« La dette neutralise le temps, matière première de tout changement politique ou social » - commentaires « La dette neutralise le temps, matière première de tout changement politique ou social » 2013-12-18T18:20:08Z https://www.bastamag.net/La-dette-neutralise-le-temps#comment1810 2013-12-18T18:20:08Z <p>et si cette dette organisée pour rendre esclave l'humain de ses obligations à rembourser, n'étaient qu'une organisation prévue de longue date par certaines personnes se pensant au dessus de tout humain ? comme un certain benoit XVI en a fait partie dans cette Europe, uniquement pour arriver à l'avènement d' un nouvel ordre mondial tel que décrit ici , plus près de nos réalités puisque prévu pour 2015 :<a href="http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/le-marche-transatlantique-un-pas-42270" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/le-marche-transatlantique-un-pas-42270</a></p> « La dette neutralise le temps, matière première de tout changement politique ou social » 2013-04-11T22:47:58Z https://www.bastamag.net/La-dette-neutralise-le-temps#comment1205 2013-04-11T22:47:58Z <p>il faudrait remettre les pendules a l heure</p> <p><a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Jubil%C3%A9" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>http://fr.wikipedia.org/wiki/Jubil%C3%A9</a></p> « La dette neutralise le temps, matière première de tout changement politique ou social » 2012-10-02T08:37:49Z https://www.bastamag.net/La-dette-neutralise-le-temps#comment616 2012-10-02T08:37:49Z <p>On trouve le pdf du livre de Lazzarato en ligne : <a href="http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=6238" class="spip_out" rel='nofollow external'>La fabrique de l'homme endetté, essai sur la condition néolibérale,</a>.</p> « La dette neutralise le temps, matière première de tout changement politique ou social » 2012-09-13T10:15:48Z https://www.bastamag.net/La-dette-neutralise-le-temps#comment563 2012-09-13T10:15:48Z <p>Alain JOXE<br class="autobr" /> L'effacement des dettes</p> <p>La dette est une convention politique et non une situation économique de type météorologique. Maurizio LAZZARATO apporte une très bonne contribution à la démystification de la crise et je me réjouis de l'écho que lui accorde Basta. <br class="autobr" /> Pour compléter l'idée que la dette doit être considérée comme instrument politique de servitude j'ajoute deux auteurs .qui fontt l'objet d'un développement dans mon livre récent , "les guerres de l'empire global - sspéculations financières, guerres robotiques, résistance démocratique""(la Découverte, 2012)</p> <p>Aristote et Solon<br class="autobr" /> Le premier c'est Aristote (IV° Siècle avant JC) pour qui le prêt à intérêt engendre un pouvoir qui n'a rien a voir avec l'œco-nomie qui est la "bonne gestion de la maisonnée" l'endettement par prêt à intérêt engendre de l'asservissement et même de l'esclavage. Dans l'antiquité existait l'esclavage pour dette insolvable - cette façon de réduire en esclavage ou en servage avait été interdite seulement à Athènes par une loi de Solon comme contraire à la liberté du peuple et elle est à l'origine de la "démocratie" dès le VI° siècle avant J.-C.</p> <p>Jésus de Nazareth <br class="autobr" /> Le deuxième auteur est justement Jésus Christ (en arabe Issa) considéré comme le Messie par les Chrétiens et les Musulmans et qui accordent à cet homme exceptionnel avec des nuances, de revenir régner à la fin des temps sur l'humanité unifiée. Jésus qui , aux disciples, qui lui demandent "quelle prière faut il adresser à Dieu", répond en dictant le "Notre père".<br class="autobr" /> Dans cette prière figure le souhait suivant : "effacez nos dettes comme nous aussi nous effaçons les dettes de nos débiteurs ne nous induisez pas en temtation mais libérez nous du mal". <br class="autobr" /> Cette phrase, fut traduite de l'araméen (langue de Jésus) et du grec en latin ; mais ensuite, traduite du latin en français et en espagnol, elle apparaît sous la forme plus connue "pardonnez nous nos offenses comme nous aussi nous pardonnons les offenses à ceux qui nous ont offensé". <br class="autobr" /> Cette version est une fausse traduction, ce que beaucoup de catholiques francophones ou hispanophones ignorent. Les Italiens eux ont conservé la version latine. en langue vernaculaire et les Grecs pratiquent directement la langue des évangiles. Leur vision de la dette comme péché leur est étrangère. <br class="autobr" /> L'origine de la fausse traduction est sans doute la bible allemande du protestant Luther car en allemand le mot schuld signifie à la fois faute au sens moral et dette au sens financier ; la retraduction de Luther en français et en espagnol a été sans doute utile dans l'organisation de l'église de la contre réforme dans ces deux grands états catholiques autour de la fréquente confession, contrition, absolution et communion, alors qu'elle servait chez les protestants à montrer que la libération du mal ne pouvait venir que de la grâce de dieu.</p> <p>Pour une année jubilaire<br class="autobr" /> Il est clair que le thème de l'effacement des dettes est lié à la libération des hommes et à la paix sociale, non à solder leur culpabilité. Du reste tous les cinquante ans les Juifs annulaient les dettes (année "jubilaire") pour éviter la discorde au sein du peuple, de même que les Grecs qui avaient philosophé sur l'annulation des dettes pour éviter les abus d'inégalité des oligarchies provoquant la guerre civile et la destruction des cités.<br class="autobr" /> Un accord pourrait donc exister chez tous les "peuples du Livre" y compris le Livre du socialisme laïc, qui statuerait que la guerre civile a pour cause stratégique la fonctions spéculative des banques et non pas le péché de l'avidité du peuple.</p> « La dette neutralise le temps, matière première de tout changement politique ou social » 2012-09-07T17:37:24Z https://www.bastamag.net/La-dette-neutralise-le-temps#comment559 2012-09-07T17:37:24Z <p>Marx avait deja trés bien analysé le probleme de la dette, voir cet article facile a lire :</p> <p><a href="http://2ccr.unblog.fr/2011/01/07/la-dette-publique-et-la-bancocratie/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://2ccr.unblog.fr/2011/01/07/la-dette-publique-et-la-bancocratie/</a></p> « La dette neutralise le temps, matière première de tout changement politique ou social » 2012-09-06T10:00:13Z https://www.bastamag.net/La-dette-neutralise-le-temps#comment557 2012-09-06T10:00:13Z <p>La dette n'est qu'un outil au service de la crise, et la crise n'est que le nouveau visage du capitalisme triomphant.</p> <p>Pour ceux qui pensent que tout cela doit cesser :<br class="autobr" /> <a href="http://politiqueduchaos.blogspot.gr/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://politiqueduchaos.blogspot.gr/</a></p>