fait, fait en sorte de s'en sortir en utilisant de fait la défaite.<br class="autobr" /> Il utilise les arguments des trolls introduits dans le système.<br class="autobr" /> Ont sais très bien qu'il y a dévoyage du CNR, mais avec un minimum de réflexion, nous savons pourquoi.<br class="autobr" /> Mr Borne, j'ai 37 années d'artisanat derrière moi, j'ai été confronté sans-cesse aux incohérences du RSI mais jamais je me suis dit qu'il me fallait abdiquer et aller vers une forme de délocalisation qui ne fait que la joie des adeptes du nouvel ordre mondial.<br class="autobr" /> Mr Borne, tu es complice de ce que tu dénonces.<br class="autobr" /> Salutation</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-21T19:48:44Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4581 2015-12-21T19:48:44Z <p>Si l'Espagne était une Démocratie.....Si la France était une Démocratie...........Nous ne serions pas dans ces illusions là.<br class="autobr" /> Dans l'état des choses, notre : " inaliénable souveraineté"<br class="autobr" /> est complètement aliénées. En 2005 lors du référendum nous avions à 54,68% refusé une certaine aliénation, malgré cela elle nous a été imposé de force.<br class="autobr" /> Par rapport à cela, il n'y aucun "coup de force" a effectuer, il y a retrouver notre " inaliénable souveraineté " et, mais, la seule manière de faire, cela sans nous emmener dans un rêve, est d'utiliser l'article 50 pour retrouver notre " inaliénable souveraineté"<br class="autobr" /> Seul l'UPR l'exprime sans faire rêver ou leurrer, cela sans marquage de droite ou de gauche.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-21T19:04:02Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4579 2015-12-21T19:04:02Z <p>Podemos est un parti politique et les partis politiques sont la cause principal des maux qui minent le monde, car leurs cadres sont des oligarques qui privent les "citoyens" (en réalité nous sommes des individus hétéronomes) de leur inaliénable souveraineté. Si l'Espagne était une démocratie, les lois seraient votées par TOUS les citoyens aux niveaux national, régional et communal.</p> <p>La vraie démocratie : <a href="http://lavraiedemocratie.fr/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://lavraiedemocratie.fr/</a></p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-21T18:21:14Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4578 2015-12-21T18:21:14Z <p>" Podemos s'inscrit dans la même logique que Syriza : rester dans la zone euro et changer les politiques européennes par le rapport de force. "<br class="autobr" /> Podemos comme Syriza sont des partis "leurre"<br class="autobr" /> Comment changer la politique Européenne sachant que pour modifier un traité il faut l'unanimité de tout ses membres.<br class="autobr" /> Il est parfaitement illusoire de faire croire que cela est possible.<br class="autobr" /> Pour avoir "les mains libre" il nous faut utiliser l'Article 50 de cette Constitution nous permettant de sortir de l'UE, et cela paisiblement.<br class="autobr" /> Faire croire "au rapport de force" est tromper l'électorat.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-21T13:22:22Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4577 2015-12-21T13:22:22Z <p>Nous avons le NPA actuellement, seul parti ouvertement anticapitaliste donc s'attaquant au réel problème cependant ce dernier n'a aucune couverture médiatique.</p> <p> Les médias de masse en France appartiennent à 7 milliardaires, ces derniers savent pertinemment qu'ils pourront toujours faire des affaires avec l'extrême droite sans problème et bizarrement nous nous coltinons depuis plus de 20 ans régulièrement le front national à la télévision et à la radio, avant c'était jean marie maintenant c'est marine le pen et sa bande, tandis que l'extrême gauche est soit ignorée soit caricaturée ("ouais on les aime bien ils sont sympas et rigolos mais bon c'est pas sérieux tout ça...")</p> <p> En France le gros problème est notre oligarchie, notre réputation révolutionnaire, alors qu'au final la révolution de 1789 a mis au pouvoir la bourgeoisie à la place de l'aristocratie, mais que des têtes de gens riches et influents soient tombées à ce moment là en effraie encore beaucoup actuellement, fait que notre population est particulièrement surveillée et manipulée.</p> <p> Et ce ne sont pas les perquisitions de zadistes, de maraîchers bio et autres contestataires de notre système capitaliste qui me contrediront. Que l'Etat actuellement sous couvert de couvre feu s'attaque à des gens qui n'iront jamais tuer des innocents montre pour qui travaillent nos politiciens actuellement. Pas pour le peuple c'est certain.</p> Un Podemos « à la française » est-il possible ? 2015-12-21T10:59:23Z https://www.bastamag.net/Un-Podemos-a-la-francaise-est-il-possible#comment4574 2015-12-21T10:59:23Z <p>Si des gens veulent créer un cercle Podemos à Rodez, je suis partant...</p>