Ces agriculteurs à qui on refuse le droit de vote - commentaires Ces agriculteurs à qui on refuse le droit de vote 2012-09-16T13:09:49Z https://www.bastamag.net/Ces-agriculteurs-a-qui-on-refuse#comment567 2012-09-16T13:09:49Z <p>Les intentions de la Conf' sont honorables.<br class="autobr" /> Mais je doute que la priorité revienne à la reconnaissance du droit de vote aux élections professionnelles !<br class="autobr" /> Vous parlez des questions de santé.<br class="autobr" /> Vous connaissez comme moi le problème lié à la CMU à laquelle tous les cotisants solidaires doivent être affiliés, si nous n'avons pas les moyens de cotiser à une caisse complémentaire maladie, nous n'avons pas accès aux soins de qualité.<br class="autobr" /> Je me suis vu refuser deux fois des soins dentaires dans le Tarn par des dentistes qui n'ont pas le droit de le faire mais qui, dans les faits ne soignent pas les "CMU"...<br class="autobr" /> Les cotisations dont nous ne sommes pas exonérés sont de l'ordre de 400€ /an, une pécadille direz-vous, mais où va cet argent qui ne nous donne aucun droit ?<br class="autobr" /> La question du droit de bâtir est cruciale elle aussi et ce non droit a des répercussions fort opportunes pour les gros agriculteurs :<br class="autobr" /> Un agriculteur part en retraite, il laisse ses terres mais conserve son habitat.<br class="autobr" /> Or un jeune agriculteur qui se porte acquéreur se voit refuser le droit de construire, qu'il s'agisse d'habitation ou de bâtiment agricole....<br class="autobr" /> Il est donc contraint à deux situations, ou il abandonne ou il acquiert une terre plus vaste avec habitation.<br class="autobr" /> Il est donc contraint à contracter des crédits "à mort" ( sachant qu'il a peu de chances de survie dans ces conditions ) ou à changer de métier !<br class="autobr" /> Les terres de grandes superficie qui ne présentent pas ces inconvénients sont assez fréquemment en vente mais seuls les riches s'en emparent ( oui, les domaines ne sont achetés que par le gratin, les gros agriculteurs ne s'intéressent qu'à la terre, ils ont déjà les habitations ).<br class="autobr" /> Il est donc incontournable de payer un loyer pour un habitat souvent assez éloigné de l'exploitation, donc d'engager des frais de fonctionnement que n'ont pas les plus gros !!!<br class="autobr" /> Nous sommes dans la logique néolibérale qui veut que seuls les riches peuvent devenir riches et que les pauvres ne seront que plus pauvres, alors les élections syndicales vous comprendrez que nous autres cotisants solidaires nous nous asseyons dessus, c'est le cadet de nos soucis.<br class="autobr" /> Résultat de l'équation, il n'y a pas de terre qui corresponde aux critères de la MSA, elles sont ou trop réduites ou trop grandes, les petits paysans sont voués à disparaître telle est la volonté de l'UE, il faut savoir qu'il existe une directive parlant de "l'éradication des petits exploitants...", ce qui me glace, je ne me sens pas un parasite en produisant mes légumes de qualité !!!<br class="autobr" /> Si je désire conquérir mes droits ( comme dans l'arène ) il me faudra cotiser aux alentours de 3000€ / an, donc renoncer au RSA, donc voir mes revenus baisser dramatiquement.<br class="autobr" /> Syndicalistes de tous horizons, vous vous réveillerez un jour, à n'en pas douter, lorsque les petits exploitants auront tous été impitoyablement effacés du territoire et que nos denrées alimentaires ne viendront plus que d'un autre continent !<br class="autobr" /> Totalement à côté de la question les gens là...<br class="autobr" /> Sophie, je vous crois très motivée, alors faites donc la démarche d'aller plus avant dans l'analyse du problème, nous méritons un peu plus qu'une vague promesse de droit à élire des gens que nous ne connaissons même pas et qui ne défendent qu'eux-mêmes.<br class="autobr" /> Petit aparté : quel dommage que si peu de gens prennent la peine de partager leurs impressions sur ce site qui est un des derniers ( ... ) où le dialogue est de rigueur !</p> Ces agriculteurs à qui on refuse le droit de vote 2012-09-13T09:22:50Z https://www.bastamag.net/Ces-agriculteurs-a-qui-on-refuse#comment562 2012-09-13T09:22:50Z <p>Tiens, le cens existe toujours ?</p> <p>Si c'est pas un aveu de dictature économique ça !</p> <blockquote class="spip"> <p>Emmanuel-Joseph Sieyès considérait que le vote est une fonction et que par conséquent seuls les individus ayant les capacités (intelligence, niveau économique) d'exercer cette activité peuvent l'exercer. Selon cette théorie, seuls « les actionnaires de la grande société » seraient suffisamment légitimes pour exercer l'activité de vote. Sieyès distingue les « citoyens actifs », ceux qui paient suffisamment d'impôts directs et qui sont capables de voter, des citoyens passifs, dont la richesse ne justifie pas une imposition, et incapables de voter. Sieyès justifie cette position en constatant que <strong>seuls les citoyens riches contribuent à la bonne marche de l'économie nationale et qu'il est par conséquent juste qu'ils influent sur la vie politique</strong> par le truchement du vote.</p> </blockquote> <p>wikipedia:suffrage censitaire</p> Ces agriculteurs à qui on refuse le droit de vote 2012-09-12T11:01:14Z https://www.bastamag.net/Ces-agriculteurs-a-qui-on-refuse#comment561 2012-09-12T11:01:14Z <p>« Il y a trois sortes de tyrans.</p> <p>Les uns règnent par l'élection du peuple,<br class="autobr" /> les autres par la force des armes,<br class="autobr" /> les derniers par succession de race. »</p> <p>« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. »</p> <p><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_la_servitude_volontaire" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_la_servitude_volontaire</a></p> <p><a href="http://www.desobeissancecivile.org/servitude.pdf" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.desobeissancecivile.org/servitude.pdf</a></p>