Extractivisme

Résistance aux gaz de schiste : en Pologne aussi

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

La Pologne pourrait bientôt devenir un eldorado pour le gaz de schiste. C’est en tout cas ce à quoi s’emploient les autorités du pays, qui entendent exploiter au maximum les ressources du sous-sol, où se concentrent les principales réserves européennes. Une réunion internationale intitulée « Shale Gas World Europe 2011 » a eu lieu fin novembre à Varsovie, rassemblant des responsables des grandes sociétés du secteur énergétique (Halliburton, Schlumberger, Talisman Energy et Dow Chemical...), de la Commission européenne et du gouvernement polonais. Ils y ont discuté stratégies et investissements, et « comment maximiser le potentiel des gaz de schiste ».

Le 29 novembre, des opposants au gaz de schiste ont organisé une flash mob à l’hôtel InterContinental, où se tenait la conférence. Arrivant à distraire les vigiles – en faisant tomber une valise de balles de golf qui se sont répandues dans le hall – les manifestants ont déployé une banderole avec le slogan « Frack You ! », illustré d’un doigt d’honneur ressemblant à un derrick de forage. Y figurait aussi une liste des villes et des régions dans le monde où la fracturation hydraulique est contestée ou interdite. Un autre groupe a empêché la tenue du discours d’ouverture, obligeant les participants à quitter la salle.

L’opposition aux gaz de schiste n’est pas nouvelle en Pologne. Des habitants ont commencé à saboter des forages. D’autres bloquent les routes desservant les lieux d’extraction. Les manifestants de la réunion internationale de Varsovie sont accusés de « violation de domicile ». Une inculpation curieuse, soulignent-ils, puisque ce sont « les sociétés qui s’introduisent dans le champs des agriculteurs, qui fracturent la terre sous leurs maisons, qui induisent les tremblements de terre et souillent l’eau potable ». La forme la plus radicale de violation de domicile est selon eux celle que vivent actuellement les communautés locales en Pologne : l’expropriation des terres, au nom de profit. Chevron, Exxon Mobil, ConocoPhillips, Total, comme une quarantaine d’autres compagnies, sont déjà à l’œuvre en Pologne. Les concessions d’extraction couvrent 12 % du territoire de la Pologne.

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos