Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d’EDF - commentaires Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2017-11-05T00:27:47Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment7271 2017-11-05T00:27:47Z <p>L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé lundi 16 octobre avoir constaté la corrosion de tuyaux de circulation d'eau dans 29 réacteurs des 58 réacteurs nucléaires français, rapporte Le Parisien mardi 17 octobre. Une dégradation qui pourrait entraîner des accidents nucléaires grave au moindre problème. <br class="autobr" /> Onze des 19 centrales françaises sont concernées, et, si aucun incident n'est encore survenu, le gendarme du nucléaire à tout de même classé le problème au niveau 2 sur 7 de l'échelle Ines des événements nucléaire. Une décision rare qui n'avait pas été prise depuis cinq ans, rappelle Le Parisien. <br class="autobr" /> CRAINTE D'ACCIDENT GRAVE <br class="autobr" /> Certains tuyaux sont tellement rouillés que l'épaisseur de leurs parois a diminué. "Suffisamment pour qu'en cas de séisme le risque que ces tuyaux ne puissent pas résister au secousses soit réel", estime le directeur chargé des équipements sous préssion nucléaires à l'ASN, Rémy Catteau. Or, ces tuyaux acheminent l'eau froide qui permet de maintenir la température dans les réacteurs. "En cas de rupture de cet approvisionnement d'eau froide, des réservoirs d'eau permettent de refroidir temporairement les réacteurs, explique-t-il encore. Mais si le problème dure, on peut redouter, au stade ultime, la fusion du combustible, ce qui constitue un accident nucléaire grave." <br class="autobr" /> EDF VEUT RASSURER <br class="autobr" /> "Ces dégradations sont la conséquence de la corrosion qui a pu se développer en l'absence d'une maintenance préventive adaptée", accuse l'ASN. Mais EDF se veut rassurant. Cette corrosion n'a "aucune conséquence réelle pour la sécurité des salariés, ni pour l'environnement, assure le siège de l'entreprise. Le vieillissement de certains matériaux est un phénomène naturel, connu, étudié et pris en compte par l'exploitant dès la conception des centrales. Les contrôles et les opérations de maintenance permettent précisément de remplacer les équipements qui le nécessitent." <br class="autobr" /> AREVA<br class="autobr" /> Alors après ce rapport éloquent le Co2 pèse relativement moins lourd, non ?</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2017-11-05T00:25:06Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment7270 2017-11-05T00:25:06Z <p>L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé lundi 16 octobre avoir constaté la corrosion de tuyaux de circulation d'eau dans 29 réacteurs des 58 réacteurs nucléaires français, rapporte Le Parisien mardi 17 octobre. Une dégradation qui pourrait entraîner des accidents nucléaires grave au moindre problème. <br class="autobr" /> Onze des 19 centrales françaises sont concernées, et, si aucun incident n'est encore survenu, le gendarme du nucléaire à tout de même classé le problème au niveau 2 sur 7 de l'échelle Ines des événements nucléaire. Une décision rare qui n'avait pas été prise depuis cinq ans, rappelle Le Parisien. <br class="autobr" /> CRAINTE D'ACCIDENT GRAVE <br class="autobr" /> Certains tuyaux sont tellement rouillés que l'épaisseur de leurs parois a diminué. "Suffisamment pour qu'en cas de séisme le risque que ces tuyaux ne puissent pas résister au secousses soit réel", estime le directeur chargé des équipements sous préssion nucléaires à l'ASN, Rémy Catteau. Or, ces tuyaux acheminent l'eau froide qui permet de maintenir la température dans les réacteurs. "En cas de rupture de cet approvisionnement d'eau froide, des réservoirs d'eau permettent de refroidir temporairement les réacteurs, explique-t-il encore. Mais si le problème dure, on peut redouter, au stade ultime, la fusion du combustible, ce qui constitue un accident nucléaire grave." <br class="autobr" /> EDF VEUT RASSURER <br class="autobr" /> "Ces dégradations sont la conséquence de la corrosion qui a pu se développer en l'absence d'une maintenance préventive adaptée", accuse l'ASN. Mais EDF se veut rassurant. Cette corrosion n'a "aucune conséquence réelle pour la sécurité des salariés, ni pour l'environnement, assure le siège de l'entreprise. Le vieillissement de certains matériaux est un phénomène naturel, connu, étudié et pris en compte par l'exploitant dès la conception des centrales. Les contrôles et les opérations de maintenance permettent précisément de remplacer les équipements qui le nécessitent." <br class="autobr" /> AREVA<br class="autobr" /> Après ce rapport et la situation d'areva le Co2 économisé risque fort de peser léger.<br class="autobr" /> Luc Février</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2017-11-04T23:09:53Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment7269 2017-11-04T23:09:53Z <p>Moi je considère qu'EDF fait supporter à nos enfants le prix des démantèlements de ses centrales nucléaires.<br class="autobr" /> Leur publicité me révolte. La prochaine étape sera soit de privatiser les centrales ce qui me parait impossible ou alors pour 1€ symbolique (cf. vente à Repsol de la plus grande raffinerie de l'hémisphère sud à Curaçao. Site totalement pollué) ou alors de faire payer l'ardoise au contribuable.<br class="autobr" /> L'effort fourni par EDF (Engie) vers le renouvelable est tout bonnement scandaleux une misère.<br class="autobr" /> Alors bravo Engie et encore merci pour votre contribution si bienvenue pour notre misère avenir sans co2 !<br class="autobr" /> Et continuez à parader dans vos magnifiques publicités aux frais des usagers.<br class="autobr" /> Luc Février client EDF</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2017-07-09T10:54:36Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment6979 2017-07-09T10:54:36Z <p>La vapeur d'eau est en équilibre constant avec l'eau sous forme liquide des océans et mers. Elle n'est jamais pris en compte dans les calculs des gaz à effet de serre.</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2015-12-10T14:45:09Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment4521 2015-12-10T14:45:09Z <p>La question était "faut-il compter les émissions de vapeur d'eau dans les émissions de gaz à effets de serre ?"<br class="autobr" /> Le réponse est NON, je ne vois pas l'intérêt de faire diversion avec la question des particules fines( qui ne sont d'ailleurs pas produites par la filière nucléaire)</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2015-12-06T08:59:24Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment4473 2015-12-06T08:59:24Z <p>Il est connu depuis de nombreuses années que les particules fines, en raison du mouvement brownien, gênent la formation des gouttelettes d'eau dans les nuages, et par conséquent retardent les précipitations. Résultat, périodes de sécheresse suivies de violents orages engendrant des inondations. Il est vrai que la vapeur d'eau ne s'accumule dans l'atmosphère qu'entre deux inondations, et les particules fines n'étant pas du CO2, on ne va quand même pas s'en préoccuper.</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2015-12-06T08:50:53Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment4472 2015-12-06T08:50:53Z <p>Tiens, un commentaire intelligent. C'est tellement rare.</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2015-12-06T07:02:03Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment4470 2015-12-06T07:02:03Z <p>Non, on ne tient pas compte des émissions de vapeur d'eau, car celle-ci ne s'accumule pas dans l'atmosphère, contrairement au CO2 ou au méthane. En effet, sa quantité est limité par le phénomène de condensation(et de précipitation).</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2015-12-04T14:58:29Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment4465 2015-12-04T14:58:29Z <p>Dans les gaz à effet de serre la vapeur d'eau est un élément essentiel ; or les centrales nucléaires utilisent énormément d'eau pour le refroidissement des réacteurs ; le réchauffement de ces eaux contribue à leur évaporation, cela est-il pris en compte dans la comptabilisation des gaz à effet de serre émis ?</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2015-11-30T17:53:09Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment4441 2015-11-30T17:53:09Z <p>Dans le rapport de l'ADEME on mélange des données hétérogènes, c'est à venant d'études différentes, et donc prenant en compte des éléments différents.</p> <p>Quand bien même, en admettant les chiffres, le nucléaire reste moins émetteur que l'éolien ou le solaire. Pourquoi ? <br class="autobr" /> Parce que ces énergies sont intermittentes, et que pour compenser cela, étant donné que l'hydraulique est limité par les sites de barrages, qu'on ne sait pas stocker l'électricité en grande quantités de façon efficace, on a besoin d'énergies fossiles(là, le nucléaire ne vient pas en ligne de compte car il ne peut démarrer et s'arrêter sur de courtes périodes).<br class="autobr" /> C'est d'ailleurs pourquoi les champions de l'éolien, comme le Danemark, ont une production d'électricité nettement plus émettrice de Co2 qu'EDF(c'est aussi dans le document de l'ADEME,-page 22)</p> Le nucléaire, une énergie « sans CO2 » : les intox d'EDF 2015-11-30T14:07:29Z https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF#comment4440 2015-11-30T14:07:29Z <p>Bonjour,</p> <p>les chiffres d'émissions pour l'éolien et le solaire incluent-ils également le cycle de fabrication et de démantèlement ?<br class="autobr" /> Merci</p>