L’équipe de Basta ! s’engage à vous donner accès à des actualités qui font sens et à des analyses sérieuses et dont les sources ont été vérifiées. Nous diffusons une information d’intérêt général, accessible à tous, utile à l’indispensable transformation sociale, écologique et économique de notre société. Tout cela prend beaucoup de temps et nécessite de l’argent. Sans revenus publicitaires et sans actionnaires, nos ressources et notre indépendance dépendent de votre engagement dans cette aventure. Aidez-nous à atteindre 80 000 €, afin que nous puissions continuer à enquêter et produire de l’information en toute indépendance.

Soutenez Basta Soutenez une information indépendante

ça bouge ! Appel

Parité de la Commission européenne : Où sont les femmes ?

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

La composition de la nouvelle Commission européenne va être annoncée cette semaine. Martin Schulz, président du Parlement européen, a averti mi-juillet « qu’une équipe essentiellement masculine n’a aucune chance d’être élue par le Parlement ». Pourtant, un tiers des postes seulement devraient être confiés à des femmes. Un recul que dénoncent les eurodéputées de gauche Karima Delli, Ska Keller, Eva Joly, Michèle Rivasi, Isabelle Thomas et Marie-Christine Vergiat. Voici leur appel.

Femmes, préparez-vous : le marronnier de la parité au sein de la commission européenne est de retour, comme tous les 5 ans ! Sur ce point, rien n’a changé entre Barroso et son successeur Juncker (président de la Commission européenne, ndlr). En 2009, 9 postes sur 27 avaient fini par être confiés à des femmes, soit un tiers seulement. Cette fois, on nous annonce sur le ton de l’exploit que le statu quo pourrait prévaloir, et la Commission compter à nouveau 9 femmes, soit pas une de moins par rapport à 2009. Sauf qu’entre temps, un poste de commissaire supplémentaire a été créé suite à l’entrée d’un nouveau pays dans l’UE. Les femmes ne seraient plus que 9 sur 28. Nous ne pouvons l’accepter.

Les faits sont têtus : depuis 1957, l’Europe est d’abord et avant tout l’affaire de ces messieurs. Depuis 35 ans, seulement 2 femmes ont perturbé cette habitude, et exercé la présidence du Parlement européen, pendant seulement 2 ans et demi chacune. Depuis 1995, douze pays n’ont jamais jugé utile de proposer la candidature d’une femme à un poste de commissaire européen. Depuis 1999, la France n’a pas daigné le faire non plus. Et sans surprise, un homme vient de succéder à un autre à la tête du Conseil européen. Seule exception à la règle, une femme vient d’en remplacer une autre au poste de Haut Représentant de l’UE aux affaires étrangères.

Commission européenne cherche femmes pour postes de commissaires : envoyez vos CV !

Nous, citoyennes de l’Union européenne, n’entendons pas être mises à l’écart des débats qui décident de nos vies et de celles de nos successeuses. Si certains pensent encore que la femme est l’avenir de l’homme, nous voulons incarner le présent ! C’est pourquoi nous appelons toutes les volontaires à envoyer leur curriculum vitae à Monsieur Jean-Claude Juncker, et à lui présenter leur candidature au poste de commissaire européenne. Ce serait la fin du casse-tête pour Jean-Claude Juncker : avec une composition paritaire, la Commission européenne qu’il veut diriger pourrait enfin travailler à la relance de l’UE. Quatorze femmes sur vingt-huit, ce serait une première pour l’Europe et un signal clair en faveur de l’égalité entre femmes et hommes envoyé au monde entier. Qu’il soit sans inquiétude, nous, nous sommes prêtes !

Appel lancé par les députés européennes Karima Delli (EELV), Ska Keller (Verts allemands), Eva Joly (EELV), Michèle Rivasi (EELV), Isabelle Thomas (PS) et Marie-Christine Vergiat (Front de gauche).

Pour signer la pétition : http://womenforeuropeancommission.wesign.it/en

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos