Biodiversité

Un insecticide tueur d’abeilles autorisé

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Le ministère de l’Agriculture vient d’accorder une autorisation de mise sur le marché (AMM) à un nouvel insecticide —le Cruiser OSR — utilisé pour le traitement des semences de colza. Ce pesticide, produit par Syngenta, avait reçu un avis favorable de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Cette décision est perçue par les apiculteurs comme un véritable coup de massue. L’une des substances actives du Cruiser est « à l’origine de cas avérés d’intoxication d’abeilles ». « Son autorisation sur le colza est gravissime pour l’avenir du cheptel apicole français », dénonce l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF). D’après le Centre national de développement apicole, le taux de mortalité des abeilles est estimé à 30% par an. Une tendance qui pourrait s’aggraver avec cette décision.

Cette autorisation « va complètement à l’encontre de la stratégie nationale de la biodiversité, déplore l’Association des Régions de France (ARF). Le gouvernement cède une fois de plus aux lobbies et ce en totale contradiction avec les engagements du Grenelle. »
Le 16 février, le Conseil d’État avait annulé les AMM délivrées en 2008 et 2009 au Cruiser. Il doit statuer dans les prochains mois sur l’annulation d’une autre autorisation concernant le Cruiser 350 délivrée pour les années 2010 et 2011. « Le colza restait jusque là une des rares cultures non traitées d’un attrait majeur pour nos colonies d’abeilles », souligne l’UNAF. L’hécatombe d’abeilles tant crainte par les apiculteurs se profile-t-elle ?

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos