L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing - commentaires L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2016-12-28T18:17:30Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment6081 2016-12-28T18:17:30Z <p>On constate un effondrement massif, du nombre de personnes acceptant encore d'effectuer des remplacements de facteur.<br class="autobr" /> Ayant travaillé dans une boîte d'intérim, je confirme que les réputations vont très, très vite, bonnes et mauvaises. Façon de faire payer le mépris.<br class="autobr" /> Une entreprise qui ne peut plus recruter de précaires en période de chômage de masse, devrait réfléchir à la notion pénale de "conditions de travail indignes", sous réserve de leur qualification.<br class="autobr" /> En clair, les ouvriers se passent fermement le mot, en rigolant jaune : <br class="autobr" /> "- Facteur ? Ça va pas, non !?"</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-24T09:07:47Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2762 2014-10-24T09:07:47Z <p>merci pour cet article documenté. il aurait été intéressant de faire parler également la direction sur les exemples signalés ; l'avez vous tenté ?<br class="autobr" /> la concentration et la massification des centres de tri est malheureusement en oeuvre dans d'autres domaines d'activités à l'initiative des eco organismes qui sont supposés faire appliquer le concept pousseur/ payeur) mais augmentent le bilan C02 de ces activités… (cas par exempt de le récupération de D3E). <br class="autobr" /> an dehors de la recherche immédiate de la rentabilité , il y'a une tendance chez le consommateur a vouloir tout a tout moment , l'habitude au flux tendu étant inculque des le plus jeune âge. il faudrait donc aussi parler de nos habitudes de consommation comme le fait un commentaire , sur le J PLUS 1<br class="autobr" /> dernière suggestion : la poste signe aujourd'hui une alliance dynamique avec les réseaux de l'économie sociale et solidaire dont plusieurs sont attachés a la question d'un développement soutenable. il aurait été intéressant de pointer les atouts, limites et risques d'une telle collaboration.</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-14T07:33:27Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2739 2014-10-14T07:33:27Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> merci pour votre message et vos idées !<br class="autobr" /> Les conditions de travail sont un thème sur lequel nos journalistes écrivent souvent et que nous continuerons à creuser... <br class="autobr" /> Si vous ne l'avez pas encore vu, voici notre dossier dédié à la question : <a href="http://www.bastamag.net/spip.php?page=dossier&id_mot=68" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.bastamag.net/spip.php?page=dossier&id_mot=68</a><br class="autobr" /> Bien cordialement,</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-13T22:16:20Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2737 2014-10-13T22:16:20Z <p><strong>Ne sert-on pas les intérêts des manipulateurs de l'allégeance, de l'asservissement en ne parlant que de constats qui finissent par devenir plus démobilisateur qu'autre chose ?</strong></p> <p>Bonsoir, je suis un ancien salarié d'une usine à gaz nommée Teleperformance (pour ne pas la citer) ventant son excellence managériale autour du bien-être de ses salariés. Elle est en charge entre autres, des services techniques d'FT, Orange, SFR. Le marketing que vous décrivez dans cet article et ses conséquences sur les salariés sont exactement les mêmes que j'ai connues à l'époque 2009/2011.<br class="autobr" /> Alors, très bon constat si j'en juge les témoignages en commentaire, mais ensuite quel soutien, quelles oppositions fermes peuvent être proposées, ou disons qu'elle stratégie d'opposition ?<br class="autobr" /> Nous avions 4 syndicats dans ce centre (l'un des nombreux centres de cette multinationale), mais mis à part les constats et des mobilisations minimalistes plus les divisions entre syndicats, il n'y avait pas de synergie, donc on s'est fait totalement ratatiner, alors qu'il y avait un certain nombre de pistes à explorer.</p> <p>Il est logique de faire des pressions sur les incohérences d'une politique d'entreprise, mais il me semble, qu'il faudrait allez voir également celles de représentants du personnel, des délégués et savoir pourquoi tout passent, comme il apparaît dans cet article.</p> <p>De par mon expérience, ce que ne comprennent pas les syndicats , est que leurs délégués, soit ne sont pas assez bien formés à la problématique des risques psychosociaux, à la manipulation ou bien ne prennent pas le temps de se rendre compte qu'ils deviennent autant soumis que leur collègues salariés, pire profitent du système. Une seule anecdote : j'explique à une Déléguée syndical la raison du nombre d'absences auquel devait faire face notre centre par le fait d'une démobilisation, d'un non sens au travail ou pire, une souffrance psychologique lié au stress (on nous faisait marcher sur tête), je n'ai eu comme unique retour la notion du profit, donc indéfendable. Alors, que je lui avais mis sous les yeux l'un des indicateurs qui permet d'évaluer une problématique lié aux risques psychosociaux d'une entreprise, celui du taux d'absentéisme d'une étude réalisée par l'INRS.</p> <p>Il y a des valeurs indécrottables que les responsables syndicaux de tutelle devraient prendre en compte et ainsi fournir les moyens à ses représentants de comprendre ces phénomènes, car en face, ils sont largement mieux formé de coté là, mais pour une application complétement discriminatoire.<br class="autobr" /> Alors, qui est la cause de cette évolution des conditions de travail, de ce type de manipulation, uniquement celle des directions ?</p> <p>Il est nécessaire, de mon point de vue, et d'une manière globale, de soulever ces questions, de créer une remise en question profonde de notre système de défense, de faire connaître les techniques d'asservissement, voir peut-être de former les salariés à avoir plus de sens critique. Car dans ces situations, beaucoup souffrent en silence, se taisent, lachent les grandes gueules, pensant passer à travers les mailles du filet. Voilà déjà une piste de résistance, car sans prise de conscience, pas de mobilisation forte des salariés, ni de leurs représentants. Désolé pour la longueur du commentaire.</p> <p>PS : Basta ! Faite paraître des interviews de Christophe Desjour ou autre spécialiste de la souffrance au travail, que chacun puisssent connaître nos faiblesses non visibles qui s'installent à notre insu et dont profitent toutes ces multinationales, mettre en face de ces questions ceux censés nous représenter, nous accompagner. Mais arrêtons les "surconstats", voir d'attendre qu'il y ait des suicides pour ce poser ce type de question (ce n'est pas vous que je vise), c'est mon constat ! Mais je vous propose une piste de sensibilisation, c'est déjà ça, non ? ;-)</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-12T20:29:11Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2736 2014-10-12T20:29:11Z <p>Demain 120 jours que des facteurs à Aubigny/nère luttent contre cette aberration. Rien que pour faire admettre que les regroupements sont forcément créateurs de km inutiles. <br class="autobr" /> et pour les km qu'impliquent la méridienne ou le "fini paparti", il en est de même. .</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-11T15:52:36Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2732 2014-10-11T15:52:36Z <p>Merci pour cet excellent article sur cette entreprise que je connais bien.Cependant je me permets de vous signaler une erreur : les augmentations du timbre ne sont pas de 7% comme indiqué,mais,si vous vous donnez la peine de prendre une calculette,de 15,15% pour la lettre urgente et 11,47% pour la lettre verte ! Ce qui est proprement ...scandaleux.</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-10T12:04:06Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2729 2014-10-10T12:04:06Z <p>Les agents refusent de plus en plus souvent sur consigne de leur hiérarchie de tamponner en agence les courriers affranchis (en prétendant qu'ils seront datés en centre postal, sans aucune garantie de délai), ce qui introduit un doute certain sur la capacité de la Poste à respecter les délais affichés.</p> <p>La Banque Postale ne se comporte pas mieux : <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Impossibilité d'afficher un solde ou un historique de compte sur un DAB, imposant d'imprimer systématiquement et séparément des tickets thermiques au bisphénol, d'où un gachis et une pollution alentour, faute de placer une corbeille à proximité, <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Impossibilité d'enchainer deux opérations sans réintroduire sa carte d'où des queues interminables d'usagers sans abri et avec le sentiment d'être épié à chaque nouvelle entrée de code, <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Approvisionnement de très petites coupures (10 à 20€ seulement, limitées assez vite à 10€) d'où des réapprovisionnements fréquents, le risque d'attirer les mauvaises intentions avec des paquets de billets volumineux, <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Envoi systématique des chéquiers et surcoût d'acheminement plutôt que leurs retraits en agence...etc.</p> <p>Quand aux documents de démarche Qualité de la Poste prétendûment consultables, ils étaient encore indisponibles il y a quelques mois, malgré leur promotion sur le site Web.</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-09T09:51:06Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2726 2014-10-09T09:51:06Z <p>J'ai connu ça.<br class="autobr" /> Quatre petite villes, la plupart des facteurs habitent sur place et distribuent le courrier à pied ou a vélo.<br class="autobr" /> Restructuration, la distribution est concentrée en un point éloigné situé en zone industrielle.<br class="autobr" /> La plupart des facteurs est contrainte d'utiliser un véhicule pour se rendre au centre de tri. Là, une fois les travaux préparatoires finis, leur est fourni un véhicule motorisé (deux ou quatre roues) pour effectuer leur tournée.<br class="autobr" /> Bien sûr plusieurs emplois ont disparu dans l'opération. Mais puisqu'on nous dit que le bilan carbone est bon...</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-09T08:25:01Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2725 2014-10-09T08:25:01Z <p>Merci pour ce bon article !<br class="autobr" /> Cela dit, en tant que particulier, je vois rarement l'intérêt du J+1 : je ne trouve donc pas choquant qu'on s'habitue au J+2 voire au J+4 dans certains cas.<br class="autobr" /> J'ai aussi entendu parlé d'une idée qui courrait à La Poste : créer des lots de boîtes postales par quartier. Cela se fait déjà dans certains nouveaux lotissements mais ils parlaient d'élargir le concept à toute la France : le facteur ne livrerait plus le courrier chez vous mais dans une boîte postale à votre nom en bas de votre rue (ou plus loin... ?). Ça se pratique au Canada déjà.</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-09T07:50:27Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2724 2014-10-09T07:50:27Z <p>Salut Basta,</p> <p>Merci d'écrire CO2 en indice et non en exposant ;-)</p> <p> Merci pour l'article en tout cas, toujours instructif</p> L'écologie selon La Poste : suppressions d'emplois, malaise social et greenwashing 2014-10-09T07:40:42Z https://www.bastamag.net/L-ecologie-selon-La-Poste#comment2723 2014-10-09T07:40:42Z <p>Ayant travaillé dans la distribution courrier quelques années je peux vous confirmer la dégradation des conditions de travail. Les tournées laissées vacantes par le départ de titulaires sont souvent divisées entre les autres tournées du secteur, l'emploi est ainsi supprimé et la charge de travail augmentée pour les autres agents. Il y a également eu l'apparition des tournées sécables, des morceaux de tournées sont ajoutés les jours ou le volume de courrier est censé être moins important. Après plusieurs CDD et une cinquantaine de missions d'intérim il m'est impossible d'obtenir un poste en CDI, c'est le cas de quasi tous les employés précaires comme moi qu'on appel parfois à 4h du matin pour venir faire un remplacement au pied levé, parfois sans même connaitre la tournée à faire. Mieux encore je suis comme beaucoup d'autre sur "la liste", celle des remplaçants ayant effectué trop de missions et donc susceptibles d'attaquer la Poste devant les prud'hommes. Bien que je souhaite travailler, bien que j'aime ce métier, et bien qu'il y ai des postes vacants ma présence sur cette liste m'interdit de travailler à nouveau pour l'entreprise. Sans même parler de l'illégalité de ces pratiques (dans de nombreux bureaux l'utilisation du CDD et de l'intérim remplace la création de postes de titulaires qui devraient exister) ce système amène la poste à devoir renouveler sans cesse son vivier de remplaçants avec toutes les conséquences que ça implique pour le client : erreurs de distribution, retards, etc...</p>