Soutenez Basta Soutenez une information indépendante

Multinationales

Veolia, Areva et Auchan remportent le Prix Pinocchio 2013

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Les lauréats du Prix Pinocchio 2013, décerné à des entreprises dont les actions sont quelque peu en décalage avec leur communication, sont... Veolia, Areva et Auchan ! Plus de 40 000 personnes ont participé aux votes pour ce prix, organisé depuis cinq ans par les Amis de la Terre, en partenariat avec Peuples Solidaires - ActionAid France et le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID).

Catégorie « Une pour tous, tout pour moi » :

Avec 39% des votes, c’est Veolia qui a obtenu le premier prix de cette catégorie, « décerné à l’entreprise ayant mené la politique la plus agressive en terme d’appropriation, de surexploitation ou de destruction des ressources naturelles ». Véolia est visée pour son implication dans des projets de privatisation de l’eau en Inde. « Alors que la multinationale se présente en héros apportant l’eau aux pauvres, sur le terrain, les échos sont bien différents : augmentation des tarifs, opacité des contrats de partenariat public-privé, retard des travaux, conflits avec les villageois et les élus locaux », expliquent les Amis de la Terre (lire notre article sur le sujet).

Les autres nominés de la catégorie étaient Total (lire l’article) et la Société Générale (lire l’article).

Catégorie « Plus vert que vert » :

Areva a remporté le prix Pinocchio avec 59 % des votes, dans cette catégorie qui concerne « l’entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles ». En cause, son musée Urêka, à la gloire des mines d’uranium, dans le Limousin. « "Entrez dans l’aventure de l’uranium", propose ainsi Areva, sans aucun complexe par rapport aux graves impacts sociaux et environnementaux que continuent d’avoir ses mines d’extraction d’uranium dans le monde entier, notamment au Niger et peut-être bientôt sur le territoire des Inuits. », dénoncent les Amis de la Terre (lire notre article sur le sujet).

Les autres nominés de la catégorie étaient la BNP Paribas (lire ici) et Air France (lire ici).

Catégorie « Mains sales, poches pleines » :

Avec 50% des votes, le prix a été décerné à Auchan, dans cette catégorie concernant « l’entreprise ayant mené la politique la plus opaque au niveau financier, en termes de lobbying, ou dans sa chaîne d’approvisionnement ». L’entreprise française « refuse de reconnaître sa responsabilité et de participer à l’indemnisation des victimes de l’effondrement des usines textiles du Rana Plaza au Bangladesh, alors que des étiquettes de ses vêtements ont été retrouvées dans les décombres de cet accident qui a fait 1133 morts et encore plus de blessés, essentiellement des femmes », expliquent les Amis de la Terre (lire notre article sur le sujet).

Les autres nominés de la catégorie étaient Apple (lire ici) et Alstom (lire ici).

- Voir le site du Prix Pinocchio.

- Retrouvez sur le site des Amis de la Terre tous les articles consacrés par Basta ! et l’Observatoire des multinationales aux entreprises nominées.

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos