ça bouge ! Répression

Violences policières : une journée de réflexion et d’échanges

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Contrôles au faciès, répression des mouvements sociaux, usage des armes, violences dans les quartiers et à l’encontre des minorités... Le Syndicat des avocats de France propose une journée d’échanges sur les violences policières le samedi 9 juin à Paris. Basta ! relaie le programme.

Le constat dressé par de nombreuses associations et collectifs concernant les violences commises en France par les forces de l’ordre, que ce soit durant un contrôle de police, lors d’une garde à vue, dans le cadre d’opérations de maintien de l’ordre au cours de manifestations ou sur les zones à défendre, nous confirme que le recours à la force dans certaines situations, et contre certaines personnes, se révèle être disproportionné et constituant une violence policière illégale.

Les victimes de ces violences policières sont bien souvent « ciblées » : elles sont exercées à l’encontre des migrant.e.s, des personnes racisées, des militant.e.s.

Cette violence est-elle isolée et propre au comportement individuel de certains policiers, ou est-elle systémique et pourquoi ? Quelle est la frontière entre la légitimité de l’usage de la force et l’illégalité du recours à cette force ?

Le SAF (Syndicat des avocats de France) souhaite porter ce sujet à la discussion, faisant suite à l’atelier du congrès de novembre 2017 qui a initié un travail de réflexion avec des militant.e.s et avocat.e.s, en partageant l’expérience de chacun.e, en analysant différentes situations concrètes et en essayant de construire une défense collective pour répondre à cette situation.
Cette journée de réflexion et d’échanges proposée par le SAF sur les violences policières, est ouverte à toutes et tous.

LIEU : Bourse du travail de Paris – Annexe Varlin - Salle Hénaff –85 rue Charlot, 75010 Paris - Samedi 9 juin 2018 – de 9 h à 18 h

- Pour voir le programme et s’inscrire, rendez-vous sur cette page.

Photo : Pendant la manifestation du 1er mai 2017 à Paris / © Serge D’ignazio

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos