Emprunts toxiques : l'État préfère défendre les banques plutôt que les collectivités flouées - commentaires Emprunts toxiques : l'État préfère défendre les banques plutôt que les collectivités flouées 2014-09-23T15:37:10Z https://www.bastamag.net/Emprunts-toxiques-l-Etat-prefere#comment2682 2014-09-23T15:37:10Z <p>Merci pour votre commentaire.</p> <p>Non, on n'oublie pas tout lorsque l'on écrit sur la finance.</p> <p>Simplement, savoir si les projets de la commune de Sassenage sont utiles, n'était pas ici une des priorités de l'article. Pour Sassenage comme pour toutes les collectivités ou les établissements publics concernés qui ont emprunté, il est trop ambitieux de vouloir juger de l'utilité de leurs projets. Certains sont certainement inutiles, en effet. D'autres ne le sont pas.</p> <p>C'est une enquête à part entière qu'il faudrait mener, et pas sûr qu'elle soit passionnante à lire... Il fallait ici se concentrer sur les mécanismes qui ont créé ce scandale. Et ne pas s'éparpiller.</p> Emprunts toxiques : l'État préfère défendre les banques plutôt que les collectivités flouées 2014-09-13T17:07:49Z https://www.bastamag.net/Emprunts-toxiques-l-Etat-prefere#comment2661 2014-09-13T17:07:49Z <p>Voir sur ce sujet le reportage clair et didactique de la Revue Dessinée dans son dernier numéro.<br class="autobr" /> Ces dérives sont aussi celles de la démocratie représentative où nos élus pensent qu'ils n'ont aucun compte à rendre entre deux élections.<br class="autobr" /> Une des solutions ? Que nous, citoyens, reprenions notre destin en mains, à tous les niveaux de la vie sociale et politique. <br class="autobr" /> Démocratie= pouvoir du peuple</p> Emprunts toxiques : l'État préfère défendre les banques plutôt que les collectivités flouées 2014-09-12T06:14:31Z https://www.bastamag.net/Emprunts-toxiques-l-Etat-prefere#comment2653 2014-09-12T06:14:31Z <p>« (…) Lorsque Christian Coigné est élu maire, en 2001, la commune est fortement endettée. Impossible de financer la rénovation des cantines scolaires et de la gendarmerie. (...) » C'est vrai que le sujet de l'article est le problème de la finance. Mais, j'estime, pourtant, qu'il faudrait déjà se demander si les projets financés justifiaient que la commune s'endette ainsi. La rénovation de la gendarmerie était-il un projet si urgent qu'il faille accepter financièrement n'importe quoi ? Idem, pour Dijon. A quoi ont servi les emprunts, toxiques ou non ? Toutes ces dépenses dans le BTP (bâtiment et travaux publics) qui plombent les finances des collectivités locales sont-elles donc indispensables ? On ne se le demande jamais. On fait des articles sur le réchauffement climatique, sur la pollution (pollution grise dû, en particulier, à l'industrie du BTP), sur les grands projets inutiles, sur la croissance à tout prix… et puis on oublie tout lorsqu'on n'écrit pas sur ces sujets spécifiques.</p>