Législation européenne

Pesticides : des avancées très timides

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Les eurodéputés ont adopté en début de semaine de nouvelles dispositions concernant la mise sur le marché et l’utilisation des pesticides en Europe. La législation prévoit notamment l’élimination des substances cancérogènes, mutagènes et neurotoxiques les plus préoccupantes. C’est un bon début.... Ceci dit, une substance qui ne remplit pas les critères de sécurité retenus pourra être autorisé, pour une période de 5 ans, en cas de menace sérieuse à la santé des plantes. Et on est en droit d’imaginer que de telles dérogations seront souvent demandées.
Quant aux perturbatrices du système endocrinien, elles pourront également être interdites mais seulement si elles sont considérées comme posant un « risque significatif », formule on ne peut plus précise.
L’autre volet de cette législation pesticides européenne concerne leur utilisation par les professionnels. Les Etats membres seront tenus, à partir de 2011 d’adopter des objectifs de réduction de l’utilisation des substances particulièrement préoccupantes. Ils devront aussi prendre des mesures pour protéger leurs cours d’eau. L’idée de limiter ou interdire l’utilisation des pesticides dans les parcs et cours de récréation a par ailleurs été évoquée... sans pour autant être formalisée par de quelconques obligations.

Pour en savoir plus : Mouvement pour les droits des générations futures

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos