L’équipe de Basta ! s’engage à vous donner accès à des actualités qui font sens et à des analyses sérieuses et dont les sources ont été vérifiées. Nous diffusons une information d’intérêt général, accessible à tous, utile à l’indispensable transformation sociale, écologique et économique de notre société. Tout cela prend beaucoup de temps et nécessite de l’argent. Sans revenus publicitaires et sans actionnaires, nos ressources et notre indépendance dépendent de votre engagement dans cette aventure. Aidez-nous à atteindre 80 000 €, afin que nous puissions continuer à enquêter et produire de l’information en toute indépendance.

Soutenez Basta Soutenez une information indépendante

À lire sur Reporterre

Près du Mans, 20.000 tonnes de déchets toxiques abandonnés à ciel ouvert

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

L’entreprise Mercure Boys Manufacture (MBM), liquidée en mars 2014, a laissé sur place une énorme quantité de broyats de tubes cathodiques, contenant des métaux toxiques susceptibles de polluer l’air et les sols. Cette situation fait douter de l’efficacité de la filière de traitement des déchets d’appareils électriques et électroniques.

Des tas de résidus sombres, à même le sol, parfois sous des bâches déchirées. Dans des halles abandonnées, du broyat non trié. Des fûts de produits chimiques inutilisés, laissés à l’extérieur des bâtiments.

Nous sommes au fond de la zone industrielle de Voivres-lès-Le-Mans (Sarthe). A cet endroit, il y a encore trois mois, l’entreprise Mercure Boys Manufacture traitait les tubes cathodiques, composé principal des écrans de télévision et d’ordinateurs. En liquidation judiciaire, elle a maintenant disparu, laissant derrière elle 20 000 tonnes de déchets toxiques. « Ces déchets dangereux ont des teneurs élevés en plomb, en mercure, en cadmium et contiennent des terres rares très faiblement radioactives », alerte Jacky Bonnemains, de l’association Robin des bois, qui révèle le désastre.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos