Soutenez Basta Soutenez une information indépendante

ça bouge ! Transports

Mobilisation contre le projet de seconde autoroute entre Lyon et Saint-Etienne

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Un projet de décret pour construire une deuxième autoroute entre Lyon et Saint-Etienne, parallèle à l’A47 qui relie déjà les deux villes, est sur la table de la ministre chargée des Transports, Elisabeth Borne. Face aux mobilisations contestant ce projet, les autorités commencent à évoquer un plan B. Localement, les collectifs citoyens en appellent à un véritable débat public : « Nos territoires méritent mieux qu’aligner des kilomètres de bitume pour des projets définis à l’abri des regards. » Ils appellent à un rassemblement festif le 22 septembre à la Talaudière (Loire) afin de mettre en valeur des alternatives. Basta ! relaie leur appel.

« La bataille contre l’autoroute A45, cette deuxième autoroute entre Brignais (Rhône) et La Fouillouse (Loire), payante et parallèle à l’autoroute existante, n’est pas finie : à nous d’obtenir son abandon définitif.

Depuis des années, nous expliquons, études et exemples à l’appui, que l’A45, inutile et destructrice, ne résoudrait aucun des problèmes de transport actuels : au mieux, les embouteillages seraient déplacés de quelques kilomètres, sans gain de temps – mais avec perte d’argent – pour les usagers. Prospérité économique et emplois ne seraient pas non plus au rendez-vous : l’expérience montre le contraire. Tandis que les impacts sur les territoires concernés par le tracé (pollutions, destruction de terres agricoles et de biodiversité, baisse de la qualité de vie, etc) seraient immenses.

Un plan B, oui, mais pas sans nous !

Que les autorités commencent à parler d’un plan B est donc une bonne nouvelle. Mais il n’est pas question de substituer à l’A45 un scénario alternatif décidé dans le dos des populations, où il s’agirait uniquement de construire de nouvelles infrastructures autoroutières : nos territoires méritent mieux qu’aligner des kilomètres de bitume pour des projets définis à l’abri des regards.

Comment procède-t-on pour réduire les besoins de mobilité et améliorer la qualité des transports ? Pour rapprocher les lieux de travail des lieux d’habitation ? Pour relocaliser les lieux de production et développer la consommation de produits locaux ? Pour installer de nouveaux paysans et de nouvelles paysannes et nous nourrir avec des produits de qualité et respectueux de l’environnement ? Pour réduire les émissions de gaz polluants et protéger la biodiversité ?

Ces défis majeurs doivent être au cœur d’un vaste débat public : nos territoires méritent mieux qu’un plan B défini en catimini par les services de l’Etat et les lobbys.

Pour définitivement tourner la page de l’A45 et améliorer véritablement la situation actuelle, la coordination des opposant.e.s à l’A45 appelle à un grand rassemblement festif le 22 septembre à La Talaudière (Loire). »

- Découvrir la programmation du 22 septembre

- Plus d’infos : page facebook de l’événement / le site nona45.fr

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos