Epargne solidaire

Soutenez les paysans sans terres... de France !

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Les premiers paysans sans terres apparaissent aussi en France. De plus en plus de jeunes, souvent non issus du milieu agricole, galèrent pour trouver un terrain qui leur permettra de s’installer. Les terres sont trop chères. Et quand elles se libèrent, elles vont d’abord agrandir une propriété, ou sont destinées à des usages non agricoles : routes, centres commerciaux, parcs de loisir... Outil d’investissement solidaire né en 2006, Terre de liens collecte de l’épargne auprès des citoyens pour acquérir du foncier agricole et le mettre à dispositions d’agriculteurs bio, via un bail rural environnemental. En 2008, la Foncière de Terre de liens a procédé à huit acquisitions, grâce à 170 familles actionnaires. Cela a permis d’installer douze paysans sur 156 hectares.

Cet outil ne suffira évidemment pas à satisfaire la demande croissante des consommateurs français en produits bio. On estime qu’il faudrait convertir 15 000 hectares par an ! Mais l’initiative a l’avantage de proposer une solution concrète pour de jeunes maraîchers en herbe et de contribuer au grand défi agricole du Grenelle, à savoir 6% de la surface agricole utile en bio d’ici 2020, contre 2% aujourd’hui. Si vous êtes intéressé par l’achat de foncier (part minimale de 100 euros), contactez la Foncière.

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos