Les plantes mutées arrivent en force - commentaires Les plantes mutées arrivent en force 2012-08-26T05:22:12Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment536 2012-08-26T05:22:12Z <p>Bonjour Lionel,</p> <p>Ta réponse est tout à fait juste... Concernant la protection de l'environnement, il s'agit plus aujourd'hui de questions éthiques, idéologiques, et même philosophiques, que de prouver que le danger existe. La réalité des dangers pour l'homme, mais aussi pour le vivant et la biodiversité de notre planète font désormais presque consensus général.</p> <p>Et J'ai même envie d'y ajouter une anecdote. Elle est ridicule j'en conviens, mais parle bien de la tendance actuelle des pro-nucléaire à chercher tout ce qui peut légitimer la poursuite de l'exploitation de cette ressource.</p> <p>Les astrophysiciens et les paléontologues qui étudient l'évolution de la vie sur terre ont développés une hypothèse : certains événements cosmique produisent des radiations énormément intenses, qui ont certainement frappée la terre plusieurs fois par le passé. Et si ces radiations sont le plus souvent destructrices, car elles déclenchent des mutations (cancers), et auraient participées à certaines extinctions de masses, elles sont susceptibles d'avoir aussi "aidée" l'évolution en déclenchant des mutations "bénéfiques", et donc l'apparition de nouvelles espèces.</p> <p>Selon cette hypothèse, la grande extinction de la fin du Permien (avant l'arrivée des dinosaures), qui vit disparaître 90% de la vie sur terre, serait due à une conjonction d'événements, dont un cataclysme cosmique (peut être une supernovae), qui associée aux autres catastrophes, aurait dévasté l'ensemble des écosystèmes terrestres. Mais tout en éradicant neuf dixième de ce qui vivait sur la planète, ces radiations aurait déclenchées, chez certains reptiles, des mutations qui aurait participées à l'avènement des dinosaures.</p> <p>Cette théorie, pas impossible, mais qui restera de toute façon invérifiable, à séduit rapidement certains pro-nucléaires. En effet, l'impact de l'utilisation actuelle du nucléaire pourrait donc être un facteur d'évolution, et en sacrifiant tout ou partie de son environnement, et des espèces animales et végétales qui le peuplent, l'homme deviendrait le bienfaiteur de nouvelles espèces qui n'auraient pas vu le jour sans lui !...<br class="autobr" /> Cela démontre bien, à mon sens, combien face à la réalité du danger que représente cette énergie, tout argument, même purement spéculatif et aberrant est bon à prendre !</p> <p>Mais poursuivons cette hypothèse...<br class="autobr" /> En se basant sur les conséquences des deux bombes nucléaires d'hiroshima et Nagasaki, on peut savoir que des cafards, des scorpions et des rats ont survécu à ces attaques de terreur. Donc on peut en conclure que si l'homme en vient à contaminer à outrance son environnement, il disparaîtra certainement, avec une immense majorité des espèces vivantes, mais sera le bienfaiteur des espèces survivantes ! Grâce à l'homme, ce sera l'avènement du super cafard, du super scorpion, et du méga rat.</p> <p>Des considérations comme le fait que la raréfaction actuelle de la biodiversité est plus rapide que toutes celles qui ont eu lieu durant l'histoire de la planète ne sont par contre pas à prendre en compte.</p> <p>Le fait qu'aussi loin que les scientifiques puissent remonter, le niveau de CO2 de la planète n'a pas d'importance. Mais de penser au monde merveilleux que sera la terre lorsque les seuls animaux restants seront des blattes, des arachnides et des rongeurs rassurera tout le monde quand aux bienfaits du nucléaire.</p> <p>Une dernière chose... On dit que tout est poison, rien n'est poison, c'est la dose qui fait le poison. La nature utilisait les toxines depuis de milliards d'années avant l'apparition de l'homme. Mais l'homme à introduit une nouvelle donnée dans cette équation, car les poisons naturels sont tous, sans exception, biodégradables. En effet, les êtres vivants peuvent être empoisonné par un autre, une plante, un animal, ou même une bactérie... Mais l'écosystème ne risque pas d'en pâtir, car le poison se décomposera en même temps que l'être vivant. Pas de risque d'accumulation dans la chaîne alimentaire. L'homme, lui libère des tonnes de toxines qui mettent des siècles, des milliers d'années, voir même des dizaines ou des centaines de milliers d'années à disparaître. Cette constatation devrait à elle seule faire frémir tout un chacun. Sans parler de nos enfants, qui inévitablement dépendront de l'environnement, les écosystèmes ont déjà emmagasinés des quantités importantes de pesticides, et autres polluants. Le fait de savoir aujourd'hui que ces poisons seront encore présents durant des millénaires devrait nous arrêter mais il n'en est rien. Peut être l'homme n'est il pas aussi évolué qu'il le croit, s'il ne sait pas assurer la survie de l'espèce.<br class="autobr" /> Pour nos descendants, mobilisons nous, et stoppons cet empoisonnement des générations à venir.</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-08-23T13:17:23Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment535 2012-08-23T13:17:23Z <p>Merci pour ce com très éclairant sur le coté pervers et pernicieux de cette question transgenèse /mutagenèse !<br class="autobr" /> Le parallèle avec les accidents nucléaires, chimiques, ainsi que les utilisations massives de pesticides est une terrible réalité.<br class="autobr" /> Récemment une prétendue étude scientifique dont la presse française s'est bien entendu immédiatement fait l'écho, faisait état d'expériences d'expositions aux radiations sur des rongeurs ( souris je crois ) cherchant à prouver qu'une exposition à de faibles doses était susceptible de "préparer" l'organisme à des expositions de type accidentel, donc fortes.<br class="autobr" /> Si nous cherchons sur un moteur "phytoremédiation", "dépollution par les plantes"... nous tombons immanquablement sur des articles principalement de l'INRA, mais pas que... ( pour donner raison à ceux qui ne veulent pas faire d'amalgame ) sur le "miracle" - le mot est de moi - de la dépollution par les plantes génétiquement modifiées ( PGM ).<br class="autobr" /> L'idée est de faire passer la notion de risque acceptable sur laquelle repose l'ensemble de notre économie, autrement dit faire intégrer par le grand public ( qui est acquis par avance, ils ne demandent que ça ) qu'une faible dose ne peut en aucun cas être dangereuse ( statistiquement parlant ) voire qu'elle peut préparer le corps humain à une chose inéluctable : la contamination de la totalité de notre environnement, donc de nos aliments par tous les polluants que notre génie créatif a su produire au cours de l'avènement du Progrès industriel-permettant-de-nourrir-la-planète ( faut savoir ce que l'on veut, faut bien que tout le monde bouffe, on n'arrête pas le progrès et toute la séquence d'autres stupidités du même acabit ) !<br class="autobr" /> La perversité de cette technique de contrainte par la politique du fait accompli est impensable, d'ores et déjà l'ensemble de la planète est contaminé, bientôt elle le sera aussi par les gènes de tous les organismes génétiquement modifiés ( OGM ), y compris par voie bactérienne même si en effet le risque est moindre, il existe.<br class="autobr" /> Nous sommes donc le dos au mur !<br class="autobr" /> Préférons-nous être empoisonnés, irradiés, transformés en éponge par les déchets industriels et leurs dérivés ou acceptons nous les risques de contamination génétique de l'ensemble de la chaîne alimentaire pour nous permettre de perpétuer joyeusement nos modes de vies insensés et égoïstes ???<br class="autobr" /> La question fondamentale, d'un point de vue philosophique et éthique se résume à ça, c'est un choix dont les conséquences sont très difficiles à évaluer et la société industrielle nous met en position de non-choix, ainsi nous devrons faire désormais et pendant des milliers d'années avec les déchets nucléaires qui vont permettre à un labo "X" de faire des bénéfices encore plus énormes en nous sortant des tiroirs les fameuses plantes magiques qui concentrent plusieurs types de pollutions !<br class="autobr" /> Quoi, "et après on en fait quoi des plantes ?"<br class="autobr" /> Comme d'habitude, on trouvera bien un moyen de les "valoriser", on verra le moment venu...<br class="autobr" /> Cette façon de travailler porte un nom : A flux tendu !<br class="autobr" /> C'est une invention du productivisme, comme le nucléaire, comme l'agriculture industrielle, comme les industries de Bophal qui ont toujours été assurées de l'impunité parce que selon le vieil adage " On ne fait pas d'omelette sans casser les oeufs " alors les gouvernements se montrent toujours indulgents parce qu'il en va de l'avenir financier et que l'Humain ne vaut rien, lui.</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-08-16T04:14:34Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment530 2012-08-16T04:14:34Z <p>Bonjour Charles...<br class="autobr" /> Je décide de répondre à votre échange, car la teneur des messages me paraît quelque peu surprenante...<br class="autobr" /> Vous considérez la mutagenèse comme un processus de laboratoire naturel, et j'ai un avis contraire à partager avec vous. Les procès de déclenchements de mutagenèses sont variés, et sont le plus souvent d'exposer les plantes à des irradiations, des produits chimiques mutagènes, et ou des doses considérables de pesticides. Vous considérez que confronter une plante à de telles conditions est une méthode naturelle ? Placer une plante dans un environnement qui relève à la fois des abords de Tchernobyl ou Fukuchima, de ceux d'AZF, et de Bopal vous paraît une méthode naturelle ?<br class="autobr" /> Si le vivant à la capacité de s'adapter au pire pour survivre, le fait de l'exposer au pire, pour tenter de le faire muter vers plus de résistance aux polluants (que sont à mon sens aussi les pesticides), ne correspond pas à ma conception de méthodes naturelles.<br class="autobr" /> Vous évoquiez aussi le fait que ces mutations, et donc l'apparition de nouvelles espèces ou sous espèces mutés enrichissent la biodiversité... Il semble que des papillons se soient déjà adaptés à la catastrophe de Fukuchima, et des études ont montré des évolutions de nombres d'espèces (lombric, par exemple) à Tchernobyl. Considérez vous ces apparitions de nouvelles espèces comme un bienfait pour la biodiversité ?<br class="autobr" /> Même si le ton de mon message peut paraître un peu polémique, je souhaite seulement partager avec vous le fond du problème...<br class="autobr" /> Les OGM ont subit une forte opposition en France, et ne sont heureusement pas encore généralisés dans nos champs. La mutagenèse vise uniquement à reproduire ces OGM par une méthode qui est aujourd'hui autorisée par la loi. Mais si le vivant est parfois capable de s'adapter au pire, l'y exposer volontairement, même en laboratoire, pour déclencher des "évolutions" dont je pense que nous seront d'accord pour dire que nous ne souhaitons pas qu'elles arrivent naturellement, est pour le moins discutable. Je souhaite, pour ma part, qu'aucun être vivant ne soit exposé dans la nature à un tel cocktail de polluants, car cela impliquerait que de nouvelles catastrophes écologiques auraient eu lieu.<br class="autobr" /> Utiliser l'adaptabilité du vivant est une chose que l'homme à beaucoup pratiqué... Mais pensez vous souhaitable cette démarche ?<br class="autobr" /> Je vais développer par un exemple. Tchernobyl, Fukuchima, Bopal nous montrent que l'environnement est susceptible d'être saturé de pollution par des "erreurs" humaines... Donc il est envisageable que nos enfants soient confrontés à ce genre de pollutions. Un partisan convaincu de la mutagenèse devrait donc sur le principe faire de nombreux enfants, et leur faire absorber quotidiennement une quantité des divers polluants susceptibles de se trouver plus tard dans leur environnement. Grâce à ce procédé, il déclencherait certainement une mutation chez l'un de ses rejetons, qui assurerait, en cas de catastrophe à venir, que sa lignée s'y soit adapté, et résiste au poison. Cela se ferait sûrement au prix de la mort de nombre de ses enfants cobayes, mais ce serait un dégât collatéral.<br class="autobr" /> Le fait d'exploiter une capacité naturelle du vivant à s'adapter, pour lui faire tolérer des pesticides, et donc pouvoir continuer de les écouler, ne fait pas de cette démarche une méthode naturelle.<br class="autobr" /> Je pense que ces procédés ne sont aucunement souhaitables, et n'ont en réalité qu'un seul intérêt fondamental... Ils permettent une production et une commercialisation très lucrative, des plantes elles mêmes, et des produits pétro-chimiques vendus avec.<br class="autobr" /> Et l'argument du processus naturel n'est qu'un artifice de vente.<br class="autobr" /> Merci d'avoir pris le temps de me lire.<br class="autobr" /> Bonne continuation.</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-27T12:38:15Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment519 2012-07-27T12:38:15Z <p>Merci de vos réponses. La conclusion est simple et j'adore le parallèle avec les bébés ! Je comprends aussi pourquoi le débat n'est pas près de s'éteindre car il est finalement davantage d'ordre philosophique que technique : Le progrès est il vraiment un progrès ? a-t-on besoin du progrès ? à qui profite t-il ? etc… <br class="autobr" /> En résumé, je retiens qu'il y a une différence entre OGM et Mutagénèse (que vous appelez PGM ?) et que si les PGM sont moins mauvais que les OGM, ce n'est pas le problème car c'est les intentions de ceux qui les produisent qu'il faut mettre en cause. <br class="autobr" /> Je lancerais bien le sujet de l'interet du progrès mais j'ai peur de pas avoir le niveau (je laisse cela aux jeunes qui passent le bac philo !)<br class="autobr" /> Charles</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-26T03:11:49Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment518 2012-07-26T03:11:49Z <p>C'est en effet la principale pierre d'achoppement, les résultats !<br class="autobr" /> L'Inde nous l'a montré depuis des années, qu'il s'agisse de coton ou d'autres plantes, c'est par milliers que les agriculteurs se suicident là-bas, incapables qu'ils sont d'honorer leurs créances suite aux désastres des rendements.<br class="autobr" /> Les PGM ont montré leur inefficacité et leur faculté de leurre imparable, on achète les produits pesticides avec les semences, ils sont prohibitifs et incontournables.<br class="autobr" /> Pour couronner le tout, ces paysans qui avaient pour habitude de faire paître les moutons dans les fins de récoltes ont tout perdu, les moutons ont été empoisonnés par le coton Bt.<br class="autobr" /> Oui, il faut l'affirmer haut et fort, les PGM ou leurs déviants, les plantes obtenues par mutagenèse n'ont d'autre raison d'être que de vendre des produits de l'agro-chimie, qui se trouve en fait l'ultime gagnant.<br class="autobr" /> Mais il est vrai aussi que ce sont les mêmes qui produisent semences et pesticides...<br class="autobr" /> Cela étant, il est vrai qu'il existe des chercheurs conscients et souhaitant respecter une éthique.<br class="autobr" /> J'en profite pour saluer une étude passionnante de l'INRA ( c'est pas tous les jours... ) "Agriculture et biodiversité", parue en 2009 je crois, c'est un pavé mais je vous jure qu'on y apprend un tas de choses.<br class="autobr" /> Par exemple que la motivation essentielle des agriculteurs qui choisissent de se convertir en "Bio" est...<br class="autobr" /> Leurs épouses !!!<br class="autobr" /> Les filles sauront apprécier et pas que, j'espère.<br class="autobr" /> Donc, merci pour les explications, il faudrait un bouquin pour faire le tour et il est difficile d'être simple mais la conclusion est que décidément non, trois fois non, les OGM ne sont pas du tout faits pour sauver la planète, la diversité des variétés et des cultivars est telle que les ressources sont là et pas ailleurs.<br class="autobr" /> Il existe du riz et du maïs de variétés anciennes qui se cultivent sans eau et aujourd'hui on favorise l'irrigation ( c'est subventionné pour l'exportation ! ) qui épuise les nappes et contribue à la désertification par stérilisation des terres ( plus monoculture et chimie hautement toxique ).<br class="autobr" /> Donc l'aspect essentiel de la question n'est pas de savoir si oui ou non la transgenèse est aussi mauvaise que les PGM mais tout simplement que nous n'en avons nullement besoin !<br class="autobr" /> Simple comme ça non ?</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-25T20:26:08Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment516 2012-07-25T20:26:08Z <p>Charles,</p> <p>Il faut être très prudent sur l'intérêt des semences ou plantes "nouvelles". Voici quelques 25 ans un commercial bossant pour Sica Caussade, un semencier producteur de tournesol et maïs, me dit : "Cette année, ça va pas être trop facile de placer nos nouvelles variétés de tournesol. Tous les essais sont désastreux et plafonnent à tout au plus 20 quintaux/hectare ! Et bien sûr on n'a que ces merdes à vendre... Des nouvelles variétés devraient apporter quelque chose de mieux alors que les nôtres sont maladives, chétives et très peu productives. Ce qui va nous sauver la mise est que beaucoup de clients ne lisent les résultats des essais en plein champ..."</p> <p>Un tournesol générique, issu de graines triées à la ferme, produisait 30 quintaux/hectares pour un coût de semence divisé par dix au doigt mouillé. L'intérêt des "nouvelles variétés" ? Permettre au semencier de faire de la marge bénéficiaire.</p> <p>C'est tellement vrai qu'il y a eu une très grosse bagarre entre semenciers et agriculteurs. Les semenciers voulaient faire interdire par la loi la production de semences fermières pour l'autosuffisance ! Pour faire simple, puisque tu recherches la simplicité, on peut résumer en disant que si tu voulais être papa, les semenciers voulaient obtenir de la loi que tu doives acheter le bébé à un semencier parce que tu n'aurais pas le droit de faire le boulot toi-même !</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-24T16:00:14Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment512 2012-07-24T16:00:14Z <p>Bonjour, <br class="autobr" /> je crois qu'il y a derrière cette question une histoire de sémantique. <br class="autobr" /> On emploie couramment le terme d' "OGM" pour désigner un organisme transgénique (qui a subit une transgenèse). Cet emploi a été à la faveur des semenciers : "Organisme Génétiquement Modifié" insistant moins sur le fait qu'on a incorporé un gène d'une autre espèce, et donc fait quelque chose d'impossible naturellement, à l'exception de transfert bactérien(mais dont la probabilité est extrêmement faible). Les semenciers ont donc poussé à l'utilisation d' "OGM" plutôt que "transgénique" (quand ils ne vont pas plus loin dans la novlang : "PGM" , Plante Génétiquement Modifiée, pour semer la confusion voire "Organisme Génétiquement Amélioré"). <br class="autobr" /> Parce que dans l'absolu, quand on fait un croisement, on "modifie" le génome initial de l'espèce, donc de ce point de vue, toute espèce cultivée serait donc un OGM.<br class="autobr" /> Du coup sur la question de la mutagenèse, oui c'est un "OGM" mais non ça n'est pas transgénique, et comme le souligne Charlesgf38. Du coup faut il mettre les 2 à "égalité" ? <br class="autobr" /> Les risques de disséminations sont différents (les transgéniques ayant des "amorces" spécifiques sur le bout d'ADN transféré, il y a un risque supplémentaire de transfert bactérien en milieu naturel du gène à d'autres espèces. Christian Vélot evoquait ça dans une conférence <a href="http://video.google.com/videoplay?docid=-875413616197118497" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://video.google.com/videoplay?docid=-875413616197118497</a> ).<br class="autobr" /> La possibilité pour les semenciers de breveter/faire mainmise sur la variété est-elle la même ? Les risques d'apparition d'allergisants sont ils les mêmes ?<br class="autobr" /> Il y a peut être un combat/une vigilance particulière à avoir sur la mutagenèse, mais cela devrait s'accompagner d'un travail rigoureux sur le plan technique et les termes employés, et donc ne pas faire l'équation :"mutagenèse est équivalent à transgenèse".<br class="autobr" /> Enfin, sur les travaux de l'INRA, CNRS, CIRAD : Oui il y a quelques chercheurs/équipes complètement "aquis" à la mutagenèse mais aussi des chercheurs qui travaillent sur d'autres méthodes de développement agronomique (Bio ou conventionnel), et également des travaux menés, sur fonds publics, qui ne sont pas favorables aux OGM. Voilà une position du syndicat SUD-INRA sur les OGM : <a href="http://www.sud-recherche.org/SPIPprod/spip.php?rubrique50" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.sud-recherche.org/SPIPprod/spip.php?rubrique50</a> <br class="autobr" /> Il faut sortir du manichéisme sur "les chercheurs vendus à Monsanto". Oui il y a des connivences entres des chercheurs et les semenciers à dénoncer, mais non, il ne faut pas y amalgamer toute la profession.</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-23T12:10:19Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment509 2012-07-23T12:10:19Z <p>Merci Lionel pour tes précisions. Je vois que je m'attaque à une montagne ! J'insiste néanmoins sur la nécessité de simplifier les choses pour les rendre compréhensibles par tous et notamment les jeunes. J'ai bien compris, je crois, que les plantes (le vivant de façon général) s'adaptent à leur environnement. Tu sous entends que cela se fait au détriment de la biodiversité. Mais quand on provoque de nouvelles espèces, je suppose que celles existantes continuent d'exister ? Si je poursuis cette logique, la présence de l'homme sur terre et toutes les sélections qu'il a opéré depuis ont bien dû enrichir la biodiversité quelque part ?! non ? merci de m'éclairer, mais fais simple STP, (on doit pouvoir éviter les amalgames et la manipulation).<br class="autobr" /> Pour les labos, pour ma part je n'ai aucun problème à ce que mes impots financent des recherches, même sur les OGM. Tout ce qui peut améliorer la connaissance et aussi l'éducation je suis pour. Si seulement nos élus , au lieu de faire construire des palais pouvaient investir dans les universités, les instituts de recherche, l'école élémentaire … je m'égare !<br class="autobr" /> Une dernière question enfin, es tu d'accord avec la classification que je fais en 4 catégories ? à propos d'OGM et de mutagénèse, je ne cherche pas à savoir ce qui est mieux, juste en quoi c'est différent (c'était le sujet de l'article au départ et c'est cela qui avait attiré ma curiosité). Si la règlementation aboutit à bien faire le distinguo, à condition que l'on comprenne les différences, alors où est le problème ?! chacun est ensuite assez grand pour voir que les OGM c'est le passé et que la mutagénèse est la méthode la plus avancée en attendant peut être encore mieux demain (si on donne les moyens à la recherche évidemment). Un peu comme le bon vieux moteur diesel d'hier et les moteurs hybrides ou électriques qui se développent aujourd'hui.<br class="autobr" /> Bien à toi<br class="autobr" /> Charles</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-22T12:54:58Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment508 2012-07-22T12:54:58Z <p>Bonjour, <br class="autobr" /> La terre est rare et chère.<br class="autobr" /> C'est une volonté des gouvernants au service du capitalisme qui veut voir disparaître tous les petits ( paysans, commerçants, artisans... ) et l'espoir de trouver une terre à un prix accessible qui ne soit pas à 40 km de la première petite ville est faible !<br class="autobr" /> C'est pourquoi il est nécessaire de travailler ensemble et les solutions dont je te parle sont une bonne voie ( pas une garantie ).<br class="autobr" /> Les gens qui ont choisi cette démarche sont généralement respectueux des autres et quand on fait partie d'un réseau on peut compter sur les autres.<br class="autobr" /> Il n'y a pas d'autre solution d'après moi, à moins de s'endetter pour 25 ans ( si un jour on arrive à rembourser ) et c'est justement ce que désirent les banques, alors pas d'autre choix que de s'installer très modestement, sans penser tout de suite à la maison sur le terrain qui est l'idéal...<br class="autobr" /> Juste se lancer, avoir la ténacité et aussi le courage de croire à ce que l'on fait et à la justesse de ces choix.<br class="autobr" /> Accepter d'être un peu ou beaucoup marginalisé, de bosser plus que la moyenne pour de faibles revenus.<br class="autobr" /> Mais pour avoir de si belles satisfactions !<br class="autobr" /> Si tu es passionné par la terre, la vie, les animaux et les plantes, si tu es soucieux de ramener nos modes de vie à plus de justice, de bien-être, alors vas-y, lance toi !<br class="autobr" /> Tu es jeune et tu as le droit de te tromper, il est possible de recommencer après des erreurs, rejoins des groupes qui travaillent la terre, il est facile de les intégrer pour quelques jours ou plus, tu te feras ton idée personnelle et sauras si c'est le bon choix !<br class="autobr" /> Longue vie !</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-21T09:25:48Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment504 2012-07-21T09:25:48Z <p>Bonjour merci de m'avoir repondu vous m'avez beaucoup de chose très utiles mais j'ai une autre question, c'est que une fois que j'aurais fait un stage dans l'agro bio comment je fais pour me lancer sans argent ? il me faut une terre et une maison a coté avec un loyer et aussi des graines bio et peut etre meme des animaux, vous pensez qu'un agriculteur ou un groupe pourra m'aider à me lancer ?</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-18T12:13:59Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment492 2012-07-18T12:13:59Z <p>Bonjour, en trois coups de crayon tu essaie de faire le tour de la question ???<br class="autobr" /> Quelle témérité !<br class="autobr" /> Attention au réductionnisme, dès qu'une explication est excessivement simple on a tendance à verser dans le simplisme donc l'amalgame, donc la manipulation !!!<br class="autobr" /> Le tout premier élément dont tu ne tiens, semble-t-il pas compte, est la faculté d'adaptation d'un végétal à son environnement et à reverso la faculté du milieu à accepter cette plante sans s'appauvrir, donc sans baisse de la biodiversité animale ou végétale !<br class="autobr" /> Nous parlons d'aliments, certes, mais aussi de vivant !<br class="autobr" /> Et ta méconnaissance de la complexité du milieu te permets de nous servir la publicité des grands semenciers... brute.<br class="autobr" /> Autre "petit détail", les crédits à la recherche ne sont plus publics depuis belle lurette !<br class="autobr" /> Les labos du CNRS ou autres sont à la disposition des investisseurs privés qui disposent des résultats éventuels pour un brevetage.<br class="autobr" /> Il faut juste ajouter que les labos, le matériel, les bâtiments, les formations du personnel ( chercheurs, techniciens... ) sont assurés par nos impôts !<br class="autobr" /> C'ert bien d'avoir le bac, mais cela n'est rien, il reste à apprendre la grande complexité du monde et du vivant...</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-17T14:19:23Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment491 2012-07-17T14:19:23Z <p>Mutagénèse = OGM caché ? <br class="autobr" /> Franchement, entre les avis d'experts jargonneux d'un côté et les réquisitoires idéologiques de l'autre, bien malin est celui qui est capable de se faire une idée de bon sens à propos des OGM. A se demander à qui profite cette confusion. En tous cas rien d'étonnant à ce que les jeunes choisissent d'autres combats car celui-ci commence à prendre des allures d'arrière garde. Alors pour éviter que le sujet tombe dans l'oubli j'ai cherché à comprendre avec l'intelligence d'un citoyen lambda qui a le niveau général du bac et ne roule pour personne. Voici ce que j'ai compris avec des images simples sans chercher à affoler les gens :</p> <p>La mutagénèse consiste à reproduire en laboratoire des conditions de vie pour une plante qui provoquent chez elle une mutation spontanée. Ce qui est semble t-il, un phénomène naturel d'adaptation des êtres vivants à leur environnement. Comme on ne sait pas comment la plante a muté, on observe les modifications qui se sont opérées. Quand on repère des qualités utiles pour la culture ou la consommation, il n'y a plus qu'à reproduire la plante cette fois-ci le plus naturellement qu'il soit. <br class="autobr" /> C'est quoi les qualités utiles d'une plante ? <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Une plante qui devient plus résistante à la sécheresse (ce qui permet de cultiver dans des régions arides ou au moins économiser l'eau) <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Une plante qui résiste à certaines maladies (ce qui permet d'économiser des pesticides qui polluent et en plus coutent cher) <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Une plante qui produit plus de matière végétale et pousse plus vite (ce qui augmente les quantités de fourrage produites tout en économisant les engrais) <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Une plante qui produit plus de fruits, plus juteux, plus présentables ( ce qui permet de les vendre mieux et moins chers aux consommateurs) <br class="autobr" /> C'est ainsi que nous obtenons la plupart des produits que nous consommons depuis des lustres. <br class="autobr" /> Tous les fruits, les légumes, les plantes décoratives de nos jardins, les races de bétail comme celles de nos animaux domestiques sont des créations de l'homme et ont été obtenues par sélection, mais ne dites pas « naturelle » car en vérité, sans l'homme, rien de tout cela n'existerait.</p> <p>La différence entre OGM et mutagénèse c'est que : <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Dans le 1er cas, on prélève (par une quelconque manipulation) un gène d'une espèce pour l'implanter dans une autre. On peut émettre des doutes car la nature n'aurait probablement pas opéré spontanément la même mutation. On joue ici les apprentis sorciers et c'est ce qui me dérange. <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Dans le 2ème cas, ce sont des conditions extérieures (certes créées en laboratoire) qui provoquent la mutation. Mais il s'agit bien d'une mutation naturelle de la plante. Si la plante a pu s'adapter à un environnement difficile, c'est bien que la nature le permet sinon elle serait morte, tout simplement ! non ?</p> <p>Moi, je trouve que la règlementation devrait clarifier cela et qu'on arrête de faire des amalgames qui ne profitent qu'à ceux qui nous promettent toujours l'apocalypse. Les choses sont pourtant simples, il y a 4 niveaux : <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 1- L'évolution naturelle sans intervention de l'homme décrite par Darwin <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 2- La sélection dite naturelle effectuée par croisement depuis que l'homme est passé du stade de cueilleur/chasseur à celui de cultivateur/éleveur <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 3- La mutagénèse pratiquée depuis au moins 60 ans (au début à coup d'UV, aujourd'hui avec des rayons X ou d'autres substances) <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 4- La transgénèse (appelée OGM) pratiquée depuis les années 80</p> <p>A force de dire non à tout, on ne fait plus rien, on bloque les initiatives et les crédits de la recherche nationale (INRA/CNRS/CEA…) et on accumule du retard dans des secteurs où nous étions pourtant en pointe. La France serait-elle la championne du monde pour se tirer une balle dans le pied ?!</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-17T00:01:49Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment489 2012-07-17T00:01:49Z <p>Salut, ta question sort un peu du sujet mais j'aimerais y répondre.<br class="autobr" /> L'agriculture en agro-écologie nécessite une solide formation de terrain et les possibilités sont nombreuses pour trouver des stages ou des hébergements contre travail.<br class="autobr" /> Le "Woof" est un bon système, ne pas abuser, mais trouver des rémunérations est un leurre, les paysans ne gagnent pas souvent plus que le SMIC et sont incapables de payer quelqu'un.<br class="autobr" /> Si tu es passionné tu trouveras facilement.<br class="autobr" /> Quelques sites :<br class="autobr" /> Passerelle-éco<br class="autobr" /> Brin de paille<br class="autobr" /> Les GRAB ou GAB<br class="autobr" /> L'installation n'est pas forcément coûteuse, il faut un peu d'argent pour tenir jusqu'à avoir une production suffisante pour manger et vendre, le plus difficile est de trouver une terre, je te conseille de chercher des groupes de gens qui t'accueilleront, il y en a beaucoup, si tu me permets, c'est sûrement mieux que des années d'armée !<br class="autobr" /> Sinon il y a la filière CFPA en formation de BPREA ou CAP, mais ça manque de poésie...<br class="autobr" /> Bonne chance à toi !</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-16T16:50:52Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment488 2012-07-16T16:50:52Z <p>bonjour lionel je voulais savoir, que voulez vous dire dans vous rechercher des jeunes qui veulent s'investir dans l'agro bio ? qu'attendez vous au juste de eux ? je suis un jeune de 18 ans et je voudrais etre aussi comme vous, cultivateur bio car je veux contribuer au changement ainsi. Mais je ne connait rien a l'agriculture, comment se faire de l'argent avec mes productions bio de plus je pense qu'il faut avoir de l'argent pour se lancer dans ce genre de projet. Je vous adresse ce message en ésperant que vous éclairiez ma lenterne car mon unique plan et de faire 4 ans a l'armé et me lancer sur un coup de tete a l'agro bio quand j'aurait les sous.</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-16T16:13:02Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment487 2012-07-16T16:13:02Z <p>@ Lionel : merci pour votre message. Si cela peut vous rassurer, la vidéo ne reflète pas la diversité du mouvement. Comme me le confiait Rose, une faucheuse volontaire : "ce qui est très intéressant dans le mouvement des faucheurs, c'est que c'est très mélangé tant d'un point de vue générationnel que socio-professionnel". Il suffit aussi de tourner son regard vers les mouvements Occupy et d'Indigné-e-s pour voir la jeunesse reconquérir l'espace public/politique. <br class="autobr" /> En ce qui concerne l'audience de Basta !, elle est en progression constante comme nous l'indiquons <a href="http://www.bastamag.net/article2515.html" class="spip_out" rel='nofollow external'>sur cette page</a>. La pérennité du site n'est toutefois pas encore assurée car l'information, même en accès libre, a un coût. Pour que Basta ! puisse poursuivre son travail d'alerte sur les risques environnementaux, nous avons besoin du <a href="http://www.bastamag.net/don" class="spip_out" rel='nofollow external'>soutien</a> de nos lecteurs. Cdlt,<br class="autobr" /> Sophie Ch.</p> Les plantes mutées arrivent en force 2012-07-16T15:03:25Z https://www.bastamag.net/Les-plantes-mutees-arrivent-en#comment486 2012-07-16T15:03:25Z <p>Bonjour Sophie et merci pour votre investissement !<br class="autobr" /> Un doute m'étreint...<br class="autobr" /> Seriez vous aujourd'hui la seule source d'infos crédibles en matière de risques environnementaux et Basta le seul site porteur ???<br class="autobr" /> Oui, il y a l'ex-MDRGF qui fait un sacré boulot, d'autres aussi mais ont-ils l'audience dont vous bénéficiez ?<br class="autobr" /> Autre question : je suis paysan en agro-écologie et je cherche vainement depuis une dizaine d'années un ou des jeunes désirant s'investir dans ce domaine.<br class="autobr" /> Personne qui ne soit déjà pro...<br class="autobr" /> Un reportage de Ch ; Charles de RFI fait état de la montée de la contestation contre le nucléaire au Japon et note " les grands absents sont les jeunes " à propos d'une des plus grosses manifestations organisées là-bas.<br class="autobr" /> Votre vidéo montre essentiellement des gens aux cheveux blancs, est-ce un effet d'optique ?<br class="autobr" /> Que n'avons nous pas fait pour être en ( apparente ) rupture avec nos enfants dans le domaine de la contestation et du désir de démocratie ?<br class="autobr" /> La transmission qui a toujours été le support des civilisations et Cultures a peut-être été négligée par souci de "modernisme" par l'ensemble de la gauche au profit de l'éducation par la société entrainant ainsi un laminage des différences et un désir de conformisme de nos enfants.<br class="autobr" /> Débat !!!</p>