Documentaire

Nuit Debout : bientôt le film

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

« L’Assemblée », un film au cœur des assemblées de Nuit Debout, place de la République à Paris, est en préparation. « Au début je voulais juste rendre compte du mouvement en postant des vidéos sur internet. Je n’ai pas résisté à prendre ma caméra et à filmer ce qui était en train d’arriver et qui me semblait extraordinaire. Mais après trois semaines de tournage, je me suis dit qu’il fallait faire un film, raconter ce qui avait lieu sur la durée. J’ai retrouvé là ce qui m’obsède dans tous mes films, la tentative de faire et d’inventer du collectif en prenant en compte la diversité et les singularités de chacun », raconte la réalisatrice Mariana Otero, auteure notamment des films Histoire d’un secret (2003) et Entre nos mains (2010), sur la tentative d’ouvrières d’une usine textile de la région d’Orléans de reprendre leur entreprise en coopérative (lire ici).

Les assemblées Nuit Debout fêteront leur premier anniversaire ce 31 mars 2017. Lancées dans la foulée de la mobilisation contre la loi Travail, ces forums ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes à Paris ainsi que dans plusieurs autres villes, Toulouse et Lyon notamment (relire notre reportage). Mariana Otero s’est particulièrement intéressée à la commission « démocratie sur la place » qui avait en charge le fonctionnement des « nuits debout » : « Comment parler ensemble sans parler d’une seule voix, voilà ce que serait l’enjeu du film que je décidais de réaliser. Sous la forme apparente d’une chronique, en alternant scènes d’assemblée et scènes de commission, il raconte comment cette incroyable assemblée a pris forme, comment elle a permis aux citoyens de reprendre la parole et combien elle a posé de questions dont l’actualité, plus encore qu’il y a un an, est parfois saisissante. » Sans oublier les pluies régulières d’un printemps capricieux… et des grenades lacrymogènes lancées par les forces de l’ordre.

Le film dure 1h40 et nécessite un coup de pouce financier pour assurer ses finitions. « Il n’existe aucun système de financement qui permette aux réalisateurs de s’emparer du réel dans son immédiateté pour le filmer », explique Mariana. Un appel à financement participatif est donc lancé sur KissKissBankBank.

- Pour soutenir le film via KissKissBankBank

Photo de Nuit Debout et de ses participants à Paris : © Eros Sana - Collectif OEIL

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos