L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales - commentaires L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-21T05:24:50Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3297 2015-02-21T05:24:50Z <p>De là à dire que les <strong>zadistes</strong> sont des KTO (ou qu'il y en a parmi eux), il fallait oser, Martin ose !</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-16T11:01:58Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3282 2015-02-16T11:01:58Z <p>A M.Bresis :<br class="autobr" /> Merci pour votre réponse. Je prends acte de ce que vous ne condamnez pas mais exprimez des doutes (ce qui est tout à fait légitime) ;cela dit,la tonalité de votre article (l'intertitre incriminé par moi en particulier) était assez négative et c'est cela qui l'emporte dans une lecture un peu rapide ...<br class="autobr" /> En ce qui concerne le degré d'acceptabilité des positions émises par un milieu chrétien dans la société actuelle , vous constaterez avec moi que l'intolérance laiciste lance des tirs de barrage systématiques dans de tels cas (et ça s'aggrave mois après mois,je le crains).Sans être parano, voir brandir l'adjectif "identitaire" dans un tel contexte rend soupçonneux ! Quant au blogueur catholique que vous évoquez,il ne fait pas non plus dans la dentelle au sujet d'EH:sur son blog il renvoie par exemple à votre article en mentionnant "les faux semblants" d'EH et non ses doutes,encore une fois légitimes .</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-15T17:45:15Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3281 2015-02-15T17:45:15Z <p>Je ne vois pas où est la condamnation dans mon article, qui se conclut au contraire par des interrogations. Et je ne mentionne nulle part le fait que des chrétiens ne devraient pas, au nom de leurs convictions, intervenir dans le débat public... <br class="autobr" /> Enfin, les doutes que je peux émettre sur la cohérence et la radicalité (au sens positif du terme) des convictions et de la réflexion écologiques d'Ecologie Humaine sont partagés par quelqu'un comme Patrice de Plunkett (voir son blog), qui n'est pas, me semble-t-il, un "laïciste" convaincu pétri d'a priori contre les catholiques...</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-15T17:35:12Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3280 2015-02-15T17:35:12Z <p>Si vous considérez qu'une terre où ne vivraient que des êtres autres qu'humains n'a aucune valeur, vous faites donc une hiérarchie très claires entre les êtres vivants, et seriez prêt à sacrifier animaux et végétaux au profit de l'Homme... C'est une des ambiguïtés que sous-entend une certaine forme d'anthropocentrisme. Et un point sur lequel le dogme catholique ne semble pas si clair que cela...</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-15T17:28:36Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3279 2015-02-15T17:28:36Z <p>Monsieur,<br class="autobr" /> je "n'accuse" personne et ne parle ni de "méchant", ni de "salauds". C'est vous qui êtes agressif et manichéen et me qualifiez d "'eugéniste", de "néo-nazi" et je ne sais quelle autre amabilité... Vous assimilez le point de vue développé dans cet article à celui d'EELV. Vous l'avez visiblement mal lu. En effet, d'une part, je rapporte certains questionnements critiques par rapport à EELV, et d'autre part, j'essaie de dresser un constat et de poser des questions, sans affirmer de position tranchée. Votre capacité à dégainer plus vite que votre ombre altère visiblement quelque peu votre lucidité... Enfin, je vous renvoie au blog de Patrice de Plunkett - qui est loin d'être un eugéniste et une EELViste, me semble-t-il - qui recommande la lecture de cet article. Enfin, je me permets un petit conseil en passant : ne gaspillez pas en vain votre énergie, c'est un bien précieux ces temps-ci...</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T14:03:23Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3264 2015-02-10T14:03:23Z <p>D'autant que le sillon écologique n'est pas absent de la théologie chrétienne :Saint-François d'Assise n'est pas aussi seul que le pense M.Bresis . La revue « The Ecologist » avait salué à juste titre l'élection de Benoit XVI par une tribune libre « Habemus papam ecologistum » .Du reste,je rappellerai que la condamnation du libéralisme au XIX siècle avait entre autres motifs son irrespect de la nature..Comme quoi ,les condamnations ont parfois quelque utilité ne serait-ce è que pour marquer des limites .</p> <p>D'où l'émergence inattendue dans le contexte supposé de l'article du mot « identitaire » , soupçon majeurs par les temps qui courent : « « surtout ces nouveaux militants écologistes demeurent limités par une approche identitaire …Le principe central …étant celui de la « loi naturelle » .Or les chrétiens, s'ils utilisent cette notion,n'en revendiquent aucunement la propriété et pensent que ce concept aristotélicien (donc pré-chrétien) serait bien utile à d'autres écoles de pensée. Ne serait-ce que pour qu'elles retrouvent le souci de cohérence que D.Bourg semble opposer aux courants écologiques chrétiens (si la citation n'est pas trop hors contexte).Il suffit de rappeler les prises de position et les votes de l'écologie politique en France (EELV) ces dix dernières années :avortement toujours élargi jusqu'au « droit fondamental », manipulations et destruction d'embryons,euthanasie, mariage et donc filiation ouverts aux personnes de même sexe ,PMA généralisée ... Je reconnais qu'en matière de GPA ces milieux sont divisés mais qu'ils le soient sur un tel sujet est déjà tristement révélateur ; en tous cas il est clair pour nombre d'entre eux la préoccupation écologique (le respect de la nature) doit s'arrêter aux frontières de l'humain. Ceci dit,je reconnais bien volontiers que pour des raisons d'inertie sociologique les catholiques dans leur grande majorité ont été sourds ou paresseux jusqu' au réveil qu'on commence à noter , en matière d'écologie environnementale ;ils ont trop semblé en effet ne se mobiliser qu'en faveur de la vie humaine et je comprends très bien que ce déséquilibre interroge, à tout le moins.Mais il faut reconnaitre à leur décharge qu'ils ont été un peu trop seuls dans la société française à défendre la vie ces dernières décennies.Heureusement cela semble commencer à changer de divers côtés mais il serait vraiment plus que temps et les chrétiens seraient très heureux d'accueillir et de rencontrer d'autres mouvances dans ce combat et en particulier c eux pour qui l'écologie n'est pas un vain mot , ou u concept réservé aux arbres et aux poissons .</p> <p>Enfin les intertitres contredisent parfois la nuance du texte auquel ils introduisent mais hélas donnent le ton.Pourquoi titrer un peu vite « des écolos proches des banques et du nucléaire » alors que M.Bresis reconnait quelques lignes plus bas (plus honnêtement que d'autres commentateurs) que l'un de trois initiateurs du mouvement à travers le cabinet qu'il a fondé « n'est ni pro ni anti-nucléaire » ?<br class="autobr" /> Bref,il me semble que vous auriez pu prendre acte de ce courant naissant en lui laissant le temps de se développer avant de le condamner comme vous le faites au nom de trop d'a priori.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T13:56:51Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3263 2015-02-10T13:56:51Z <p>Il est exact que le Courant pour l'Ecologie Humaine(disons EH pour simplifier) n'a pas ,à ce stade en tous cas, développé une réflexion théorique sur le lien entre aspects environnementaux et humains de l'écologie,entendue comme discipline (au deux sens de ce mot :objet d'étude et acceptation de limites et de contraintes personnelles ou collectives).A la fois par jeunesse (le courant compte à peine 18 mois d'existence) et par parti-pris de pragmatisme :on préfère une approche positive par souci d'unanimité , encourager des initiatives naissantes à discourir et débattre à l'infini. D'où une impression de flou ,d'incertitude qui peut indisposer les écologistes purs et durs.<br class="autobr" /> Encore faudrait-il que ces légitimes perceptions ne s'accompagnent pas d'un rejet initial et viscéral lié à l'origine de ce courant : la pensée chrétienne, catholique tout particulièrement , rejet de principe s'étendant aux milieux qui y trouvent l'inspiration de leur vie et de leurs engagements.EH ferait-il l'objet d'une étude spécifique sous le microscope de la laicité qu'on n'utiliserait pas pour une autre type d'initiative car pouvant contrevenir à la sacro-sainte laicité ? Je ne peux m'empêcher de penser qu'on est , de la part de certains, face à un tir de barrage nourri :exterminons (méthaphoriquement) ces chrétiens qui se mêlent maintenant de penser,de s'engager et de répandre leurs questionnements et leurs proposition dans la société au lieu de se cantonner dans la fameuse « sphère privée » qui n'est je le crains pour beaucoup de laicistes que l'antichambre d'une mort collective annoncée … Pas de chance pour ceux-ci que le Concile Vatican II nous ait appris ou plutôt rappelé il y a quelques décennies que l'Eglise ( c a d tous ses membres) composaient le « Peuple de Dieu » difficilement réductible à la dite « sphère privée »…</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T12:35:08Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3262 2015-02-10T12:35:08Z <p>Finalement je citerai aussi le concile de Trente qui interdit l'usage de la poudre ; celui de Vatican II qui qualifie l'usage de l'arme nucléaire de crime.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T12:27:15Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3261 2015-02-10T12:27:15Z <p>Incroyable révisionnisme de votre part. Je ne citerai que le concile de Latran (1139) qui proscrit l'usage de l'arc et de l'arbalète, au motif que ce sont des outils techniques qui se substituent à la main humaine.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T10:54:50Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3260 2015-02-10T10:54:50Z <p>En même temps, l'écologie n'a vraiment de sens que dans une perspective anthropocentrique. Pourquoi ? Tout simplement parce que, d'un strict point de vue matérialiste, la nature n'a aucun droit. Pas de bien, pas de mal. Une météorite a détruit nombre d'espèces dont les dinosaures, où est le problème ? De même, l'espèce humaine peut bien détruire son habitat, où est le problème si la nature lui en a "donné" le pouvoir ?<br class="autobr" /> En un mot, la notion de droit et de devoir est purement humaine - il n'existe à mon sens aucun collectif des éléphants ou des abeilles en colère -, et l'homme n'a d'autre devoir envers la nature que ceux qu'il reconnaît.</p> <p>La question écologique est donc une question foncièrement humaine : quel est le rapport de l'homme à son environnement et existe-t-il pour l'homme un devoir d'en prendre soin. D'où le concept de Loi naturelle, mais plus largement de rapport de l'homme à la Création.</p> <p>Ce que les écologistes oublient, c'est que ce qui a conduit l'homme à massacrer son environnement, c'est pour une bonne part l'oubli qu'il n'en est pas le maître, et que la planète ne lui appartient pas mais qu'il en est le gardien. Or ceci, je pense, n'est possible que dans une perspective non matérialiste, c'est-à-dire avec une autorité (qu'on peut appeler Dieu) qui s'impose à l'homme et limite son action, ou plutôt lui donne un sens. Dans une perspective strictement matérialiste, il est absurde de parler de responsabilité. Les frelons asiatiques se sentent-ils responsables lorsqu'ils massacrent les abeilles ? Non, et qui le leur reprocherait ?</p> <p>Bref, la question écologique est d'abord une question anthropologique et spirituelle. Toute écologie qui se veut matérialiste tout en restant cohérente avec elle-même finira, je pense, par tomber dans une dérive de type "deep ecology", c'est-à-dire une négation de la dignité et de la spécificité humaines pour exalter la nature. Mais toute la question de la sauvegarde de notre environnement n'a de sens que pour l'homme : je me fiche complètement d'une planète en bonne santé où l'homme aurait disparu.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T10:41:23Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3259 2015-02-10T10:41:23Z <p>Monsieur Martin Brésis ;<br class="autobr" /> Qu'est-ce que vous entendez par la prise de recul de l'anthropocentrisme catholique ? Peut-être une vision eugéniste du monde vous conviendrait !...Placer la protection de la nature au dessus de tous les autres principes ! Quels principes ? Je suis entièrement d'accord avec la protection de la nature mais pour moi elle ne se fera pas sans le respect de la dignité humaine et surtout des plus fragiles !...Vous accusez Tugdual Derville d'être un méchant militant de la protection de la vie. Pourquoi défendre la vie est une tare ?<< Aucun mouvement écologique n'est à prendre au sérieux s'il ferme les yeux sur les mauvais traitements et l'extermination d'un nombre incalculables d'enfants fiables dans le sein de leur mère>> Jeean Paul II...J'étais présent aux manifs pour tous. Si, j'ai manifesté contre le mariage gay ce n'est pas par conviction politique de droite. Aujourd'hui , je ne me reconnais dans aucun parti politique qu'il soit de droite ou de gauche. Je savais que le mariage conduirait irrémédiablement à la pression des lobbys pour la GPA. Ma motivation pour manifester était dans ce constat uniquement ! Monsieur, j'estime qu'un enfant à besoin de son père et de sa mère et il n'y a pas besoin d'être un réactionnaire pour ce bon sens ! Donc, pour vous le mouvement de l'écologie humaine ne sont que des salauds de réactionnaires et les politiques EELV sont des gentils ! Que font vos copains d'EELV ? En dehors d'être des usurpateurs de démocratie comme les autres, ils n'ont rien fait en dehors de défendre la GPA ! L'exploitation de femmes dans les pays pauvres pour fournir des bébés sans défauts aux bobos n'est-elle pas du néo-libéralisme scandaleux, pourtant soutenu par les pseudo-écolos d'EELV ! Je pense que vous adérez au malthusianisme imposé par les ploutocraties en échange du développement ! Je suis désolé , je n'ai pas la même vision de l'écologie sentant une odeur nauséabonde néo-nazi ! Pour info, j'habite dans un petit bourg de campagne ou je suis un petit artisan d'art. Une commune ou il y a de nombreux paysans en bio et des commerces bio ! Bien loin des élucubrations parisiennes ! Ici, les gens agissent, ils ne brassent pas du vent pour savoir qui a le mérite de vivre ou de mourir ! Nous avons aussi quelques échantillons d'EELV qui brassent du vent après avoir eu des fonctions politiques pour nourrir leur ego ! Je vous invite à lire "Small is toujours beautiful" de Joseph Pearce.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T10:09:21Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3258 2015-02-10T10:09:21Z <p>Bonjour,</p> <p>Il aurait été intéressant de signaler qu'un courant sociologique intitulé "human ecology" a été fondé au début du XXe siècle à l'université de Chicago par robert E. Park : une sociologie ouverte, très précocement (contrairement à la sociologie française) à l'analyse des relations des humains avec leurs milieux.</p> <p><a href="http://www.lib.uchicago.edu/projects/centcat/centcats/fac/facch17_01.html" class="spip_out" rel='nofollow external'>http://www.lib.uchicago.edu/projects/centcat/centcats/fac/facch17_01.html</a></p> <p><a href="http://www.jstor.org/discover/10.2307/2768859?sid=21105828222623&uid=70&uid=2129&uid=4&uid=3738016&uid=2" class="spip_out" rel='nofollow external'>http://www.jstor.org/discover/10.2307/2768859?sid=21105828222623&uid=70&uid=2129&uid=4&uid=3738016&uid=2</a></p> <p><a href="http://en.wikipedia.org/wiki/Human_ecology" class="spip_out" rel='nofollow external'>http://en.wikipedia.org/wiki/Human_ecology</a></p> <p>Je m'interroge sur le pourquoi de la réutilisation de cette terminologie d' "écologie humaine" : difficile d'ignorer Park quand on s'intéresse à l'écologie, tout de même.</p> <p>Il aurait peut-être aussi été utile de rappeler que les mouvements écologistes en France sont nés à droite, en particulier autour de Roger Heim (directeur du MNHN Paris et plume du Figaro) dans les années 50, et non à gauche de l'échiquier politique. Ce n'est que plus tard, dans la foulée de 68, que l'écologie militante a été connotée comme un mouvement plutôt "gauchiste". Ce qui, bien entendu, ne valide aucune des élucubrations sordides de Luc Ferry sur les liens organiques de l'écologie avec l'extrême droite et le nazisme... Ça relativise un peu l'opposition, à mon avis légèrement forcée, que l'article sous entend entre le fait d'être catho de droite, et le fait d'avoir une conception politique de l'écologie. Il me semble qu'il y a également eu, en 68 et sur le Larzac, des mouvements chrétiens de gauche (côté protestant, c'est sur, mais sans doute aussi côté catho).</p> <p>Je précise que je ne cherche surtout pas à défendre cette "écologie humaine" contemporaine qui m'a l'air plus que réac et douteuse, mais simplement à apporter des précisions historiques.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T09:31:36Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3256 2015-02-10T09:31:36Z <p>Merci pour ces rappels salutaires.<br class="autobr" /> Sur le même sujet, mais avec un angle différent - celui de la lutte contre les LGBT-phobies - vous pouvez aussi lire <a href="http://vendeursesdehaine.yagg.com/2014/12/08/lhomophobie-est-elle-soluble-dans-lecologie-le-positionnement-problematique-de-reporterre/" class="spip_out" rel='nofollow external'>l'article que j'avais rédigé</a> à la suite d'une interview de Derville sur Reporterre, interview publiée sans contextualisation et qui laissait penser que l'Ecologie Humaine est un projet authentiquement écologique.</p> <p>Depuis, le site Reporterre a publié <a href="http://www.reporterre.net/L-Ecologie-humaine-n-est-pas" class="spip_out" rel='nofollow external'>un article de fond</a> qui ne laisse aucun doute sur la supercherie du mouvement. Concernant un des trois fondateurs, que vous qualifiez de plus écologique, Dubreuil, Reporterre rappelle que <a href="http://www.alternativelibertaire.org/?Mutadis-Consultants-La" class="spip_out" rel='nofollow external'>ses analyses sont décriées par le réseau Sortir du Nucléaire</a>.<a href="http://www.reporterre.net/Un-des-fondateurs-du-mouvement" class="spip_out" rel='nofollow external'>Un autre article</a> révèle que ce même cabinet a approuvé le projet de Center Parc dans le Jura.</p> <p>Dès lors, il n'y a pas à tergiverser : cette "écologie" humaine est un prétexte pour rendre respectable des pensées rejetant les femmes et les LGBT - et le commentaire précédent le prouve encore largement : défense de "la" famille (bien évidemment, pas la famille homoparentale) et "respect du cycle menstruel" (expression polie pour indiquer que la femme doit coucher quand l'homme veut et ne plus avoir le contrôle de son corps. C'est aussi un alibi à storytelling pour entreprises anti-écologique. Tout cela est à combattre.</p> <p>Je ne comprends pas trop pourquoi certains commentaires mettent Bès de Berc et son "écologie radicale" dans une position plus respectable. Il suffit d'une <a href="http://vendeursesdehaine.yagg.com/2014/07/19/gaultier-bes-de-berc-une-ecologie-de-la-haine/" class="spip_out" rel='nofollow external'>analyse peu poussée</a> pour se rendre compte que c'est le même processus de <i>green washing</i> qui est à l'oeuvre : « Les Veilleurs n'ont rien apporté à la moindre AMAP, jamais rien fait pour l'écologie politique. Les seules manifestations que les Veilleurs organisent sont contre les droits des femmes et des LGBT. Pas contre une centrale nucléaire. Pas contre Monsanto ou la ferme des mille-vaches. Pas pour la frugalité écologique. C'est juste contre les pédés, les gouines, les trans et consorts, avec prières et bougies à la clé. Bès de Berc définit l'écologie comme une « science des conditions de l'existence ». Mais il faudrait rajouter « de tous les êtres vivants », pas uniquement des humains mâles hétérosexuels et en bonne santé. Car il serait bon que l'écologie de Bès de Berc pose aussi la question des « conditions d'existence » des LGBT dans un pays où le taux de suicide d'un jeune gay est 7 fois supérieur à celui du reste de la population, dans un pays où les agressions recensées contre les minorités sexuelles triplent en moins d'un an sans que ne se remettent en cause des Bès de Berc. »</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T08:24:38Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3254 2015-02-10T08:24:38Z <p>Vous avez une vision assez singulière des débats théologiques qui animent les catholiques depuis des siècles. François d'Assise fait justement figure d'exception par rapport à la vision anthropocentriste classique de l'Eglise Catholique, et à la façon dont elle a pu encourager le développement des sociétés techniques et industrielles occidentales des fin 19e et première moitié du 20e siècle. Il ne s'agit pas ici d'accusations mais de constat. Il n'y avait d'ailleurs, à cette époque, aucune véritable critique écologiste du progrès. Et l'Eglise catholique, par la voix de Jean-Paul II a fait partie des premiers "lanceurs d'alerte" dans les années 1980... malheureusement très peu suivi par ses évêques et ses ouailles ;-) Tout comme les envolées anticapitalistes radicales de Benoît XVI ont pu manquer de relais dans les épiscopats et les sermons de village... Après la "Manif pour tous", à quand une "Manif pour le climat" ou une "Manif pour un salaire minimum universel" ! ;-)</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-10T05:55:12Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3252 2015-02-10T05:55:12Z <p>Bonjour, <br class="autobr" /> Je suis curieux de noter que votre analyse ne souligne pas la véritable cohérence du discours écologique radicale de BDB et la défense de la famille.<br class="manualbr" />Selon moi ces deux réalités se renforcent l'une l'autre, bien au-delà des divergences de clans politiques. Nous devrions être capable de créer des ponts plutôt que de bâtir des murs idéologiques qu'il ne faudrait surtout pas franchir.<br class="manualbr" />Prenez le cas de pièces et main d'oeuvre qui est une association grenobloise que vous devez connaitre et dont l'origine se trouve à gauche sur l'échiquier politique. Ces derniers n'hésitent pas à dénoncer l'avortement des enfants trisomiques (autorisé jusqu'à 9 mois) comme une forme d'eugénisme qui est une des formes initiales du transhumanisme.<br class="manualbr" />Sur le sujet de la régulation des naissances, en quoi le discours de l'Eglise s'oppose t il à une véritable écologie quand il invite les hommes et les femmes à respecter les cycles menstruels tout comme nous sommes invités à respecter les saisons en ce qui concerne l'alimentation ? Quand on connait les dégâts de la pilule au sein de la faune piscicole et quand on voit les dégâts de ces produits font sur le corps humain, il pourrait être intéressant de faire tomber les aprioris et de s'ouvrir au dialogue entre des milieux qui s'ignorent voir se méprisent. <br class="manualbr" />Je pourrai continuer avec bien d'autres exemple et je pense que le pape le fera lors de sa prochaine encyclique alors de grâce si vous la lisez et la commentez faites l'effort de porter un regard bienveillant sur son discours (résolument anti-libéral) pour que le jour ou nous retrouvions en voisin nous puissions nous comprendre plutôt que de nous abimer. <br class="manualbr" />Merci d'avance</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T19:03:04Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3250 2015-02-09T19:03:04Z <p>A l'auteur. Si vous cherchez la solution au faux dilemme que vous posez, choisir entre l'homme et cette "Pachamama (Terre mère),", je vous conseille la lecture de saint François d'Assise : "Soeur notre mère la terre." Tout est dit.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T14:48:44Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3247 2015-02-09T14:48:44Z <p>Il y avait un peu d'ironie dans cette formule sur les catholiques ;-) (j'ai longtemps travaillé à Témoignage chrétien, journal peu réputé pour son obéissance docile au Vatican)</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T14:41:38Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3246 2015-02-09T14:41:38Z <p>le sujet est complexe et peut-être n'ai-je pas fait ressortir toute les subtilités :<br class="autobr" /> 1) il me semble avoir souligné une différence entre Gaultier Bès, qui puise des références dans la gauche radicale ou du côté de Pierre Rabhi, et "l'écologie humaine", qui n'a pas de réflexion sur l'économie et se "maque" même avec les acteurs du néo-libéralisme dominant (ennemis de poids des écologistes)<br class="autobr" /> 2) toute la question est de savoir si leur point de vue et leur militantisme partagés sur les questions de bioéthique et de morale familiale seront plus forts que leurs divergences économico-écologiques... Il y a derrière cette question des enjeux politiques considérables, qui se posent à certains à gauche aussi : des militants de la gauche radicale, dont Patrice de Plunkett, par exemple, partage quasiment l'ensemble des analyses économico-écologiques, seraient-ils prêts à compagnonner avec lui sur ces sujets, malgré des divergences sur la question du mariage pour tous ou du droit à l'avortement ?</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T14:38:44Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3245 2015-02-09T14:38:44Z <p>C'est surtout au début que la distinction est pas clair de fait. Pas que j'ai absolument envie que vous les dissolviez de leurs pêchés de Veilleurs (mouvement qui comprend de nombreux gros cons, que le petit Jésus me pardonne), mais Bès de Bec et ses amis méritent mieux ! Mais ce n'est que du détail.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T14:27:39Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3244 2015-02-09T14:27:39Z <p>Sinon de votre confusion entre Bès de Bec et du mouvement de "l'écologie humaine" ! Peut-être n'est-ce que moi qui le lit ainsi ?</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T14:14:54Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3243 2015-02-09T14:14:54Z <p>L'essentiel de votre propos correspond, en gros, à ce que j'ai écrit dans ma conclusion.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T13:54:47Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3242 2015-02-09T13:54:47Z <p>Pour en rajouter à l'excellente mise au point de Clausdelling, un distinguo est indispensable, car le courant "Ecologie humaine" ne réunit pas - et ne prétend d'ailleurs nullement réunir - tout ce qu'il peut y avoir d'écologistes catholiques. Beaucoup n'ont rien à voir avec ce mouvement dont les défauts et accointances gênantes sont pointés du doigt par l'article.<br class="autobr" /> Puisque la conférence Ecologie des Alternatives catholiques est citée, qu'il soit permis de rappeler que cette conférence n'était que le 2d de quatre volets, l'un sur la réalité scientifique de la crise écologique (climatique, etc), le second, théologique, assuré par le président de l'association drômoise Oeko-Logia très engagée sur la question du dérèglement climatique et du refus du nucléaire, le troisième avec des invités venus d'EELV, de la LPO et de la FRAPNA, et enfin un quatrième animé par Patrice de Plunkett au cours duquel les systèmes néolibéraux, financiers et productivistes en ont pris pour leur grade comme il se devait. Non, les chrétiens écologistes ne se reconnaissent pas tous dans le mouvement de Tugdual Derville. Il s'en faut même de beaucoup.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T13:30:01Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3241 2015-02-09T13:30:01Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> Confusion prévisible du journaliste : il est assez difficile de rattacher "Nos Limites" de Bès de Bec à l'"écologie humaine" de Tugdual Derville. Si l'écologie humaine est clairement de mauvaise foi (ce qui est embêtant quand on est catho), Bès de Bec et consorts le sont moins. Ce qu'ils nomment "écologie intégrale" est bien plus cohérent et consistant, même si comme le souligne le journaliste, ce discours pêche dans les stratégies à adopter. Que ces nouveaux venus écolos catho (les vrais, pas ceux de "l'écologie humaine"), soient issus de la bourgeoisie catholique, c'est un fait, osons espérer que ça ne soit pas critère d'élimination automatique des courants de pensées à suivre. <br class="autobr" /> Être catholique, chrétien ou croyant de toutes les confessions en général, ne devrait pas être considéré comme un problème en soi : le problème c'est bien de soutenir le capitalisme, le productivisme et ses conséquences, et toutes les dominations. Tant que ce combat n'est pas identitaire, que des chrétiens de bonne foi fassent un lien (à mon avis évident) entre les questions de bio-éthique (volonté de toute puissance sur le biologique) et de destruction de l'environnement pour le compte du capital (volonté de toute puissance sur la création), associé à une crise anthropologique (pauvreté morale et politique actuelle), me parait fort logique. <br class="autobr" /> Pour reprendre ce fameux Patrick de Plunkett qui disait à la conférence des "Alternatives Catholiques", il faut avant toute chose rejoindre les combats écologistes historiques, quant au reste des convictions, à vous (les cathos) de les vivre au mieux. <br class="autobr" /> A titre personnel, la lutte contre le patriarcat et le capitalisme passe avant mes convictions sur des sujets de "moeurs" (et là encore, l'Eglise dit des choses qu'on n'est pas obligé de trouver vraies...), comme on dit. Et je comprends l'animosité générale des militants de gauche par rapport à l'Église, rapport à l'histoire, mais ça ne m'empêche pas d'espérer que ces militants soient eux aussi un jour touchés par ce je-ne-sais-quoi qui me fait vivre plus fort.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T13:19:30Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3240 2015-02-09T13:19:30Z <p>J'ai lu beaucoup de textes du site "écologie humaine" et de ses trois fondateurs. J'avoue être très dubitatif. Sauf quelques points précis, autour d'une vision traditionaliste de la personne et de la famille, on en reste à des généralités philosophiques du niveau CM2. L'absence de fondations un peu solides semble condamner ce courant à la marginalité avant sa disparition.</p> <p>Même sur la défense des personnes fragiles (handicapés ou personnes âgées par exemple), domaine où l'on attendrait un programme consistant, l'écologie humaine en reste à quelques grands principes abstraits sans jamais faire de propositions concrètes autres qu'un bénévolat de dames patronnesses à l'ancienne. Écologie humaine ne propose pas de réflexion, pas d'analyse et n'avance jamais le moindre choix politique [ça provoquerait des débats forcément passionnés...] pour répondre aux situations des personnes fragiles.</p> <p>Sous un fond traditionaliste-conservateur "la terre ne ment pas" bien dépeint par Martin Brésis, on ressort un peu décontenancé de ces lectures qui donne surtout le sentiment d'un grand vide spirituel. Ce qui est fort de café pour des croyants !</p> <p><a href="http://partageux.blogspot.com" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://partageux.blogspot.com</a></p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T12:03:08Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3239 2015-02-09T12:03:08Z <p>"Comme souvent chez les catholiques, la réponse pourrait venir d'en-haut."<br class="autobr" /> Faut pas non plus prendre les catholiques pour des pigeons n'aurait pour opinion que celle du Pape.<br class="autobr" /> Et non Jangali Billï, l'intérêt pour la protection de l'environnement n'est pas qu'une stratégie politique. Il y a des gens de tous horizons, religieux, politiques, sociologiques concernés par la protection de l'environnement.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T11:21:59Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3238 2015-02-09T11:21:59Z <p>Je ne vois pas ce que la GPA vient faire ici.</p> <p>Moi non plus je ne suis pas favorable à la GPA qui est une forme d'esclavagisme pour les femmes pauvres.</p> <p>Je suis contre toute forme d'oppression, écolo et favorable à une certaine décroissance, et tout cela n'a rien à voir avec la droite et les extrémistes catholiques qui, comme le dit l'article sont eux, favorables aux industries, au capital...</p> <p>La feinte de leur intérêt pour la protection de l'environnement n'est que stratégie politique et le but est de nuire à la véritable écologie.</p> L'« écologie humaine », nouvel avatar de la droite conservatrice et catholique pour promouvoir ses valeurs morales 2015-02-09T09:19:12Z https://www.bastamag.net/Ecologie-humaine-droite-Manif-pour#comment3237 2015-02-09T09:19:12Z <p>EELV n'est pas favorable à la GPA. Le parti est divisé sur le sujet. En revanche les parlementaires EELV, qu'ils soient favorables ou non à la GPA, s'accordent sur un point : ce n'est pas à l'enfant de payer une éventuelle faute des parents.</p>