Tarnac, une affaire d’État - commentaires Tarnac, une affaire d'État 2018-03-15T07:42:08Z https://www.bastamag.net/Tarnac-une-affaire-d-Etat#comment7766 2018-03-15T07:42:08Z <p>Lire également : LUNDIMATIN PAPIER #2 : Textes et documents relatifs à l'affaire dite « de Tarnac ».</p> <p>Compte-rendu de lecture sur le blog de la Bibliothèque Fahrenheit 451 : <a href="https://bibliothequefahrenheit.blogspot.fr/2018/01/lundimatin-papier-2-textes-et-documents.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://bibliothequefahrenheit.blogspot.fr/2018/01/lundimatin-papier-2-textes-et-documents.html</a></p> Tarnac, une affaire d'État 2012-03-10T18:37:37Z https://www.bastamag.net/Tarnac-une-affaire-d-Etat#comment186 2012-03-10T18:37:37Z <p>@tchopendoz et nadarlana, les affaires dont vous parlez sont évoquées dans le livre. Y compris, celle de Zoé (Chambéry).<br class="autobr" /> La question de la « stratégie médiatique » est justement décortiquée, sous tous ses aspects. Tarnac y est étudié comme un cas d'école, qui dépasse... Tarnac.</p> Tarnac, une affaire d'État 2012-03-10T07:17:40Z https://www.bastamag.net/Tarnac-une-affaire-d-Etat#comment185 2012-03-10T07:17:40Z <p>salut nadarnala</p> <p><a href="http://www.cequilfautdetruire.org/spip.php?article1722" class="spip_out" rel='nofollow external'>CQFD N°057</a></p> <p>À LA RAME</p> <p>VA CHERCHER L'ENNEMI INTÉRIEUR !<br class="autobr" /> Mis à jour le :15 juin 2008. Auteur : Anatole Istria.</p> <p>Le 19 janvier, trois jeunes qui se rendent à la manif devant le centre de rétention de Vincennes sont arrêtés en possession d'un fumigène artisanal (à base de chlorate de sodium,de farine et de sucre) et de quelques clous tordus en guise de crève-pneus. Ivan et Bruno sont soupçonnés d'avoir voulu fabriquer une bombe à clous et inculpés. À Vierzon, le 23 janvier, deux autres personnes (dont une a été libérée après quatre mois de préventive) sont arrêtées lors d'un contrôle douanier. En leur possession, des manuels de sabotage, les plans d'établissements pénitentiaires pour mineurs, qu'on trouve sur Internet, et un peu de chlorate de sodium.<br class="autobr" /> Pour la juge antiterroriste Marie-Antoinette Houyvet, l'existence d'un réseau structuré de poseurs de bombinettes issus de la nébuleuse « mouvance anarcho-autonome francilienne » ne fait plus de doute. Pourtant, les médias (voir CQFD n°56) ont beau chercher à agiter le spectre des Brigades rouges et d'Action directe, rien n'y fait : l'hypothétique organisation clandestine reste introuvable. Ivan et Bruno sont finalement libérés le 6 juin dernier. Une seule personne reste donc en détention, en attendant la fin d'une instruction qui peine à donner corps au fantasme policier. Pour la maison poulaga, l'occasion est profitable pour bourrer les fichiers génétiques de nouveaux clients (activistes anticarcéraux et anti-expulsions), quitte à criminaliser des opinions dissidentes à l'ombre d'une justice d'exception. Sauve qui peut, tous à Tora-Bora !</p> <p>On peut télécharger la brochure « Mauvaises intentions. “L'outil antiterroriste” et la “mouvance anarcho-autonome” » sur <a href="http://www.infokiosques.net" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">www.infokiosques.net</a><br class="autobr" /> Soutien aux prisonniers : kalimeroparis@gmail.com</p> <p>Article publié dans CQFD N°57, juin 2008</p> <p>On peut aussi lire sur un blog :<br class="autobr" /> <strong>Un " Parti communiste combattant" en France ?</strong></p> <blockquote class="spip"> <p> ... Or, si jusqu'à présent, en France, on n'avait pas de groupe déterminé à plonger durablement dans la lutte clandestine, si le "vivier" se limitait à quelques centaines d'individus (à comparer avec les cent mille sympathisants du Parti armé italien), l'étendue des personnes arrêtées récemment (Action directe, fin mars 1980 ; autonomes, auteurs du hold-up La Fayette le 30 mai) oblige à constater des évolutions inquiétantes. On trouve, en effet, dans ces militants tous les divers éléments constitutifs d'un vivier du type italien, par exemple :</p> <p> - des jeunes bourgeois de bonne famille, décidés à "trahir leur classe" ;<br class="autobr" /> - des jeunes marginaux mélangeant actes politiques et le "droit commun", pour lesquels il n'y a pas de différence de nature entre ces deux types d'actes.</p> <p> Témoigne de cet état d'esprit cet extrait d'une brochure intitulée "Insurrection", diffusée sous le manteau il y a quelques mois à Paris et se réclamant de l'autonomie : "Nos actions ont toujours eu une finalité sociale. Les expropriations (nous considérons comme un hold-up la réappropriation de ce que, durant toute une vie, les escrocs légaux nous volent) étaient faites pour assurer notre autonomie : achat de matériel, propagande, aide aux luttes autonomes et aux compagnons en prison, etc." ;</p> <p> - de jeunes immigrés de la seconde génération (dont le déracinement et le ballotage entre deux communautés pose des problèmes dans de nombreuses cités péri-urbaines) (1) ;<br class="autobr" /> - des "loubards" de banlieue, jusqu'à présent peu sensibles à la politique ;<br class="autobr" /> - de ces jeunes ballotés entre le chômage et la condition de "hors-status", travailleurs précaires, intérimaires, "au noir", vacataires, contractuels, etc ; dont le nombre augmente sans cesse (en 1978, 22% des inscriptions à l'A.N.P.E. sont des fins de contrats à durée déterminée ; 28% en 1979. En 1969, il y avait 850 entreprises de travail intérimaire ; il y en a, en 1977, 3 000, réalisant un chiffre d'affaires global de huit milliards de francs (2) ;<br class="autobr" /> - d'authentiques "Brigadistes", italiens, comme en fait foi la rafle de Toulon, fin mars dernier, qui a permis d'établir les liens existants entre des militants de l'"aire autonome" française et des P.C.C. au-delà des Alpes ;<br class="autobr" /> - enfin - last but not least - de plusieurs jeunes femmes laissées orphelines par le féminisme : on sait le rôle de l'élément féminin, notamment en Allemagne dans la Fraction Armée Rouge.</p> <p> Xavier Raufer<br class="autobr" /> 1-21 juillet 1980 Mensuel Est & Ouest - N° 642 - page 27-28</p> </blockquote> <p>L'exemplaire d'Est & Ouest d'où est tiré cet extrait peut être consulté sur le site de Xavier Raufer (alias Christian de Bongain), militant d'Occident, marchand de peur faisant ses choux gras avec ses analyses, bien connu dans les milieux de la Nouvelle droite en continuelle recherche d'unification. On y reconnait la main, habile, d'un des promoteurs les plus farouche de l'anticommunisme. Tu noteras qu'une brochure, la bien nommée "Insurrection" tombe (déjà) à point. Son "complice", Alain Bauer, aurait-il remis le couvert ?</p> <p>amitiés</p> Tarnac, une affaire d'État 2012-03-10T02:55:21Z https://www.bastamag.net/Tarnac-une-affaire-d-Etat#comment184 2012-03-10T02:55:21Z <p>Le site internet de référence à mon avis, sur toutes ces affaires :<br class="autobr" /> <a href="http://infokiosques.net/mauvaises_intentions" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://infokiosques.net/mauvaises_intentions</a></p> <p>Je suis surpris que la question soit posée, mais cela montre à quel point cette affaire "tarnac" a concentré l'attention pour de douteuses raisons. Par ailleurs la surveillance et la répression de l'extrême gauche n'a pas cessé, des camarades toulousains ont ainsi passé l'hiver en prison pour avoir -peut-être (c'est même pas sûr)- déversé du compost et foutu le bordel dans des locaux de la PJJ, c'est à dire les flics spécialisés dans l'enfermement des mineurs. Et je ne parle pas de la petite répression quasi quotidienne dans maintes villes entre expulsions de squats, perquisitions, confiscations de journaux militants et/ou interdiction d'en distribuer et autres coups de pression plus ou moins étranges (tentatives de recruter des indics par exemple).</p> <p>L'affaire tarnac se distingue surtout, d'une part, par le battage médiatique qui a accompagné les arrestations, et d'autre part par la relative incompétence des services policiers qui ont arrêté à l'aveugle plein de gens sans preuve (et c'est bien le sens de "mauvaises intentions", puisque ce sont surtout des intentions, des idées, qui sont réprimées). <br class="autobr" /> Du coup cette affaire a pris le pas sur bien d'autres similaires, avec de nombreux citoyens y prenant parti mais seulement pour défendre des "innocents" (on a vu des comités de soutien locaux refuser d'inclure dans leurs tracts une quelconque solidarité avec les inculpés des autres affaires - dont certains passent d'ailleurs bientôt en procès).<br class="autobr" /> Enfin, certains inculpés eux-mêmes se sont retrouvés bien souvent très proches de cette position innocentiste qu'ils critiquent par ailleurs puisqu'ils prétendent mettre à bas, entre autres, les prisons, l'état et le capitalisme... <br class="autobr" /> C'est dommage d'avoir une telle tribune et d'y dire des choses qui n'intéressent que le juge...</p> Tarnac, une affaire d'État 2012-03-09T11:25:58Z https://www.bastamag.net/Tarnac-une-affaire-d-Etat#comment180 2012-03-09T11:25:58Z <p>Salut</p> <p>La prétendue menace de la "mouvance" a donné lieu à pas mal d'expulsion depuis 2009, pour n'en citer que quelques uns : <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Pilos à grenoble (suite à l'accident de zoé) <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> cachan <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> pavillon noir <br /><img src='https://www.bastamag.net/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> montreuil</p> Tarnac, une affaire d'État 2012-03-08T20:22:35Z https://www.bastamag.net/Tarnac-une-affaire-d-Etat#comment179 2012-03-08T20:22:35Z <p>Merci pour votre commentaire et l'intérêt que vous portez à ce sujet.</p> <p>Dans son livre, David Dufresne rencontre Alain Bauer, et raconte en effet comment cet expert a distribué L'insurrection qui vient aux politiques, journalistes et policiers. Ainsi, cette distribution va faire connaître l'ouvrage prêté à Julien Coupat et ses amis. Et alimenter la construction de la menace de l'ultragauche.</p> <p>Quant aux ordres que reçoivent les policiers, on comprend qu'ils viennent du haut de la hiérarchie, du ministère de l'intérieur. Que la police est aux ordres des politiques. Autrement dit, quand une hypothèse est exprimée... tout doit être fait pour prouver que cette hypothèse est bonne. Ce qui peut agacer certains officiers du renseignement qui décident de parler à David Dufresne.</p> <p>Pour ce qui est de la chasse aux "anarcho-autonome" qui a suivi, dites-vous, en 2009/2010, peut-être pouvez-vous nous en parler ?</p> Tarnac, une affaire d'État 2012-03-07T11:45:06Z https://www.bastamag.net/Tarnac-une-affaire-d-Etat#comment175 2012-03-07T11:45:06Z <p>très bon article.</p> <p>Mais on entend plus parler du couple Bauer/Raufer, à l'origine de la distribution et de la promotion de "l'insurrection qui vient", promouvant leur lucrative parano sécuritaire ?</p> <p>Les flics sont sous les ordres de qui ? Ils n'ont pas agit en free-lance ? Pourquoi Marie Thérèse Alliot-Marie semblait si certaine d'elle ?</p> <p>Pourquoi ne pas parler de la chasse aux "anarcho-autonome" qui s'en est suivie dans tout les squats de France durant 2009-2010 ?</p> <p>amitiés</p>