L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution - commentaires L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2016-03-15T06:34:35Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment4958 2016-03-15T06:34:35Z <p>Bon, 2 minutes de réflexion : Ce n'est bien entendu pas le Méééééchaaaant Agrooo businesssss qui est a pointer du doigt, genre c'est pas nous c'est les hoooooribles autres la bas très loin. La cause c'est nous, bien sûr pas toi pas moi qui sont les gentils mais eux (encore). C'est chaque fois que quelqu'un va a Auchan et achète un produit bio à moins de 1 Euro TTC il souhaite une production à très bas coût, il exprime que l'agriculteur français n'akasadapté. Là il faut poursuivre la réflexion. Manger bio c'èbienmècèchèr, quand c'est moins cher plus de monde mange bio, et si les prix sont assez bas même les pauvres ont soudain le droit de bien manger. <br class="autobr" /> Bon, il faut expliquer au pauvre qu'en mangeant bio il exploite, il spolie.<br class="autobr" /> On va commencer par nous, juste nous. Se méfier des viandes à moins de 25€ du kilo, s'assurer à chacun de nos achats que le producteur est bien rémunéré. On va déjà faire ça.</p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2015-12-06T16:01:31Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment4476 2015-12-06T16:01:31Z <p>Hé ! Hé ! Hé ! du bio intensif !!! je n'y aurais jamais pensé !</p> <p>Bon ! ben la prochaine révolution ce sera de boycotter les super marchés et de faire ses courses chez les producteurs locaux respectueux de l'environnement et de leurs clients avec des produits de saison.<br class="autobr" /> Qu'avons nous besoin de fraises ou de tomates à Noël ?</p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2015-06-21T11:21:32Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment3713 2015-06-21T11:21:32Z <p>AÏeaÏeaÏe, quelle litanie de poncifs éculés, l'article que tu cites, mon TOto provo.!</p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2013-06-02T14:46:44Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment1304 2013-06-02T14:46:44Z <p>Article plus qu'intéressant ! <br class="autobr" /> Je me demande si on jour on va pouvoir avoir une vraie politique de relance de l'élevage en France, non pas par le quantitatif, mais par le QUALITATIF. L'élevage bio est incomparable avec ce que l'on trouve en grand surface et ceux ci savent bien qu'en laissant entrer le bio, ils y perdront sur leurs marges. C'est une triste réalité capitaliste dans laquelle nous vivons. <br class="autobr" /> J'ai essayé d'aborder ce sujet sur ce blog, <a href="http://www.economiesolidaire.com/2013/04/17/elevage-biologique-defintion-et-importance-pour-lhomme-et-lenvironnement/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.economiesolidaire.com/2013/04/17/elevage-biologique-defintion-et-importance-pour-lhomme-et-lenvironnement/</a>, merci de vos appuis !</p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2013-02-16T07:45:12Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment1058 2013-02-16T07:45:12Z <p>Nous venons de publier un article sur Basta ! sur ce thème, suite à la transhumance dans la Drôme contre le puçage électronique des élevages : <a href="http://www.bastamag.net/article2926.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.bastamag.net/article2926.html</a></p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2013-01-06T16:53:14Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment884 2013-01-06T16:53:14Z <p>Un discours "hors sol" ; le bio c'est un sol qui vit au niveau microbiologique comme l'explique si bien - preuves à l'appui - l'ingénieur agronome P. Bourguignon.</p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2013-01-05T21:23:20Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment882 2013-01-05T21:23:20Z <p>Un peu facile de stigmatiser la grande distribution, qui ne fait pas que des mauvaises choses dans le bio. Le produit bio reste toujours supérieur au produit conventionnel : pas d 'intrants chimiques notamment et donc préférable pour la santé et pour les sols. Bien sur, il faut aller plus loin et la production locale doit devenir la règle.<br class="autobr" /> L'insuffisance des filières bio et locales, également respectueuses des producteurs, n'est pas imputable à la seule grande distribution, mais d'abord à la veulerie de nos politiques , à la dictature des réglementations et des institutions européennes sous la coupe des lobbys et des financiers, et enfin du manque d'éducation et de vigilance des consommateurs/citoyens. Ces derniers doivent savoir refuser une pomme venant de l'autre bout du monde, mais accepter celles d'origine France, meme dans un rayon de supermarché, connaitre les produits de saisons ... Cultivez lui meme un bout de terrain, voire de terrasse, dans la mesure du possible. Exiger une alimentation saine à l'école, dans l'entreprise ou à l'hôpital ...</p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2012-12-20T13:52:20Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment860 2012-12-20T13:52:20Z <p>L'agriculture dite "bio" (cad une construction idéologique réactionnaire) est à l'agriculture rationelle ce que la méthode OGINO est à la contraception</p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2012-12-19T00:33:53Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment859 2012-12-19T00:33:53Z <p>Le bio est à l'agriculture ce que l'homéopathie est à la médecine.</p> <p>"<a href="http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article692" class="spip_out" rel='nofollow external'>Que penser de l'agriculture biologique et des aliments Bio ?</a>"</p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2012-12-12T12:02:00Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment838 2012-12-12T12:02:00Z <p>En complément voici l'extrait d'une brochure rédigée par Sébastien Delpech, éleveur, membre du groupe Faut pas pucer :</p> <p>« Le mouvement bio (et plus largement le mouvement écolo-citoyen) a été l'un des terrains fertiles pour arriver aujourd'hui à l'idée que le contrôle est une bonne chose pour pallier les <i>dérives</i> du monde industriel. Or le contrôle systématique et donc la mise aux normes du travail de chacun ont été des conditions indispensables pour pouvoir industrialiser l'agriculture. On ne peut donc pas parler de dérive ou de récupération de la bio. Ce qui arrive à la bio aujourd'hui est la suite logique du travail qui a été fait par les militants eux-mêmes depuis 40 ans. Être passé à côté de tout ça, avoir tout misé sur la construction d'une filière et la survie économique des producteurs à conféré à la bio un rôle de lubrifiant dans le fonctionnement de la société industrielle en faisant du contrôle des gens entre-eux quelque chose de désirable et en défendant l'idée que l'on peut changer le monde en consommant autrement.</p> <p>Pour ceux qui ont un peu de goût pour la liberté et pour qui l'agriculture ne se réduit pas à la production et la commercialisation de marchandises, l'agriculture — même marginale — devient un terrain impraticable. La normalisation et le contrôle — même alternatifs — d'une partie de plus en plus importante de notre vie nous étouffent. Il n'y a pas de bonne traçabilité.</p> <p>Nous pratiquons l'agriculture biologique. Nous n'avons jamais imaginé faire autrement, l'agriculture dite “conventionnelle” nous désole. La plupart d'entre nous sont certifiés AB pour toucher des primes ou des crédits d'impôts et parce qu'il est aujourd'hui difficile de vendre sans label. De nos jours, celui qui refuse d'être contrôlé a forcément quelque chose à se reprocher. Celui qui n'est pas estampillé, agréé, certifié, homologué, reconnu par une quelconque bureaucratie est considéré comme un suspect ou un fraudeur. Les contrôles bio nous blessent autant que les autres. Comme les autres, ils nous remettent à chaque fois le nez dans ce que l'on accepte sans rien dire pour gagner notre vie. Nous ne sommes pas fiers de cette situation.</p> <p>Refuser le puçage électronique des bêtes et s'attaquer à ce qui le justifie auprès de la population, la traçabilité, c'est pour nous l'occasion de sortir la tête de l'eau et d'essayer de retrouver un peu de lucidité sur notre situation. »</p> L'agriculture biologique prise au piège de la grande distribution 2012-12-12T11:43:47Z https://www.bastamag.net/L-agriculture-biologique-prise-au#comment837 2012-12-12T11:43:47Z <p>Je me permets de rappeler que, sur un thème tout proche, des éleveurs sont en lutte contre le pucage des bêtes en France. Les puces électroniques seront en effet obligatoire sur toutes les bêtes dès janvier 2013. En cas de refus de pucer, les sanctions peuvent aller du retrait des primes à l'abattage pur et simple du troupeau, en fonction des cas.</p> <p>Certains éleveurs font un lien assez intéressant entre la transparence défendue par la bio depuis sa création et la traçabilité, concept industriel qui ne peut servir qu'à une production agricole massive destinée à une consommation de masse.</p> <p>Pour en apprendre un peu plus, je vous recommande l'émission Terre à terre diffusée sur france culture avec des membres du collectif Faut pas pucer disponible ici :<br class="autobr" /> terreaterre.ww7.be/le-pucage-electronique-des-troupeaux.html</p>