Stratégie du choc : comment le FMI et l'Union européenne bradent la Grèce aux plus offrants - commentaires Stratégie du choc : comment le FMI et l'Union européenne bradent la Grèce aux plus offrants 2013-11-23T18:45:55Z https://www.bastamag.net/Strategie-du-choc-comment-le-FMI#comment1719 2013-11-23T18:45:55Z <p>Maastricht a sonne le glas de la démocratie, désormais ce sont des bureaucrates européens complètement hors des réalités et des "présidents tournants" comme ce Barroso, président d'un pays en catastrophe, dont la seule région dynamique, la Catalogne, cherche à s'extraire, qui commande ! Et Draghi à la BCE, après avoir travaillé à la banque américaine qui a maquillé les compte de la Grèce, c'est la meilleure, l'assassin au chevet de sa victime ! Aux élections, ils obtiendront 10 % des 30% de votants, soit 3% des voix, mais ils continueront à faire ce qu'ils veulent, ou plus exactement ce que les américains veulent qu'ils fassent. Aujourd'hui, Obama a dit au roi du maroc qu'il était content de lui, je me demande s'il lui a caressé la tête ! Ces enfoirés d'américains se mêlent de tout !</p> Stratégie du choc : comment le FMI et l'Union européenne bradent la Grèce aux plus offrants 2013-06-23T20:54:26Z https://www.bastamag.net/Strategie-du-choc-comment-le-FMI#comment1368 2013-06-23T20:54:26Z <p>C'est l'Union européenne du chacun pour soi...</p> <p>Souvenez-vous, Papandreou élu démocratiquement, remplacé de façon autoritaire par l'UE, la troïka, la finance pour mettre à sa place sans aucune légitimité un Papadémos ayant étudié au MIT, qui avait déjà travaillé avec Goldman Sachs et qui a eu le culot de dire que <i>« quitter l'UE serait une catastrophe »</i>. Et y rester, un cataclysme, apparemment.</p> <p>Je suis au regret de dire que, compte-tenu des décennies qu'a passé la France en étant membre de l'UE, qui n'ont donné comme résultat qu'une inexorable succession de mauvaises nouvelles, suivies de dégradation tout aussi inexorable, c'est exactement le sort qui nous attend et qui a déjà commencé. La France brade elle-aussi... <a href="http://www.economie.gouv.fr/cessions/cessions-a-venir" class="spip_out" rel='nofollow external'>(Ministère de l'économie)</a></p> <p>Plus de 30 années de dégringolade ininterrompue devraient suffire à convaincre les Français que <strong>la seule issue</strong> pour sortir de ce piège infernal est de décider de <strong>quitter l'Union européenne</strong>.</p> <p>Du même coup, la France ne serait plus dans l'OTAN, ni dans l'espace Schengen et n'aurait plus l'euro. Elle pourrait recouvrer sa souveraineté, sa propre monnaie et son prestige.</p> <p>Le seul mouvement à le proposer est l'UPR <a href="http://www.upr.fr" class="spip_out" rel='nofollow external'>(site)</a> de François Asselineau. Il suffit aux Français de le soutenir avant qu'il ne soit trop tard et de cesser d'avoir peur !</p> <p>Si on laisse faire, ce qui nous attend sera bien pire...</p> Stratégie du choc : comment le FMI et l'Union européenne bradent la Grèce aux plus offrants 2013-06-21T12:31:24Z https://www.bastamag.net/Strategie-du-choc-comment-le-FMI#comment1362 2013-06-21T12:31:24Z <p>« En France, vous êtes peut-être les prochains. Préparez-vous »<br class="autobr" /> Pourquoi dire "peut-être". C'est déjà le cas ! <br class="autobr" /> Avec la loi sur la <i>flexisécurité</i> (qui consacre la marchandisation de l'humain), ou bien les coupes particulièrement sombres dans certains budgets ministériels (4.3% au ministère de la culture, par exemple), ou bien encore la MAP (RGPP-bis... méfions-nous des "modernisations" !), tout est fait pour ouvrir de nouveaux marchés aux entreprises en nous expropriant de nos biens communs.</p> <p>Mais le pire est encore que, pour parvenir à devenir immortel, le système capitaliste tente de transformer les individus en psychopathes et en sociopathes. On voit bien que les résistances sont fortes. Malheureusement, pour que cela soit concrétiser, encore faudrait-il que nos élus soient également décidés à ne plus servir leurs maîtres.</p> <p>Sauf si, bien sûr, on savons leur rappeler que c'est nous leurs maîtres et non pas la Troïka !</p>