Bienvenue dans une nouvelle ère géologique, déterminée par les humains pour le meilleur et pour le pire : l’Anthropocène - commentaires Bienvenue dans une nouvelle ère géologique, déterminée par les humains pour le meilleur et pour le pire : l'Anthropocène 2014-03-24T21:19:49Z https://www.bastamag.net/Bienvenue-dans-une-nouvelle-ere#comment2169 2014-03-24T21:19:49Z <p>Merci de ce très bon article....<br class="autobr" /> Je me permets de le diffuser car c'est à lire !!!</p> <p>Pi les fÔtes, ce n'est pas grave du tout !</p> Bienvenue dans une nouvelle ère géologique, déterminée par les humains pour le meilleur et pour le pire : l'Anthropocène 2014-02-05T08:10:58Z https://www.bastamag.net/Bienvenue-dans-une-nouvelle-ere#comment1957 2014-02-05T08:10:58Z <p>oups... après relecture...j'ai tout tapé d'un coup avec ma tablette...mais que de fautes !!! dommage qu'on ne puisse pas corriger.</p> Bienvenue dans une nouvelle ère géologique, déterminée par les humains pour le meilleur et pour le pire : l'Anthropocène 2014-02-03T20:16:58Z https://www.bastamag.net/Bienvenue-dans-une-nouvelle-ere#comment1948 2014-02-03T20:16:58Z <p>Bravo pour ce dossier de fond... certains chercheurs appellent de leur voeux l'ère de l'écolocène afin d'enrayer l'une des périodes de l'histoire terrestre les plus destructrices en un temps très courts.....</p> <p>D'un autre côté...la démocratie ? pourquoi pas ?mais il faudrait dans ce cas la réinventer totalement...car nous subissons aussi tous les effets pervers de la démocratie dénoncé Noam Chomsky avec sa démonstration de la "fabrication du consentement"..ou dans une moindre mesure par Naomi Klein et sa stratégie du choc ( ou elle montre que l'économie libérale et capitaliste débridé s'épanouit aussi bien dans un cadre autoritaire que démocratique pourvu qu'on alimente les peurs, les chocs...) Un roman contemporain de J Christophe Rufin " Globalia", montre parfaitement ce que des démocraties telles que les notres occidentaux, poussés à son paroxysme peu donner....</p> <p>Changer de paradigme, changer de civilisation oblige probablement à se "repenser" au préalable... c'est donc essentiellement affaire de psychologie et de philosophie... tant que l'homme aura l'arrogance de prétendre d'être au centre de tout... le modèle ne sera pas durable...car ce n'est pas ainsi que l'équilibre du monde s'est créé.... nous sommes à l'intérieur d'un tout, d'un ensemble dans lequel nous ne sommes qu'un élément... Philippe Descola dans son ouvrage majeur "par dela nature et culture" montre bien qu'il existe encore quelques civilisations de part le monde qui "se pensent" autrement qu'en étant au centre... et surtout que ces sentiments qui nous anime de supériorité, de domination, de possession sont avant tout affaire de "culture" avant que d'être de nature... nous avo(i)ns donc le choix....</p> <p>Et puis soyons honnête..si l'on vous parle d'une espèce vivante qui a pour particularité de prélever et consommer régulièrement entre deux et dix fois plus que ce que son milieu peut produire.... la trouver vous intelligente ? Il n'y en a pourtant qu'une sur terre qui revendique une intelligence suprême et qui pratique de la sorte....</p>